Les 10 meilleurs albums Rap US de 2016 (jusqu’ici)

meilleurs-albums-rap-us-2016

Après une année 2015 très dense en sorties événements (Compton, To Pimp A Butterfly, etc.), on se demandait si 2016 allait pouvoir conserver la dynamique. Parmi les albums les plus attendus que nous avions identifié en début d'année, beaucoup ne sont encore malheureusement pas sortis. Cette déception a néanmoins été rapidement compensée par de bonnes surprises ainsi que des confirmations, même s'il serait mentir de dire que l'on a eu l'embarras du choix pour vous présenter ci-dessous nos 10 meilleurs albums (ou projets) Rap US de ces six premiers mois.

BAS - TOO HIGH TO RIOT

bas-too-high-to-riot

Label : Dreamville Records
Sortie : 4 mars 2016

Il semblerait que le protégé de J. Cole et pensionnaire de Dreamville Records, ait décidé de s'émanciper afin de voler de ses propres ailes. S'il ne s'éloigne pas trop du nid en sortant ce second opus sur le label du rappeur le mieux payé de l'année passée, nul doute que Bas a désormais les reins assez solides pour se faire une place. Celui qui gravite autour de Cole depuis plusieurs années propose un opus empreint de réalisme dont la prose et les prods ne peuvent que séduire l'auditeur attentif. Produit en grande partie par Ron Gilmore, Too High To Riot dégage une réelle homogénéité aux sonorités modernes, proches de celles qui inspirent l'écurie Soulection, un tempo plus péchu en plus. On recommande de tendre l'oreille vers le joli "Matches""Methylone" ou encore sur "Night Job", le single en featuring avec J. Cole. Au final, un bien bel album qui a clairement sa place dans notre Panthéon de ce début d'année.
Lire la chronique complète

ANDERSON .PAAK - MALIBU

anderson-paak-malibu

Label : Steel Wool Records
Sortie : 15 janvier 2016

Anderson .Paak fut le premier à dégainer en 2016. Dans la foulée de son explosion de 2015, due en grande partie à son omniprésence sur le dernier album de Dr. Dre Compton, le Californien a sorti son second album Malibu. Cette véritable bombe de 16 morceaux allie avec talent tous les courants de la black music, de la soul au funk en passant bien sûr par le rap. Paak montre quant à lui qu'il sait à peu près tout faire, que ce soit chanter, rapper ou gérer la batterie. Pour ne rien gâcher, il a également su s'entourer de producteurs de premier plan (9th Wonder, Kaytranada, Madlib...) et de featurings prestigieux tels que ScHoolboy Q, The Game ou encore Rapsody. On ne va pas y aller par quatre chemins, cet album est une tuerie, et Anderson .Paak une superstar en puissance.
Lire la chronique complète 

KENDRICK LAMAR - UNTITLED UNMASTERED.

kendrick-lamar-untitled-unmastered

Label : Top Dawg Entertainment
Sortie : 4 mars 2016

C'était un vendredi pluvieux de début mars. Un jour maussade que Kendrick Lamar est venu ensoleiller grâce à la sortie totalement inattendue du projet untitled unmastered., à mi-chemin entre EP et LP. Épuré au maximum de la pochette à la tracklist (seulement des pistes untitled datée de la période d'enregistrement), il n'en reste pas moins riche du point de vue musical, dans la parfaite lignée aux influences jazzy de To Pimp A Butterfly. K-Dot a ici voulu faire plaisir à ses fans en publiant plusieurs morceaux entendus ici et là (notamment sur les plateaux TV), mais a tout de même réussi l'exploit de faire mieux que les vrais albums de beaucoup de rappeurs avec ces pseudo-leftovers. La classe.
Lire la chronique complète

DOMO GENESIS - GENESIS

domo genesis - genesis

Label : Odd Future
Sortie : 24 mars 2016

Voilà un album dont la sortie ne pouvait qu'attiser la curiosité. Domo Genesis a rejoint Odd Future, le crew de Tyler, The Creator depuis 2010 et ses premiers pas dans le rap game. Crédité sur plusieurs albums avec quelques jolies collaborations à son actif, il avait jusqu'ici rechigné à sortir un projet solo. À l'écoute, il en confesse d'ailleurs les raisons: il avait besoin de se sentir prêt et de se débarrasser de ses doutes avant d'offrir au monde ses premières mémoires musicales. Adoubé par sa mère qui l'encourage dans cette entreprise, le voilà au mic pour livrer un album introspectif aux prods lumineuses et variées. Du hip-hop aux relents funky quand il invite Anderson .Paak sur "Dapper" ou d'inspiration plus soul avec les mélodies plus downtempo de  "Wanderer" ou "My Own". Genesis recèle également d'un banger avec "Go (Gas)" qui regroupe Wiz Khalifa, Juicy J et Tyler, The Creator autour de Domo. Même si on peut lui reprocher ce côté trop interrogatif parfois pesant, il serait cruel de ne pas mentionner cet opus parmi les réussites de ce début d'année.
Lire la chronique complète

KANYE WEST - THE LIFE OF PABLO

KANYE-WEST-THE-LIFE-OF-pablo

Label : GOOD Music
Sortie : 14 février 2016

Une des sorties d'albums les plus rocambolesques de l'histoire du rap. Après avoir changé trois fois de titres, cinq fois de tracklist, deux fois la cover et après avoir l'avoir dévoilé en avant-première au MSG lors d'un show chahotique, Kanye West sort finalement The Life Of Pablo mi-février. Comme d'habitude, son contenu divise ses auditeurs mais ne laisse pas indifférent. Plus accessible qu'un Yeezus, il rappelle le talent de Mr. West en termes de management d'équipes de production et d'exploitation des featurings, mais déçoit par rapport à la promesse initiale d'un album de Gospel Rap. Dernier exploit, avec TLOP, Ye a peut-être inventé "la release sans fin", avec une tracklist qui évolue encore aujourd'hui (le titre "Saint Pablo" vient d'être ajouté) et des titres dont les arrangements n'ont cessé d'évoluer depuis février. Décidément, Kanye ne fait rien comme les autres.
Lire la chronique complète

CHANCE THE RAPPER - COLORING BOOK

CHANCE-THE-rapper-coloring-book

Label : aucun
Sortie : 12 mai 2016

Alors, oui, Coloring Book est une mixtape gratuite, mais elle a sûrement eu plus d'impact que n'importe quel album cette année, d'où sa présence légitime dans cette sélection. Malgré l'absence totale de label affilié et une disponibilité seulement en streaming, Chance The Rapper a réussi à tutoyer le sommet des charts et même à faire bouger les critères de sélection des Grammy Awards quant aux mixtapes et au streaming-only. Rien que ça ! Il faut dire que la nouvelle star de Chicago a foutu une claque à toute l'industrie avec ce projet plein de liberté, audacieux et cohérent qui lui a permis de réussir là où son mentor Kanye West a échoué, à savoir délivrer un album de Gospel Rap à la hauteur des attentes. Grâce à l'aspect unique de Coloring Book, Chance a définitivement lancé sa carrière sur les rails du succès.
Lire la chronique complète

ELZHI - LEAD POISON

elzhi-lead-poison

Label : GLOW365 LLC
Sortie : 11 mars 2016

Comme il nous l'expliquait dans notre interview, Elzhi a dû faire face ces trois dernières années à une panne d'inspiration et une insatisfaction chronique au niveau de son écriture qui l'ont condamné au silence. Mais grâce à une campagne Kickstarter couronnée de succès, l'ancien membre de Slum Village a signé un retour en grâce au mois de mars avec la sortie de son nouvel album, Lead Poison.  Grâce à une prose soignée, réfléchie et emprunte d'autodérision aidée par des productions léchées signées par Oh No, 14KT ou encore Karriem Riggins, on peut dire que l'on n'a pas attendu pour rien. Elzhi, quant à lui, peut être rassuré sur ses capacités de lyricist et, plus généralement, d'artiste.
Lire la chronique complète

KAYTRANADA - 99.9%

kayranada-99

Label : XL Recordings
Sortie : 6 mai 2016

Kaytranada, l'homme qui a donné ses lettres de noblesse à la scène beat music Soundcloud a longtemps fait patienter ses fans avant de sortir 99.9%, son premier album. L'attente fut longue, d'autant plus que le producteur canadien avait pris soin de semer sur son chemin d'énorme bombes telles que "Glowed Up" en featuring avec un autre nominé de cette sélection : Anderson .Paak. C'est finalement début mai que Kaytra a glissé dans nos oreilles son 99.9%, un joli disque contenant son lot de bangers rap, de compositions plus expérimentales mais aussi de bons gros tubes dancefloor, le tout avec des invités de marque tels que Craig David, Vic Mensa, GoldLink ou encore Badbadnotgood. Enfin, le producteur d'HW&W avait fini de nous convaincre avec un concert / DJ set monumental au Trianon de Paris à la mi-mai.
Lire la chronique complète

MASTA ACE - THE FALLING SEASON

masta-ace-the-falling-season

Label : HHV.DE
Sortie : 13 mai 2016

Quatre ans après la sortie de son dernier solo MA_DOOM, le vétéran Masta Ace était de retour cette année avec un nouvel album intitulé The Falling Season. Bien échauffés par la sortie du premier extrait "Me & A.G.", nous étions curieux de mettre la main sur ce cinquième album solo du rappeur de Brooklyn. Le résultat est unanime, après 25 ans de carrière, Masta Ace reste un des meilleurs storytellers du game et il le prouve une fois de plus avec ce bel opus qui nous plonge dans l'adolescence du jeune Ace, de Brownsville (son quartier d'origine) à son lycée paumé de Sheepshead Bay High School. Un voyage aussi sonore que cinématique qui dépeint au plus proche le quotidien des quartiers à Brooklyn et dont l'écoute vous fera sûrement resurgir des images du Do The Right Thing de Spike Lee.
Lire la chronique complète

WESTSIDE GUNN - FLYGOD

flygod

Label : Griselda Records
Sortie : 11 mars 2016

Westside Gunn est très certainement l'étoile montante du rap underground East Coast. Le rappeur originaire de la ville de Buffalo (dans l'état de New York) dépeint à travers ses morceaux un mode de vie à la fois gangster et luxueux. Sur son premier opus FLYGOD il s'est entouré de la fine fleur des producteurs (The Alchemist, Apollo Brown, Statik Selektah...) ainsi que de collaborateurs de choix (Action Bronson, Skyzoo, Danny Brown...) afin de proposer un album de qualité aux textes très imagés, empreints de criminalité. Avec ce projet très réussi, Westside Gunn remet le rap mafieux au goût du jour en y ajoutant sa propre touche. FLYGOD c'est en quelque sorte l'album idéal pour vos sorties nocturnes, attention quand même à ne pas drive-by le mec qui vous a grillé la priorité lorsque vous écouterez le morceau "Omar's Coming".

Mentions honorables : 3001: A Laced Odyssey de Flatbush Zombies, George Kush Da Button de Smoke DZA (mixtape), Views de Drake, Kindness for Weakness de Homeboy Sandman, The Silent Partner de Havoc & The Alchemist.

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

5 comments

  1. Tofu

    Incontournables pour moi et qui ne figurent pas dans votre classement :
    Epidemic – 4 dimensions on a paper (un débit de malade)
    Mr.Lif – Don’t look down (sombre mais beau)
    Aesop Rock – The Impossible kid (le mec a plus de vocabulaire que dans toute la discog de Nicki Minaj)
    Homeboy Sandman – Kindness for weakness (pour l’énorme Talking « bleep »)

    -1
    • 2one

      Hello Tofu,
      Merci pour ce complément.
      Le Homeboy et Mr. Lif avait bien été envisagés mais finalement pas retenus dans notre sélection.
      Concernant Epidemic et Aesop, je n’ai personnellement pas encore pris de le temps de les écouter mais je m’en vais le faire de ce pas sur tes recommandations 😉
      Merci et à bientôt sur le site.
      2one

  2. Zackufairu

    Telefone – Noname
    L’album le plus underated cette année pour moi

  3. Kartex

    Still Brazy- YG (old shool remasterisé)
    The Sun’s Tirade – Isaiah Rashad (bouffée d’air frais de chez TDE)
    Birds In The Trap Sing McKnight – Travis Scott (le feu, Travis quoi)

Lire les articles précédents :
paris-history-x-expo-graffiti-la-place
L’exposition ‘Paris History X of Graffiti’ s’installe à La Place

À l'occasion de ses 18 ans, la Scred Connexion proposait, en parallèle du Scred Festival, une grande exposition consacrée au...

Fermer