2010

2011

2012

2013

2014

2015

2016

2017

2018

2019

10

09

08

07

06

05

04

03

02

01

Patience...

On rembobine

C’est parti !

03.08.2018

#10

Swimming

Mac Miller

Swimming Swimming Swimming Swimming Swimming Swimming Swimming Swimming

Chronique

Swimming

Le vide laissé par la mort de Mac Miller ne sera sûrement jamais comblé. Juste avant cet événement tragique, le kid de Pittsburgh a livré son disque le plus abouti musicalement. Le frat rap léger de ses débuts a laissé place à une période bien plus sombre, puis à un retour adouci et passionnel sous le signe de l’amour. Swimming, quant à lui, délivre encore une nuance différente, dans un court voyage de treize morceaux puissants et touchants.

Embourbé dans une spirale auto-destructrice avec la drogue suite à la rupture avec sa muse Ariana Grande, Malcolm McCormick cherche à se convaincre d’un bonheur auquel il ne croît qu’à moitié. En témoigne le refrain de « Self Care », point d’orgue de l’album où la félicité semble un état pour le moins précaire : « Self care, I’m treatin’ me right, yeah / Hell yeah, we gonna be alright ». 

Conscient d’être au plus bas émotionnellement, Mac Miller lâche prise, ne s’apitoie pas sur son sort et préfère orner sa résignation de couleurs vives. À la production, il convie quelques uns de ses amis les plus proches : Thundercat, Steve Lacy, Syd ou encore le très important Jon Brion, compositeur de la musique d’Eternal Sunshine Of The Spotless Mind. Un film culte pour l’artiste défunt.

Ainsi, on comprend sur des mélodies et des rythmiques planantes que la guérison est un processus au long cours. Bien qu’exprimer son mal-être n’ait jamais été un problème pour lui, Swimming est l’opus où Malcolm McCormick ose se mettre à nu, dans le but de créer l’osmose parfaite. Entre fusions organiques et balades introspectives, les instruments et les émotions se mélangent et transportent l’auditeur loin de ce monde, hors du temps.

I just need a way out of my head / I'll do anything for a way out of my head

I just need a way out of my head / I'll do anything for a way out of my head

Par Antoine Fournier

Découvrir l’album