Kooley High – Heights

Heights

Kooley High

M.E.C.C.A Records

Novembre 2015

13/20

C’est sur le mystérieux label M.E.C.C.A Records que Kooley High vient de sortir son dernier et quatrième opus : l'EP Heights. Amputé de la délicieuse Rapsody partie explorer son talent sous l’aile bienveillante de 9th Wonder (Jamla Records), revoilà le néo-quintet de Raleigh (Caroline du Nord) aux manettes d’une nouvelle production de 9 titres.

Pas plus de suspense : c’est du bon. Du boombap de pure tradition aux accents soul, aux beats précis et ciselés et aux samples jazzy travaillés. C’est clair,  The Sinopsis et Foolery n’ont pas chômé. Sinopsis justement, qui se glisse derrière son clavier pour nous distiller un délicat et réussi "Under The Sun".

Le morceau fonctionne bien : s’il donne une envie, c’est bien de chiller.  Se laisser aller tranquille, à l’ombre de cette belle rythmique dictée par la batterie et  appuyée par une basse tranquille, se laisser bercer par les vagues qu’on trouve dans les notes prolongées du clavier.  Oui mais voilà,  une fois installé dans ce beau décor décrit par le beatmaker, on prête l’oreille à ce qui se dit. En gros, rien ne change sous le soleil, on se laisse aller, on ne réfléchit pas et puis la vie est  belle quoi, bien entouré.

Mais comme un avertissement, dans le track suivant nos camarades de la Middle East Coast nous livrent un morceau planant qui nous invite dans leur 4ème dimension et nous enjoint de ne pas nous laisser glisser vers l’apathie et à suivre notre propre chemin. C’est bien fait, ça roule dans l’oreille, c’est mélodieux, les MC Charlie Smarts et Tab-One travaillent gentiment leurs rimes et c’est un bonheur surtout quand elles accompagnent une instru de belle facture. Quitte à nous faire monter dans les tours,  Kooley accélère la cadence, veut taquiner les rythmes cardiaques et ralentit le tempo dans le coquin "Suave". Du fond de la boite nous parviennent les accords d’une musique qui en ce lieu nous parait bien réelle, les premières notes de "Suave" s’ébranlent et on se laisse porter par ce tempo très funky, aux langueurs rappelant le R&B fin des 90’s. Flatterie : TabOne parle d’une conquête avec un certain « je-ne-sais-quoi »… On est bien…

Kooley High - "Suave"

Voilà pour les surprises et les bons points. Pour le reste, les instrus sont toujours de qualité (funky/soul à souhait) et bien travaillées ("Automatic", "Alone", "Middle East Coastin", "Where I’m goin’" ou "The Cleaners"), on note un featuring hyper intéressant et très soul de Sandra Gell Thompson (une jazzwoman elle aussi issue du cru)  sur une rythmique très funky pour le joli "Carry On" qui vient conclure ce bel EP.

Kooley High - "Carry On feat. Sandra Gell"

Pour résumer, voilà un album facile à écouter, prêt à être partagé et qui a le mérite de pouvoir accompagner ces belles soirées entre potes où on refait le monde. Maintenant, Kooley High a fait du Kooleey High : des belles productions avec des textes travaillés et gentils mais c’est presque trop propret cette affaire. Ce qui donne un rendu un peu lisse de leur opus qui d’ailleurs ne tranche pas avec les releases précédentes. En un mot, c’est du bon boulot, y’a pas à s’y tromper. Pour faire découvrir à un néophyte, c’est presque un recommandable tant c’est correctement fait. En revanche, pour celui qui cherche un son, une instru ou une idée qui transcende sa journée, malheureusement, il faudra repasser.

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
[Chronique] Jay Prince – Beautiful Mercy

2 EP remarqués en un an, dont un que nous  avions d'ailleurs placé dans notre sélection des 10 meilleurs albums de...

Fermer