Action Bronson – Blue Chips 7000

action-bronson-blue-chips-7000-cover

Blue Chips 7000

Action Bronson

Vice / Atlantic

Août 2017

14/20

​Il a fallu deux années remplies de projets et de sollicitations médiatiques pour que le cuistot au flow le plus connu au monde présente son second projet studio. Avec Blue Chips 7000, Action Bronson a concocté une tambouille épicée de mélancolie, de légèreté, d'auto-dérision et rehaussée de samples jazz et funk du meilleur effet.

​Accompagné de son fidèle et prolifique producteur Party Supplies, il lâche avec quelques semaines de retard ce projet de 13 tracks qui lui permet de renouer avec sa fibre originelle faite du plaisir de rapper ses expériences sans se prendre la tête. Pourtant, un second album studio en tant que tête de pont d'un label, ce n'est pas rien pour un artiste. Le grand écart entrevu sur la pochette de son précédent projet (Mr. Wonderful) ne se décline pas encore d'un point de vue strictement musical mais il faut reconnaître que celui qui fait le tour du monde pour jeter son dévolu sur les spécialités et recommandations culinaires autochtones doit être au four et au moulin.

Peut-être alors que les concepts culinaires sur lesquels il bosse entament un peu sa créativité musicale. Si la critique paraît acerbe, c'est juste que nous faisons un rapprochement entre ce qu'on voit et ce qu'on écoute. De toute évidence, en deux ans, nous n'avons pas perdu Action Bronson de vue (pas de vilain jeu de mot sur sa corpulence please). S'il a su nous rappeler à de nombreuses reprises que la musique était une de ses passions en multipliant les apparitions et en nous démontrant que son auto-dérision était bien portante (les clips de "The Chairman's Intent" et "Durag vs. Headband" font le boulot), les propositions artistiques de l'album ne sont pas spécialement innovantes.

Action Bronson - "Durag vs. Headband " feat. Big Body Bes

Attention, cela ne veut pas dire qu'elles soient pour autant de mauvaise facture. Au contraire! En plus de son compère de toujours dont nous parlions plus haut (Party Supplies pour les distraits), Bronsolino s'est entouré de The Alchemist, Harry Fraud et Knxwledge. De biens jolis noms qui ont su répondre présent et ont pondu un opus homogène à l'inspiration "organic jazzy". Adossé à des samples de funk et de jazz dont les producteurs ont, semble t-il, voulu mettre en avant l'instrument qui porte la mélodie à la manière des arrangements très courants dans les années 60, 70 et début 80 ("My Right Lung" par exemple). Et le résultat est surprenant et somme toute assez réussi. Créant ainsi pendant les 38 minutes que durent le projet un univers particulier qui voit Action Bronson vriller le kitsch et manier le mic pour nous servir la BO d'un film ou même le générique étoffé d'une série des années 80.

Action Bronson – « The Chairman's Intent»

Comme le projet a été bien conçu et qu'il est aussi le fruit de l'implication d'Atlantic Records dans la distribution, plusieurs singles avaient filtré pour faire patienter les fans et aguicher les sceptiques. Ainsi, sur ce projet de 13 morceaux, soulignons que pas moins de quatre singles avaient été servis en amuse-bouche ("The Chairman's Intent", "Let Me Breathe", "9-24-7000" et "Durag vs. Headband") et accueillaient des invités de marque comme Rick Ross (sur "9-24-7000") ou Big Body Bes (sur "Durag vs. Headband" notamment). A noter également les présences de Meyhem Lauren et du reggaeman Jah Tiger sur le séduisant "Hot Pepper".

​Finalement, que voulait Action Bronson avec cet opus? D'abord continuer à développer son mode d'expression de prédilection. Sur quel autre support peut-il continuer à distiller ses rimes, son sens de l'auto-dérision et la capacité qu'il a à tourner en ridicule, jamais méchamment, les situations communes auxquelles il s'initie? Ensuite, reconnaissons-le, il y a aussi forcément un aspect mercantile à cette réalisation. Si on sait que la vente de disques n'est plus un moteur de l'industrie musicale, la scène et les tournées, elles, savent faire manger son homme. Celui qui a été adoubé comme un performer scénique plus qu'honnête et prend un plaisir évident à monter sur scène sait qu'il doit aussi en passer par là pour convoquer son public et enrichir son répertoire.

Action Bronson - "Chop Chop Chop"

Au final, la livraison est intéressante. Si l'opus est digeste, reprochons-lui un manque d'assaisonnement et d'originalité même si paradoxalement, on ne s'attendait pas forcément à cette empreinte musicale sur l'opus. Et avouons que les singles assez différents qui ont accompagné cette release s'intègrent bien dans ce projet à la musicalité vraiment intéressante où l'on s’aperçoit que le sample cleaning (permis par la release sur une major) apporte une touche originelle qui sonne vraiment  bien à l'oreille. La soupe a du goût, à vous de voir s'il vous convient.

Ecoutez Blue Chips 7000 d'Action Bronson

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
tony-hawk-hip-hop
10 titres Hip-Hop inoubliables sur Tony Hawk’s Pro Skater

En 1999, Activision crée l'événement en sortant le premier opus de la série Tony Hawk's Pro Skater, qui deviendra l'une...

Fermer