Logic, la dernière étoile hip-hop du Maryland

logic-rapper-portrait

C'est un événement, l'étoile montante Logic est de passage en France dans le cadre de son Incredible World Tour. Après un arrêt remarqué à la Bellevilloise il a y un peu plus d'un an, voilà que sa navette est de nouveau annoncée à Paris. Atterrissage prévu le 26 avril prochain au Trabendo (Parc de la Villette). A cette occasion nous avons choisi de retracer le parcours d'un artiste qui s'annonce déjà comme un incontournable de sa génération. Il a tout juste 26 ans et déjà une discographie bien garnie. Un succès qu'il doit à tout, sauf au hasard.

Brillant, polyvalent, surprenant et surtout visionnaire... autant de termes qui pourraient qualifier Logic, jeune rappeur de 26 ans. Quatre mixtapes, deux albums et, jusqu'à présent, chaque projet surpasse systématiquement le précédent. Une progression sans faille qui prend sa source en 2009 alors que tout était contre lui. Un peu d'Histoire pour remettre les choses dans leur contexte. Le 22 janvier 1990 à Gaithersburg dans le Maryland naissait Sir Robert Bryson Hall II. Une telle appellation sous-entend forcément du sang bleu me direz-vous ? Big mistake, vous êtes bien loin de la réalité. Fils d'un afro-américain et d'une mère blanche, le jeune garçon grandit dans un foyer ravagé par la drogue, l’alcoolisme, les mauvais traitements et la précarité. Le vice est poussé à un tel point que ce sont les frères de la famille qui fournissent les géniteurs devenus accrocs au crack et à la cocaïne. Interrogé en juin 2014 par le magazine Complex, le rappeur se confiait sur l'enfer de son enfance.

"Ma mère a été poignardée et violée. Elle a aussi tenté de m'étrangler à mort lorsque j'étais enfant. Mon père était un grand musicien avant de se voir ravager par le crack. L'ambiance à la maison c'était des cris permanents, de la drogue, des disputes entre ma mère et d'autres hommes et des coups. Parfois, il y avait du sang partout dans la cuisine et sur le sol".

Une vie familiale désastreuse qui aura forcément des effets néfastes sur son éducation. Rapidement identifié comme un enfant aux troubles comportementaux sérieux, il est spontanément intégré dans des classes spécialisées. Voyant que cela ne fonctionna pas, il suivra des cours à domicile dispensés par sa mère, à partir du CM2. Sans surprise, sa pédagogie s’avérera déplorable. Les services sociaux interviendront pour le remettre sur les rails à son entrée en quatrième. Une tentative veine puisqu'il sera finalement renvoyé de la Gaithersburg High School pour cause d'absentéisme trop fréquent. Il sortira sans diplôme, ce qui rendra son avenir encore plus incertain et ce, malgré ses multiples petits boulots. Vous l'aurez compris, difficile de sortir la tête de l'eau dans un tel environnement. Pourtant, Logic l'a fait et de la plus belle des manières. Tout juste âgé de 15 ans, il découvre le rap grâce à la bande originale du film Kill Bill, entièrement produite par RZA. Loin de son héritage familial, c'est à partir de ce moment que le petit blanc aux yeux bleus nous embarque pour un voyage musical rempli d'ondes positives.

De Psychological à Logic

Inspiré des plus grands rappeurs de New York et de la East Coast à qui il ne manque pas de faire allusion dans la plupart de ses titres (Wu-Tang Clan, The Roots, Big L, pour ne citer qu'eux), c'est une rencontre décisive qui va lancer sa carrière de MC. Tous les grands artistes ont un mentor, pour Logic, ce rôle est endossé par Solomon Taylor, son producteur et ami qu'il rencontre sur les bancs de l'école en quatrième. Celui-ci lui inocule rapidement le virus du rap en partageant avec lui des centaines d’instrumentales hip-hop sur lesquelles il perfectionnera ses talents de rappeur. Sauf qu'un mentor ne suffit pas, il lui faut une identité. Inspiré de ses premières années calamiteuses, il se forge un nom sous le pseudonyme de Psychological. Une personnalité que nous découvrirons grâce à une mixtape du même nom en 2009. A seulement 19 ans, ce projet permet au jeune artiste de sortir de l'ombre. Il fera même la première partie de rappeurs reconnus, tels que Redman, Method Man, ou encore l'artiste d'Atlanta Ludacris. Son talent est évident, il est temps de lancer sa carrière. Le rappeur fait ni une ni deux et raccourcit son blase: Psychological, c'est bien, Logic, c'est mieux.

Son label Visionary Music Group

Trois mots pour le décrire: Young, Broke and Infamous. Des termes peu élogieux qui amorceront par ailleurs, un univers musical des plus novateurs. L'oiseau fait son nid et séduira même Monsieur Chris Zarou, le patron du label indépendant Visionary Music Group qui le prendra sous son aile. Fidèle à son entreprise, l'homme est persuadé qu'il tient sa nouvelle pépite. Le destin lui donnera raison assez rapidement. La machine est lancée, il ne reste plus qu'à la faire tourner. La signature chez Visionary va permettre à Logic de développer un véritable concept, une trame scénaristique à part entière qu'il intitulera Young Sinatra, du nom de son alter-ego. Un condensé de trois mixtapes sorties entre 2010 et 2013. Young Sinatra, Young Sinatra: Undeniable et Young Sinatra: Welcome to Forever. Vous vous en doutez, la référence est tout, sauf un fruit du hasard. Le rappeur n'a jamais caché son admiration pour Frank Sinatra. Bercé par ses films durant son enfance, il a toujours souhaité intégrer l'héritage de la star des années 50 dans son expression artistique. Ce n'est pas le seul hommage qu'il rendra à son idole d'enfance. Il formera le groupe Rattpack (Real All the Time Pack, en clin d’œil à The Rat Pack, le groupe de Franck Sinatra) avec ses amis d'enfance, groupe dont il sera le leader. Il sera épaulé par son camarade de label C Dot Castro, le producteur de VMG, 6ix et son meilleur complice musical et ami, Big Lenbo.

De gauche à droite:  Big Lenbo, 6ix, C Dot Castro, Logic , DJ Rhetorik. Les deux autres sont inconnus.

De gauche à droite: Big Lenbo, 6ix, C Dot Castro, Logic , DJ Rhetorik. Les deux autres sont inconnus.

 

Dans sa série des Young Sinatra, le rappeur propose hormis ses propres titres, des reprises de morceaux déjà cultes de tous horizons. "Ms Jackson" d'Outkast ou encore "Beggin" de Madcon sont parmi les plus notables. Les textes sont formels. Une force que l'artiste saura utiliser à son avantage sur tous ses projets. Le premier opus annonce la couleur. Son talent est indiscutable et les critiques sont entièrement ralliées à sa cause. Le Billboard ira même jusqu'à nommer le nouveau prodige de Maryland comme le Next Big Sound. On peut affirmer sans trop se mouiller que le titre est amplement mérité. Jeu de mot pourri mis à part, si Undeniable est indéniablement d'un meilleur niveau musical que l'opus précédent, c'est vraiment avec Welcome to Forever que Sir Robert Bryson Hall II va démontrer qu'il est le nouvel OVNI de l'underground US. Avec les mixtapes Young Sinatra, c'est toute son enfance qui est passée au crible. Il y évoque également son avenir dans la musique et sa proximité avec son nouveau public. Le résultat est réussi à tel point qu'il figurera parmi le Top 10 Freshman List de 2013, classement annuel des 10 rappeurs les plus prometteurs réalisé par le magazine XXL. Sachez d'ailleurs qu'il partagea l'affiche avec Dizzy Wright, Action Bronson, Joey Badass, Ab-Soul ou encore ScHoolboy Q. XXL a encore vu juste. Logic sera remarqué et le producteur No I.D. l'aidera à obtenir un deal avec Def Jam dans la foulée. Une succes story, on est d'accord ? Ce n'est rien comparé à ce que lui réserve l'avenir.

La confirmation en deux albums

Rare sont les artistes qui arrivent aujourd'hui à un tel niveau de reconnaissance, sans même avoir sorti un seul album studio. Sans surprise, Logic est l'un d'entre eux. En à peine quatre ans, il a déjà dépassé les frontières de l'underground. Ses ondes positives et son fast flow ont trouvé écho auprès d'un public partout dans le monde. Qui peut se vanter d'avoir déjà fait une tournée européenne sans un seul album studio au compteur ? Tout est dit. Vous êtes encore sceptiques ? Jetez un œil à ses statistiques impressionnantes. Avant même la sortie de son premier album studio, Logic jouissait déjà d'une fanbase des plus solides avec 231 000 followers sur Twitter et près de 410 000 fans sur Facebook. Ultime argument: son single "All I Do", extrait de Young Sinatra sera son premier titre à atteindre le million de vues sur YouTube. Le début d'une longue liste. Pas mal pour un gamin de l'underground.

logic-under-pressure

Under Pressure (2014)

Une ascension fulgurante d'à peine quatre ans qui propulsera définitivement le jeune Logic sous le feu des projecteurs. Il a démarré sur les chapeaux de roues et par conséquent, son album est attendu au tournant. Une exigence de qualité légitime qui mettra l'artiste sous pression. Un sentiment qui deviendra le fil rouge de son premier album: Under Pressure. D'entrée de jeu, le projet qui nous transporte vers un voyage introspectif d'un artiste flirtant progressivement avec la renommée.

A l'intérieure, il y livre une nouvelle fois sa vie sans artifice. L'instant T de sa carrière, couplé à toujours plus de flashbacks retraçant cette enfance chaotique qui l'a forgé. Ambiance Soul Vibe, Trip-Hop du début à la fin, la musicalité de l'album est proche de ce que le crew TDE a su apporter au hip-Hop ses dernières années. Il chante, rappe, produit, l'artiste arrive avec cet album, à confirmer sa polyvalence. Puis quand il ne chante pas lui-même ses refrains, il utilise de nombreux samples vocaux de cœur féminin. Rassurez-vous, on est loin des influences pop qu'utilisent bons nombres de rappeur.L'influence musicale noire est réelle. Une combinaison qui vient adoucir le fast flow toujours maîtrisé d'un MC qui a définitivement pleins de choses à nous raconter. Bien évidemment, un bon story-teller n'est rien sans la dextérité lyricale qui va avec.

Avec Logic, on obtient notre dose de jeux de mots et d'assonances. Un régal pour les oreilles. Pour l'exemple, on prendra "Nikki", un titre très personnel qui retrace l'amour du rappeur pour la femme du même nom. C'est assez subtil, mais Logic ne parle pas ici de l'amour de sa vie, mais bien de son addiction à la nicotine sous les traits d'une femme. Cette fameuse Nikki, une personnification qui sera omniprésente tout au long de son album, à l'instar de Thalia, la voix narratrice du projet qui comme elle le dira si bien à la fin de l'intro, nous accompagnera tout au long de l'album afin de nous communiquer diverses informations au sujet de l'album et de sa création. Ce choix artistique est un hommage non-dissimulé au morceau "Midnight Marauders" que l'on doit à A Tribe Called Quest. Il se cherchait encore sur Young Sinatra, avec ce premier studio, il a trouvé sa voie. Under Pressure est un coup de maître dont il est difficile de se remettre.

 

the-incredible-true-story-logic

The Incredible True Story (2015)

Pour ce qui est de son dernier projet en date sorti le 13 novembre dernier, The Incredible True Story, on vous laisse découvrir la chronique que nous lui avions consacré. Souffre-il de la loi des séries ? Ce syndrome maudit maintes fois prouvé, comme quoi une suite ne serait pas à la hauteur des attentes. Rassurez-vous, Logic y échappe. Dans la lignée de son prédécesseur, le concept de ce deuxième album est une réussite, un chef-d'oeuvre en terme de storytelling qui vous apportera une réelle bouffée d'air frais. Un comble pour un voyage dans l'espace.

 

Space is the limit !

Logic n'est pas arrogant et garde les pieds sur terre. Loin des clichés du rap et en dépit d'une enfance troublée, ses talents de MC mêlés à sa positive attitude lui ont permis de rapidement s'imposer comme un incontournable qu'il faudra continuer à suivre de près. Beaucoup ont tenté, mais peu ont comme lui, réussi à proposer un univers à la fois accessible et singulier, sans pour autant tomber dans le commercial. Aux portes du maintream, cette nouvelle étoile toute droit sortie du Maryland a su garder son authenticité artistique et son lyricism.

Le rappeur fait donc partie de cette "Seconde Renaissance du Hip-Hop", en parallèle de "l'Âge D'or" des années 90. Un mouvement qui englobe une nouvelle génération d'artistes prometteurs et soucieux de célébrer les racines du genre tout en tentant de toucher un public de plus en plus large. Cet objectif, Logic se l'est fixé en gardant à l'esprit sa vision du Hip-Hop: "être soi-même et montrer sans artifice toutes les facettes de sa personnalité. Ne pas oublier de prendre du plaisir, évoluer, passer de bons moments sans compromettre son intégrité et par-dessus tout être capable de proposer de la bonne musique au fil des projets".

Gagnez vos places pour le concert de Logic à Paris

Vous le savez, cette nouvelle scène, nous avons à cœur de la soutenir sur The BackPackerz. C’est pourquoi nous vous invitons à venir apprécier tout le talent de Logic en live lors du concert qu’il donnera à Paris, au Trabendo le 26 avril prochain. Une date unique en France qui s'inscrit dans le cadre des dates européennes de son Incredible World Tour.

Le tirage au sort aura lieu le 16 avril prochain. Les gagnants seront prévenus par email.

[Update : le concert a finalement été annulé, nous vous tiendrons informé si la date est reportée]

La playlist Logic by The BackPackerz

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
La programmation du Paris Hip Hop Festival 2016 en 10 sons

Comme chaque année, tous les parisiens fans de Hip-Hop trépignent d'impatience dès l'annonce des premiers noms du traditionnel Paris Hip Hop...

Fermer