Top 10 des meilleurs crossovers Rap et Rock

prophets-of-rage

Pour protester contre la candidature du républicain Donald Trump, B-Real de Cypress Hill, Chuck D de Public Enemy et les musiciens de Rage Against the Machine se sont réunis au sein d’un super groupe, Prophets of Rage, sillonnant les Etats-Unis pour lutter contre l’influence grandissante du candidat à la Maison Blanche. Pendant longtemps, on a cru que le rap voulait tuer le rock, comme une façon de « tuer le père » et de s’émanciper. Et pourtant les connexions entre les deux musiques sont nombreuses et anciennes. Ces deux musiques contestataires ont bien plus en commun qu’on ne veut bien le croire. La preuve en 10 morceaux rock et rap.

Run-D.M.C. - "Walk This Way (ft. Aerosmith)" (1986)

Evidemment, la combinaison entre Run-D.M.C. et Aerosmith est une des plus connues, tout simplement parce que c’est certainement la première, la première en tout cas à avoir remporté un tel succès. A l’origine de ce titre se trouve Rick Rubin, cofondateur de Def Jam et producteur de rock comme de rap. Son idée est ambitieuse, il veut casser les barrières entre les différents types de musiques pour créer des ouvertures. C’est lui qui a l’idée d’associer Run-D.M.C., groupe de rap à forte connotation rock à de véritables musiciens plutôt que d’utiliser des samples. A sa sortie, ce morceau a fait hurler les fans de rock au sacrilège. Et pourtant, s’il a permis à Run-D.M.C. de toucher un public plus large, il a carrément relancé la carrière d’Aerosmith. Un deal gagnant-gagnant donc.

Cypress Hill - "Rock Superstar (ft. Chino Moreno & Everlast)" (2003)

Depuis le début de sa carrière, Cypress Hill a une orientation rock très marquée. Leur musique est de la même veine, dark, dure et contestataire. La connexion se fait d’autant plus facilement qu’ils partagent beaucoup de points communs avec les rockeurs et pas simplement leur envie d’être high. Alors, pour leur cinquième opus, B-Real, DJ Muggs et Sen Dog franchissent le pas avec un double album, avec des titres rap sur le premier et des morceaux rock sur le second. Le morceau symbolique de ce projet est « Rock Supertsars », la version rock de son pendant « Rap Superstar ». Cypress Hill y est accompagné par Chino Moreno, chanteur du groupe de métal Deftones et d’Everlast, l’ancien leader d’House of Pain.

Body Count - "Cop Killer" (1992)

Body Count est plus qu’une simple combinaison. C’est un groupe formé par Ice-T et des amis musiciens de South Central qui mêle rap et punk hardcore pour former un style unique, la fusion. C’est ce titre « Cop Killer » qui fait véritablement exploser médiatiquement Body Count. La polémique est telle que tout le monde s’en mêle, le FBI, le président des Etats-Unis et quasiment toutes les forces de police des Etats-Unis. Etonné, Ice-T retirera la chanson de l’album du groupe en expliquant qu’il pensait être plus à l’abri et plus libre de ses paroles en faisant du rock qu’en restant dans le rap. Il faut croire que sa réputation a fait le reste…

Jay-Z & Linkin Park - "Numb/Encore" (2004)

« Numb/Encore » est un morceau issu d’un album commun entre Jay-Z et Linkin Park, Collision Course. Il combine dans une sorte de mash-up amélioré les lyrics du titre « Numb » de Linkin Park et du morceau « Encore » de Jay-Z. Ce que l’on entend ici est d’ailleurs le concept même du disque. Une originalité qui ne perd pas le public puisque ce single reste classé plus de six mois dans les charts. On vous conseille aussi le « 99 Problems vs. Authority/One Stpe Closer »… Il n’y a pas à dire, quand les plus grands coopèrent, peu importe leur style, ça fonctionne !

Puff Daddy  - "Come With Me (ft. Jimmy Page)" (1998)

Quand on produit un blockbuster, on cherche la meilleure bande-son pour accompagner son film. Alors quand les producteurs de Godzilla ont réfléchi, ils se sont dits qu’il fallait à la fois une boucherie, quelque chose qui cogne mais qui soit aussi dans l’air du temps. Le mélange entre Puff Daddy en pleine bourre à l’époque et les riffs de guitare de Jimmy Page reprenant un classique de Led Zeppelin, « Kasmir », ajouté à la puissance d’un orchestre symphonique permet d’atteindre le but recherché : un morceau qui a peut-être pus marqué le monde de la musique que le film celui du cinéma.

Public Enemy  - "Bring The Noise (ft. Anthrax)" (1994)

« Bring the Noise » est un classique de Public Enemy, sorti en 1987 comme BO d’un film Less Than Zero. Il intégrera finalement le tracklisting de l’album It Takes a Nation of Millions to Hold Us Back. Titre complexe de Chuck D parlant de PE, de la Nation of Islam, il revient aussi sur le rap et sa place dans la musique moderne, qui doit être considérée au même niveau que celle du rock. Chuck D y parle notamment d’Anthrax, parce que le chanteur du groupe, Scott Ian, n’hésitait pas à arborer sur scène des T-shirts siglés PE. Résultat, quelques années plus tard, Scott Ian propose à PE une « cover » de ce titre bien plus électrique et rock que la version originale. Si la combinaison a hérissé les poils des fans des uns et des autres, il faut bien reconnaître que le résultat envoie quand même du lourd.

La Rumeur - "Je suis une bande ethnique (ft. Serge Teyssot-Gay)" (2010)

La Rumeur est le groupe contestataire par excellence. Engagé politiquement et socialement, il se rapproche en cela d’une frange du rock. La connexion est d’autant plus évidente que le groupe parisien a plusieurs fois fait la première partie de Noir Désir auquel appartient Serge Teyssot-Gay. Faire un morceau avec le guitariste virtuose du groupe de rock apparaissait donc comme une suite logique et évidente. Sa guitare magnifie les lyrics des rappeurs de la Rumeur et ouvre la voie à une autre approche.

Zone libre VS Casey & B. James - "Aiguise-Moi Ça" (2011)

La preuve, de la rencontre entre La Rumeur et Serge Teyssot-Gay est né un groupe fusionnant rap et rock, avec Hamé et Casey au micro. Après le départ d’Hamé, le flambeau a été repris par l’acolyte de Casey au sein d’Anflash, B. James. Résultat, deux albums et des dizaines de scènes brûlées par cette fusion de deux univers distincts dans la forme mais pas dans le fond : révolte sociale, dénonciation politique, autant d’idées communes animant rappeurs et rockeurs.

The Game  - "Dope Boys (ft. Travis Barker)" (2008)

En fait, ce track est surtout l’occasion de mettre en lumière la passion de Travis Barker, génial batteur du groupe Blink 182, pour le rap. On aurait pu en choisir d’autres puisqu’il a lui-même sorti un album de featurings de rap, Give The Drummer Some en 2011 et qu’il a remixé à la batterie plusieurs morceaux du répertoire hip-hop. Dans ce style, on vous conseille particulièrement celui de « One » de Slaughterhouse, un gros titre à la base, complètement sublimé par les frappes de Travis Barker. Il a aussi participé à de multiples projets hip-hop, avec Cypress Hill, Yelawolf ou Lil Wayne, entre autres.

Lil Wayne  - "Knockout (ft. Nicki Minaj)" (2010)

A l’époque où Lil Wayne annonce son intention de faire un album rock, personne n’y croit. Le rappeur de La Nouvelle Orléans est au sommet de sa gloire. Ses trois opus de Tha Carter sont des cartons et l’ont installé comme parmi les meilleurs rappeurs du moment. Aussi, on se demande bien pourquoi Weezy irait se perdre dans un album rock. Pour autant, il sort Rebirth en 2010 et contre toute attente, le disque rencontre un certain succès. On peut penser que son amour inconsidéré pour le skate et son statut de l’époque ont donné envie à Lil Wayne de créer un lien musical entre toutes ses passions. Ceci dit, ce titre par exemple avec Nicki Minaj est produit par J.U.S.T.I.C.E League, habituels pourvoyeurs de beats pour Rick Ross notamment. Le rap de Weezy est plutôt léger et les featurings viennent quasiment tous du monde du hip-hop. Pas révolutionnaire, mais une preuve de plus que rap et rock sont bien plus étroitement liés qu’on ne veut bien le croire…

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
[Chronique] Fugees – The Score

Voilà 20 ans que The Score, album pharaonique des Fugees a marqué l'histoire et règne en maître sur les meilleures...

Fermer