Soundcloud s’associe avec Universal Music

Autrefois considéré comme le vilain petit canard de la musique en ligne, Soundcloud est progressivement en train de régulariser sa situation. Souvent tapé sur les doigts pour ne pas respecter les droits d'auteur, le service de streaming vient de frapper un grand coup en s'associant avec Universal Music. 

2016 sera donc l'année de l'apaisement entre la plateforme Soundcloud et l'industrie musicale. En signant avec le géant américain Universal Music, Soundcloud montre sa volonté de travailler de manière sereine avec l'ensemble des acteurs du monde de la musique.

Soundcloud donne la possibilité a quiconque d'uploader librement tout type de flux audio et de le diffuser via la plateforme. Un principe simple et très apprécié des indépendants qui voient en Soundcloud l'outil ultime pour partager leurs créations. Considérée comme le sale gosse de la musique en ligne, la plateforme s’affranchissant jusqu’ici de redistribuer ses bénéfices aux artistes et aux maisons de disques. 

Même dans un marché saturé avec des concurrents comme Apple ou Spotify, SoundCloud a réussi l'exploit de s'imposer comme l'un des leaders du secteur. Selon la firme, 175 millions d’auditeurs utilisent chaque mois le service en ligne.

Fort de ce succès populaire, Soundcloud était dans le radar des géants de l'industrie musicale. En effet, la plateforme est accusée ne ne pas respecter les copyrights. Après s'être battu pendant un long moment avec les mastodontes de la musique, cette fois, Soundcloud rentre dans le rang et commence à signer des deals avec l'ensemble de l'industrie. L'accord trouvé avec Universal étant à ce jour le plus important.

 

"We've got the majority of the music industry partnered with us now,” Alexander Ljung, co-fondateur de SoundCloud

 

Soundcloud restera-t-il toujours cool ?

En parallèle de son partenariat avec Universal, SoundCloud a annoncé la mise en place très prochainement d'une offre d'abonnement payante sur la plateforme et la généralisation de la publicité. En contrepartie, Soundcloud étoffe son offre musicale en donnant accès à un plus large catalogue.

Énormément utilisée par les indépendants, certains utilisateurs de la plateforme s'inquiètent déjà de la tournure des événements. Pour preuve, le DJ Kaskade, qui publie régulièrement des mixes sur sa chaîne, s'est vu retirer certains de ses morceaux pour cause de copyright.

Rançon du succès oblige, Soundcloud va très probablement devoir se confronter à sa fanbase qui ne voit pas d'un très bon œil ces signatures de contrats avec les empires que peuvent être Universal ou Sony. Mais, si la plateforme veut continuer son développement, il faudra faire des concessions. La question est maintenant de savoir jusqu’où Soundcloud est prêt à aller pour s'imposer sur le marché.

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
Behind The Lyrics : Genius donne sa parole à Spotify

Ces deux-là étaient faits pour se retrouver : Genius, la plateforme lancée avec Rap Genius puis déclinée en Rock, Pop,...

Fermer