Maseo (De La Soul) et DJ Scratch (EPMD) au Djoon

dj-maseo-de-la-soul-dj-scratch-concert-djoon-paris-cover

Les soirées So Miles Party du Djoon sont de retour avec deux nouveaux guest US représentant deux des formations les plus importantes du rap US du début des années 90s: DJ Maseo de De La Soul et DJ Scratch d'EPMD.

Après avoir invité les Dilated Peoples, Jazzy Jeff ou encore 9th Wonder l'année dernière, l'équipe Milesfender reprend du service avec une nouvelle So Miles Party dédiée à deux légendes du Hip-Hop qui auront pour mission de transformer le Djoon en une véritable block party à la new-yorkaise. Chose qui ne devrait pas poser trop de problème aux deux ambianceurs que sont Maseo et Scratch, qui parcourent les salles du monde entier, en groupe ou en solo, depuis plus de 20 ans.

Si nous devions présenter Vincent Mason a.k.a Maseo ou encore P.A. Pasemaster Mase, comme il se faisait appeler à ses débuts,  nous dirions de lui qu'il est le principal architecte sonore de grands classiques tels que 3 Feet High and Rising ou encore De La Soul Is Dead. Membre du posse des Native Tongues, il est un des initiateurs de ce rap jazzy et intelligent incarné par les albums de De La Soul, A Tribe Called Quest et des Jungle Brothers - que l'on appellera alors abstract hip-hop.

Contrairement à la majorité des groupes du début des années 90s, les 3 membres de De La Soul ont toujours continué à tourner et sortir des albums ensemble (8 entre 1989 et aujourd'hui !). En 2014, ils nous avaient gratifié de la très bonne mixtape Smell The DA.I.S.Y., comprenant uniquement des productions du regretté J Dilla.

A l'opposée du rap "hippie" de De La Soul, avec EPMD, il a toujours été question d'argent; ou plutôt de business. Le groupe a d'ailleurs toujours utilisé ce terme dans les titres de ses albums (Strictly Business, Unfinished Business ou encore Back in Business) et l'origine même du nom du groupe serait "Erick and Parish Making Dollars" (E.P.M.D). Si DJ Scratch n'est pas officiellement membre du groupe composé par Erick Sermon et Parish Smith il était, quasi systématiquement le DJ du groupe, sur scène comme en studio.

A l'origine DJ, Scratch se découvre rapidement un talent pour la production et accompagnera notamment Busta Rhymes sur son premier effort solo, The Coming, en 1996. Par la suite, il produira pour Talib Kweli, Snoop Dogg ou encore The Roots. Doté d'une maitrise hors pair du sillon, Scratch est considéré comme un des DJ les plus techniques par ses pairs... remarque, il fallait bien ça pour qu'il puisse conserver son blaze.

Vous l'aurez compris, ce sont deux DJ superstars qui s'installeront aux platines du Djoon le 3 Avril prochain. Comme à son habitude, la soirée sera orientée dancefloor avec des sélections, évidemment Hip-Hop, mais également funk, soul et house réalisée par ces très fins diggers.

Si vous souhaitez être de la partie, des places seront à gagner sur la page Facebook The BackPackerz très bientôt.

En bonus, un petit mix 100% De La Soul réalisé par les copains du Dooinit Festival il y a un an pour se mettre dans l'ambiance.

Dooinit Show #50 by Dooinit on Mixcloud

Plus d'info sur la soirée sur l'event Facebook de la soirée.

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
heavy-rotation-weekly-hiphop-playlist-41-cover
[Playlist] Heavy Rotation #41 – NYC Underground Edition

Une plongée dans les bas-fonds new-yorkais des nineties le temps d'une Heavy Rotation, ça vous tente ? OK, suivez-moi... Après...

Fermer