Sebastien Damiani dévoile son Opéra Rap avec Shurik’n, Demi Portion, Lacraps…

operap-sebastien-damiani-marseille

Force est de constater que le rap est une musique qui cherche sans cesse à se réinventer ou du moins à évoluer au gré des influence et des connections. Aujourd'hui, c'est un mélange d'Opéra et de Rap que nous propose le compositeur Sébastien Damiani avec le premier extrait clippé de son projet à venir. Un projet co-réalisé avec le rappeur marseillais Faf Larage que Seb Damiani a accepté de commenter pour nous.

Pour ce morceau, dont le clip fut tourné à l'opéra de Marseille, pas moins de 6 MCs ont été invités à croiser le MIC avec l'artiste lyrique Cécilia Arbel. Parmi eux, Lacraps, Youssef Swatt's, Sat L'Artificier (Fonky Family), Shurik'N (IAM), Demi Portion ainsi que Faf Larage.

Sébastien Damiani est un chef pianiste et compositeur de 46 ans originaire de Nîmes qui, depuis quelques années, est devenu un véritable activiste au sein du milieu Hip-Hop français. Ses premiers faits d'armes ne sont autres qu’une partie des arrangements et de la composition de deux albums du groupe marseillais IAM Arts Martiens et IAM.

Il co-réalisera dans la foulée l'album solo d'Akhenaton Je Suis En Vie avec lequel il remportera le prix de Meilleur album de musique urbaine de l’année, aux Victoires de la musique 2015. Toujours en 2015, voit le jour son projet de Hip-Hop Symphonique avec Faf Larage. Le principe est simple mais innovant: enregistrer des morceaux symphoniques avec l’Orchestre d’Avignon Provence et le chef d'orchestre Samuel Jean puis travailler ensuite les samples via des MPC et autres échantillonneurs. L'occasion de convier la crème du rap français (Akhenaton, Shurik'n, Oxmo Puccino, Sat L'Artificier et Le Rat Luciano de la FF) ainsi que Prodigy de Mobb Deep en invité guest.

Côté son, même si l'alliance d'envolées lyriques aux couplets de chaque MC peut déconcerter lors de la première écoute, l'ensemble finit par se révéler intéressant, alternant les flows de la nouvelle génération incarnée par le rappeur montpelliérain LaCraps et le belge Youssef Swatt's avec les piliers du rap représentés par Sat et Shurik'n.

Le morceau, co-réalisé par Faf Larage (à la réalisation du beat) et par Damiani (pour l'instrumental qu'il a composé entièrement) offre des clins d'oeil à Beethoven, Mozart, Rachmaninoff, Bach, ou encore Verdi. Damiani explique : "Mon père étant un amateur averti d'art lyrique, j'ai baigné dedans lorsque j'étais petit. J'ai ensuite accompagné de grands chanteurs lyriques durant ma jeunesse et ma carrière de pianiste classique. J'ai voulu un premier morceau avec une couleur particulière, je souhaitais faire découvrir au public ce choc des cultures, et faire résonner dans un seul morceau plus de 3 siècles de musique... Faf m'a considérablement aidé et épaulé pour réaliser le beat qui collait parfaitement au morceau."

operap

Crédits photo: Olivier Martino

Côté clip, la réalisation soignée nous plonge dans les songes d'un enfant en nous projetant dans les coulisses et sur la scène de l'opéra de Marseille, dans une ambiance mystérieuse où évoluent des protagonistes masqués et costumés. Sur scène, vont se succéder pas moins de 6 générations de MC, backés par la chorale Aguelos ainsi que le coeur Phocéen le tout magnifié par la voix lyrique de Cécilia Arbel.

La réalisation du clip est à la hauteur du projet avec plus de 70 personnes mobilisées sur le tournage. Sébastien Damiani ne cache pas sa joie: "Voir Youssef, Lacraps, et les autres fouler la scène de l'Opéra, et rapper avec passion, accompagnés de 2 chorales, d'un timbalier que l'on a habillé pour l'occasion, je voyais toute mon oeuvre depuis mon piano prendre forme,  je jubilais! Le réalisateur Simon Magnani, que Faf m'a présenté un jour, a été de suite emballé par le projet, il nous a suivi et a réalisé le clip que l'on souhaitait, il a été à l'écoute, et nous a livré un pur moment de fusion."

Ce morceau clipé a été annoncé par Sébastien Damiani comme le premier extrait d'un plus vaste projet qui alliera de nouveau rap et opéra avec à chaque fois des collaborations inédites. De ses propres mots, "le but d’OPERAP est de partager ces émotions, de mieux faire découvrir l’écrin magnifique qu’est l’Opéra à un public qui n’y a jamais encore mis les pieds, et inversement. Que l’Art de Rue puisse accueillir en son sein des artistes ayant pour seule habitude de se produire devant des fauteuils en velours rouges...".

Cet album à venir aura donc vocation à ensuite être joué en concert dans la plupart des Opéras en France et en Europe mais aussi dans des lieux où le lyrique n'a pour l'heure jamais été représenté. En attendant d'en savoir plus sur ce projet, nous vous laissons découvrir ce clip sans attendre.

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply