Qui est Kemba, la (potentielle) prochaine signature de TDE ?

kemba-rap-tde

Vous le connaissiez peut-être sous le nom de YC The Cynic ; mais depuis 2016, Matthew Jefferson est Kemba. Le jeune rappeur qui fêtera ses 27 ans le 21 novembre prochain est dans toutes les bouches depuis quelques mois alors que la rumeur court qu'il serait la prochaine recrue du label Top Dawg Entertainment.

Originaire de Hunts Point, dans le Bronx à New York, Kemba débute sa carrière hip-hop avec des morceaux lourds de sens, qu’il compilera par la suite dans sa première mixtape, You’re Welcome. Ses talents d’écriture lui ont notamment permis d’être nommé parmi les 5 meilleurs rappeurs underground de New-York par le Deli Magazine.

Son enfance difficile dans le Bronx le pousse à s’en sortir et à aider son entourage. Il prend rapidement conscience de ses nouvelles responsabilités face à la musique et déclara en 2011 :

“It feels like there’s a void in the Bronx, and I don’t necessarily feel like I have to fill it, but I feel like I could."

« On a l'impression qu'il y a un vide dans le Bronx, je n'ai pas forcément envie de le remplir, mais j'ai l'impression que je pourrais. "

Influencé par KRS-One pour sa capacité à marier plusieurs styles et par Eminem pour son multi-syllabisme qu’on ne présentera plus, Kemba, encore dénommé YC The Cynic à l'époque, sort You’re Welcome, sa première mixtape, en 2010 . Un hommage aux classiques des 90’s dans lequel il présente ceux qui lui ont ouvert la voie et où il affirme haut et fort son attachement aux lyrics et à un rap engagé qui le rapproche de l'état d'esprit des débuts de Pro Era.

L’année suivante, en 2011, il sort Fall FWD. C’est pour lui le début de prods. originales, qu’il a, pour la plupart, lui-même composé. Cet EP montre la croissance et les capacités de l’artiste new-yorkais via des métaphores intelligentes, reposées sur des rimes parfaitement tissées. Avec cette release arrive également un début de reconnaissance : sa mixtape se vend bien et il apparaît sur des scènes d’artistes renommés tels que Mac Miller et Big Sean notamment.

En 2013, sa rencontre avec le producteur Frank Drake va donner une nouvelle impulsion à la carrière de YC The Cynic. En s'associant avec le producteur new-yorkais, il change de nom pour Kemba (dont on ne sait pas trop s'il s'agit du nom du groupe ou du nouveau nom du rappeur) et enregistre un troisième LP intitulé Negus. Porté par le titre "Already" (à l'écoute ci-dessous), l'album bénéficie d'un accueil médiatique très encourageant ce qui vaudra à Kemba d'être interviewer par le célèbre chroniqueur Pete Rosenberg.

Dans la foulée de cette interview, il est invité quelques jours plus tard par Kendrick Lamar pour rapper au Music Hall de Williamsburg où la star du label TDE donnait un concert sponsorisé par American Express. Depuis, la rumeur court selon laquelle Kemba serait le prochain artiste à signer chez Top Dawg Entertainment. Des rumeurs qui ont attiré de nombreux curieux et poussé de nombreux observateurs à garder un oeil attentif sur le jeune rappeur du Bronx.

Discret depuis près d'un an, le nom de Kemba est revenu à nos oreilles il y a quelques jours alors que l'artiste new-yorkais sorti un excellent morceau avec à la production, un certain Thelonious Martin, producteur émérite originaire du New Jersey qu'on ne saurait trop vous recommander. Si la rumeur concernant la signature TDE semble s'être dissipée, on tient tout de même là un artiste au talent évident et dont l'ambition n'a rien à envier au label rap le plus puissant du moment.

Crédits photo : Red Bull

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
sampa-great
Sampa The Great revient avec un nouvel album, “Birds And The BEE9”

Seulement sept mois après la sortie de son EP en commun avec la chanteuse Estelle, Sampa The Great, jeune artiste d'origine...

Fermer