Qui est Amerigo Gazaway, le DJ roi des mashup hip-hop ?

Amerigo-Gazaway-king-of-mashup-hip-hop

Savez-vous quel est le point commun entre B.B King, Fela Kuti, Marvin Gaye, UGK, De La Soul ou encore Yasiin Bey (Mos Def) ? Il s'appelle Amerigo Gazaway. Agé de 31 ans et originaire de Nashville, ce DJ dont le nom a pas mal circulé sur le net ces dernières années est devenu maître dans l'art du mashup. On vous propose aujourd'hui de découvrir ce héro du mélange des genres.

Le concept de base du mashup est assez simple : vous prenez une piste instrumentale d'un artiste, la piste a capella d'un autre, vous mixez le tout pour être sûr que le tempo est bon, que les BPM sont calés et le tour est joué ! Vous obtenez un titre plutôt sympa à écouter et potentiellement à succès en fonction de votre talent et de l'improbabilité de la collaboration que vous venez de fabriquer. Sauf qu'à ce petit jeu, Amerigo Gazaway va plus loin, même beaucoup plus loin en faisant preuve de génie et d'un certain talent pour appliquer à la lettre l'expression "pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué"

Son premier coup d'éclat remonte à 2011 et la sortie de son projet Fela Soul. L'idée va au-delà d'un simple mashup puisque Gazaway parle de "collaboration conceptuelle" entre les artistes et les genres qu'il mélange. Des instrus de De La Soul, parsemées de samples de morceaux de Fela Kuti (la légende de l'Afro beat nigérian), le tout enrobé de couplets du trio de Long Island et voila un premier succès pour Amerigo Gazaway, qui ne s'arretera pas en si bon chemin.

Dans la foulée il sort en 2012 un autre projet intitulé Bizarre Tribe: A Quest to the Pharcyde. Vous l'aurez deviné, A Tribe Called Quest et The Pharcyde sont à l'honneur sur cette collaboration dont le concept est le suivant : Gazaway applique les couplets des Pharcyde sur des productions qu'il réalise lui même à partir des morceaux originaux de soul, funk, et jazz samplés à l'époque par A Tribe Called Quest pour réaliser leurs albums. Quand on vous parle de talent, on ne vous ment pas et cet album obtiendra la même année les louanges de nombreux médias dont le L.A times et la bible hip-hop OkayPlayer.

Depuis, Le Dj continue d'être productif et ingénieux et nous a gratifié de trois autres projets majeurs : The Big Payback Vol.3, qui fait collaborer James Brown avec Bob Marley, Busta Rhymes, Biggie, Michael Jackson et j'en passe... The trill is gone teinte le dirty south du groupe UGK d'une couleur blues avec les riffs de guitare de la légende BB King, une pure merveille.

On atteint néanmoins le sommet avec l’album Yasiin Gaye, The Departure. Un mélange incroyable des oeuvres de Marvin Gaye et de Yasiin Bey (b.k.a Mos Def). Une harmonie parfaite entre les deux artistes se dégage à l’écoute de l'album, si bien qu'on aurait presque l'impression que les morceaux ont été enregistrés en studio en présence des deux artistes. Amerigo Gazaway joue au micro-chirurgien, proposant des nouveaux morceaux à partir des originaux de Marvin Gaye re-visités et reconstruits tout en conservant la saveur originale de ceux-ci et en y faisant apparaître tantôt Yasiin Bey au rap, tantôt Marvin Gaye au chant ou au refrain, pour un résultat hors du commun qui en ravira plus d'un. Le rap punchy de Mos Def et la soul délicieuse de Marvin Gaye se marient à la perfection et on aurait difficilement pu imaginer meilleur mélange des genres tant les deux univers sont complémentaires et s'imbriquent pour n'en former qu'un seul, comme une évidence.

On ne peut que vous encourager à écouter attentivement ces albums, disponibles en intégralité sur son BandCamp.

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
asap-rocky-tyler-the-creator
Les 10 meilleurs sons Rap US de la semaine (Heavy Rotation #141)

Pas de vacances d'été pour les playlists Heavy Rotation : la 141e édition est arrivée, avec les 10 meilleurs sons...

Fermer