Little Simz : space is the limit

portrait-little-simz-space-is-the-limit-cover

Little Simz. Ce nom ne vous est peut-être pas encore familier pourtant cette jeune rappeuse londonienne a déjà tapé dans l’œil de plusieurs pointures du rap comme Andre 3000 ou Dizzee Rascal, et même un certain Jay-Z, qui a braqué tous les regards sur la jeune britannique en sortant en exclu sa mixtape Black Canvas sur son magazine Life + Times.

Revenons quelques années en arrière: en 2013, la jeune Little Simz n'est âgée que de 19 ans mais sort déjà sa troisième mixtape XYzed. Cette gamine précoce qui a gratté ses premières rimes à l'âge de 9 ans laisse déjà esquisser un talent brut au potentiel hors norme. À l'image d'une Azelia Banks quelques années auparavant, c'est avec un grand sourire et une apparente facilité que Simz nous accueille pour la première fois dans son univers avec son clip "Marilyn Monroe" qui lui vaudra ses premières retombées dans la blogosphères rap underground britannique.

Suite à la soudaine exposition reçue par sa mixtape Black Canvas plébiscitée par Jay-Z, Little Simz change de registre et dévoile à son public un rap venu d'une autre galaxie avec son premier EP: E.D.G.E. (pour "Every Day Gets Easier"). Ni boombap, ni trap, la jeune rappeuse avoue son penchant pour les intrumentales grimy, c'est-à-dire sombres et pesantes, dans un style proche de la bass musique anglaise popularisée dans nos contrées par des James Blake, Jamie XX ou encore Mont Kimbie.

E.D.G.E is that first showing of the transition, growth and progression in my art as this is my first original project soundscape-wise, everything was built from scratch and a majority of the tracks were recorded and mixed by me in my bedroom.

Avec l'aide des membres de son collectif Space Age composé de Josh Arcé, Chuck 20, Tilla et des producteurs Jimi Nxir et OTG, Little Simz livre un premier album intimiste, puissant et d'une originalité rare. A la fois sombre et pleine d'espoir, l'atmosphère de l'album reflète à merveille l'état d'esprit de cette jeunesse bohème londonienne déterminée à assurer la relève de la capitale européenne de la musique.

Côté texte, Little Simz fait montre d'une lucidité épatante en opposant constamment son inaltérable envie de réussite à la nécessité de faire les choses à son rythme, comme pour ne pas tomber dans le jeu de ceux qui voudraient la voir décoller et exploser en plein vol.  En effet, comme beaucoup de jeunes artistes ces dernières années (Bishop Nehru put your hands up !), Little Simz doit déjà supporter sur ses frêles épaules la pression colossale causée par les attentes des ces célèbres admirateurs: de Gilles Peterson à Zane Low, les plus grands dénicheurs de talent ne tarissent pas d'éloges sur le jeune prodige londonien.

little_simz_middlefinger

Qu'elle rap ou qu'elle chante, ce qui me fascine le plus chez Little Simz, c'est sûrement cette voix tranchante et limpide qui caractérise le rap féminin (je pense à Bahamadia ou plus récemment Dynasty). Haut perchée mais jamais nasillarde, la voix de la jeune rappeuse étonne et  colle parfaitement aux beats saccadés qu'elle récupère aux quatre coins du web, en pur produit de son époque. En effet, à l'image d'autres jeunes rappeurs comme Reverie ou les Doppelgangaz, Simz revendique un maximum d'autonomie dans sa direction artistique (elle mixe et masterise d'ailleurs elle-même ses morceaux), et a fait le choix de l'indépendance en distribuant sa musique gratuitement sur son Bandcamp via son label AGE 101.

Bien plus qu'un simple coup de cœur personnel, je pense que Simz a tout pour devenir un grand nom du rap au niveau international. Avec déjà 5 mixtapes et 4 EP à son actif, celle qui se fait parfois appeler Barz Simpson a entamé la construction d'un univers sonore et visuel fascinant. Sa capacité à innover et son ouverture d'esprit en termes de production - comme le prouve sa collaboration avec le producteur de beat music Sango (Soulection) sur le titre "Madarin Oranges Ft. Waldo" - sont autant de bonnes raisons de croire à son futur décollage. Après avoir séduit ses 13 000 fans Facebook sur mixtapes (dont les meilleurs extraits sont compilés dans la playlist ci-dessous), la jeune rappeuse tentera de transformer l'essai avec un premier LP qui devrait arriver durant l'été 2015.

Sky Space is the limit !

Bonus: on vous offre la possibilité d'aller vous même juger le phénomène en vous faisant gagner des places pour ce concert de Little Simz au Divan du Monde, le 31 Mai prochain. Ça se passe sur notre page Facebook à partir de mercredi 20 mai.

Plus d'info sur le concert sur l'event Facebook.

Et voici les 4 autres dates de la tournée française de Little Simz:

  • 30/5 LAVAL - Festival les 3 Elephants
  • 31/5 PARIS- Divan du Monde
  • 1/6 LYON - Le Transbordeur (1ere partie de Joey Bada$$)
  • 2/6 NICE - Théâtre de Verdure pour le festival Check The Rhyme (1ere Partie de Joey Bada$$)
Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
live-from-the-streets
[Vidéo] Mr. Green fait ses beats “Live from the Streets”

Retour aux sources aujourd'hui sur The Backpackerz, Back to the streets ! On le sait, le Hip Hop vient tout droit...

Fermer