Portrait : GUTS, le Bienheureux

portrait-guts-le-bienheureux-2016

"GUTS, le Bienheureux" est un focus sur le parcours d'un producteur français qui dessine le hip-hop depuis plus de 20 ans et a accompagné les plus fraiches épopées rappistiques hexagonales. Un garçon dans le vent, toujours en mouvement et dont la richesse discographique se devait d'être mise en avant dans nos colonnes. Portrait.

Le parcours initiatique

La première fois que GUTS a touché des samplers, il avait à peine vingt ans. Ce n’était pas un novice en matière musicale pour autant. Autodidacte, il baigne dans la culture hip-hop depuis son adolescence. À l’époque où Radio 7 et les émissions de Dee Nasty étaient la référence, son premier contact avec le Mouvement se fait par l’intermédiaire des platines.

Au départ digger, il se met rapidement à mixer et rencontre une bonne partie des premiers protagonistes du hip-hop français lors des livraisons de musique à la Fnac Montparnasse le vendredi soir (c'était, à l'époque, l'heure à laquelle la FNAC Montparnasse réceptionnait les vinyles importés des US :  un rendez-vous incontournable de tout digger qui se respectait, ndlr).

Avec ses potes K-Mel, Crazy B (Birdy Nam Nam) et Faster Jay (Kif Records), ils montent Alliance Ethnik. En 1992, le groupe montre toutes ses qualités sur la scène de l’Élysée Montmartre en première partie d’IAM. Leur prestation est tellement stupéfiante, qu’ils signent chez Delabel sans même avoir fait de démo. S’en suivent dix années d’aventures extraordinaires où il a notamment pu rencontrer le légendaire Bob Power (magicien du son qui a produit, entre autre The Low End Theory d'A Tribe Called Quest) . En 1999, c’est la fin d’un cycle et le groupe se sépare en bons termes.

Sans s'éloigner du mouvement, GUTS a, par la suite, travaillé en tant que beatmaker/producteur avec des artistes aussi variés que Big Red, les Svinkels, ou encore les Sages Po' pour n’en citer que quelques-uns.

L'aventure solo

En 2007, GUTS n’est plus satisfait de son sort en France. En l’espace de quelques mois, il produit un album 100% instrumental (Le Bienheureux), dégote un accord avec un label anglais (Nightmare on Wax) et part vivre à Ibiza où son père est déjà installé.

L’analogie avec le personnage du film Alexandre le Bienheureux d'Yves Robert est pertinente. GUTS est un personnage singulier dans le paysage du hip-hop français, un passionné de la première heure au succès commercial fulgurant en groupe, aux collaborations diverses, au succès d’estime en solo pour finalement revenir à ses premières amours et à une configuration groupe, le tout avec une humilité et une énergie intactes.

GUTSleBienheureux

Gros digger, GUTS est avant tout un passionné de musique, sans frontière de genre. Il y a quelques années, il ‘’épure’’ sa collection de vinyles, réduisant celle-ci de 7 000 à 2 500 disques. Dès 2013, avec son acolyte Mambo, il réunit sur les compilations Beach Diggin’ - sorties sur le label Heavenly Sweetness - certaines de leurs plus belles trouvailles musicales et ils proposent ainsi une nouvelle exposition à des perles passées sous le radar du succès.

GUTS et Mambo collaborent depuis 2009. A la fois peintre, dessinateur, graffeur et illustrateur, Mambo permet à GUTS d’avoir une continuité dans ses visuels très appréciée par ses aficionados (Pura Vida Club).

guts BD

Il sort Paradise For All en 2011, un album où ce gaillard insouciant, curieux et tellement passionné n’en finit plus de nous ravir les esgourdes de vibrations positives dont l'hédonisme est communicatif.

De plus, parallèlement à ses projets solo, GUTS réalise encore des collaborations avec des rappeurs français. 2014 voit la sortie de Fines Bouches sur All You Can Hear Records en collaboration avec le beatmaker/ingénieur du son Blanka (La Fine Équipe) où figurent notamment Billie Brelok et Hippocampe Fou. Il a également entièrement produit l’album du rappeur Lautrec (La Cruauté Tranquille Du Quotidien Suffit) ainsi que quelques morceaux de Je Vous Salis Ma Rue du MC lyonnais Kacem Wapalek.

GUTS - "Come Closer"

GUTS, pour l'éternité

Avec Hip Hop For All, non content d’avoir sorti un album regroupant pléthore d’invités comme Grand Puba, Rah Digga, Cody Chesnutt, Quelle Chris ou encore Masta Ace, il a souhaité immortaliser cette aventure de la plus belle des manières. En effet, tellement satisfait de l’ambiance et du résultat artistique réalisés par le band de musiciens réuni pour défendre Hip Hop After All sur scène, il décide d’élaborer un nouvel album ! Néanmoins, cette fois-ci, celui-ci va inverser le dosage de sa recette maison : pour l'album, ce sera 80% musiciens, 20% machines.

Chef d’orchestre du projet, les influences des différents musiciens se ressentent tout au long de l’album dans l’ouverture totale en matière de style. Projet réalisé rapidement (en à peine trois mois), l’objectif est de pouvoir faire la tournée des festivals d’été 2016. Et c'est bien le cas puisque vous pourrez retrouver GUTS et son live band (Tanya Morgan, Leron Thomas, Lorine Chia, Florian Pelissier, Kenny Ruby  et Tibo Brandalise) aux Francofolies de La Rochelle notamment.

GUTS - "Every Generation"

Bilan : Pura Vida !

La musique de GUTS, c’est rond et chaud comme le soleil qui vient vous roussir la barbe, un véritable poète du sampler avec des messages glissés de-ci de-là qui donnent une idée de sa philosophie de vie. Gastronome, GUTS élabore ses instrus comme un chef : il récolte des samples venus des quatre coins du monde, les cisèle avec précision puis les plonge dans sa grande marmite MPC 4000, ajoute une pincée de DP 4 d’Ensoniq, une touche de Fender Rhodes, laisse mijoter et hop c’est prêt à être dégusté !

En substance, GUTS, c’est grosse gouaille, chapeau de pêcheur, salopette, crate digger invétéré, amateur d’un esprit hip hop synonyme de kiff, éternel optimiste, utopiste, avec les deux pieds bien ancrés dans la réalité. Un personnage accessible, un old timer tourné vers l’avenir, en gros c’est le pote ou le grand frère que nous aimerions tous avoir !

Ce qui est sûr, c’est que son empreinte (de tongue) est toujours en train de marquer le paysage du hip hop français et sans doute même bien au-delà.

Pura Vida !

GUTS en 10 tracks by The BackPackerz

Cet article est une contribution libre de Stiakho (a.k.a Kostia du duo Big Ben et Kostia). qui avait envie de partager sa passion pour cet artiste et que nous avons choisi de publier sur The BackPackerz. Si vous aussi voulez tenter d’être publié sur The BackPackerz, n’hésitez pas à nous envoyer vos articles via notre page de contact.

Photo : Karedwen pour imprimerienocturne.com

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
Lost & Found : Showbiz & A.G. – Goodfellas

Les duos emcee/producteur ont toujours fait légion dans le Hip-Hop, et ont connu un véritable essor dès la fin des...

Fermer