Heavy Rotation #21

heavy-rotation-21-playlist-hip-hop-cover

heavy-rotation-21-playlist-hip-hop-coverCette playlist va peut-être vous surprendre par son hétérogénéité mais je tenais à vous transmettre mon état esprit du moment: le rap en 2014 se porte foutrement bien !

Moi qui, il y a encore quelques années, avais l'impression d'être un vieux con en n'étant pas capable de reconnaitre du bon dans les rappeurs de la nouvelle génération; je me retrouve aujourd'hui souvent à bouger la tête sur des instrus les plus "trap", à l'image de cet excellent "Hands Up" de Vince Staples. Alors bien sûr, je ne vais pas renier mes premiers amours: le boombap de Diamond D avec des kicks qui tabassent mais également le subtile Hip-Hop jazzy d'Exile sur ce somptueux "Fly Me To The Moon" de Choosey. D'autant plus que ces styles continuent de se ré-inventer au fils des années.

Que les fans de l'âge d'or se rassurent, la jeune génération a élevé son niveau depuis les fastes années 2000 (shout out to Lil Wayne et le Dipset) et beaucoup de jeunes emcees n'oublient désormais plus de jeter un oeil dans le rétro avec des sons qui sentent bon les 90s comme ce "Get Paid" de Joey Bada$$ ou encore à rendre hommage à leurs illustres aïeux à l'image de Reverie et ce somptueux "Give It Time (RIP J Dilla)".

C'est fou mais je me surprends même à retrouver du plaisir à écouter du rap Français (qui soit sorti après 1999) avec ce diable de Lomepal qui redonne à l'égotrip ses lettres de noblesses dans "A ce soir" sur une jolie prod de Meyso. De belles choses également à l'échelle du Vieux Continent avec Chief et son compère ricain John Robinson pour "Everywhere", premier extrait d'un album en commun dont Chief nous parlait dans son interview.

Enfin, quel bonheur de voir que, malgré le virage commercial pris pas le genre, le Hip-Hop n'a pas perdu sa capacité à innover et à expérimenter. La preuve, en musique, avec deux EPs qui tournent en boucle dans mon casque depuis plusieurs semaines: E.D.G.E de Little Simz et Until Then de Waldo. Le premier est l'oeuvre une jeune rappeuse londonienne, dont vous entendrez bientôt beaucoup parler puisqu'elle a tapé dans l'oeil d'un certain Nasir Jones. Le second est celui d'un emcee californien affilié à l'écurie Soulection. Les deux livrent un rap introspectif sur des intrus ultra modernes qui vous mettront en lévitation...

Bref, nous sommes en 2014 et le rap va très bien, merci de ne pas vous inquiéter.

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

2 comments

  1. Nsia

    …une très bonne sélection et quand on voit l’affiche avec toutes ses têtes on ne peut s’empecher d’être nostalgique merci pour la découverte de LOMEPAL car l’instru est tout bonnement exquis!!!!!!

    • 2One

      Bonjour Nsia,
      Merci pour ton commentaire. Pas sûr qu’il faille être nostalgique quand on voit que beaucoup de ces légendes sont encore capables de se renouveler et de faire bouger les têtes en 2014. En plus, la nouvelle génération a la dalle et a bien compris que le rap avait besoin d’évoluer pour perdurer 🙂
      Pour Lomepal, super découverte d’il y a peu pour nous aussi, on va sûrement contacter l’intéressé pour une interview très bientôt.
      Stay tuned 😉
      A bientôt.
      2One

Lire les articles précédents :
mix-BuSToPjaZZ-thebackpackerz
[Mix] Dj PrUd – BuStOpJaZZ

  En plus de vous fournir une playlist de 10 bons sons chaque lundi grâce à Heavy Rotation, la volonté...

Fermer