Découvrez Oumar, la dernière signature du label Din Records

Cover-Oumar

Dernière signature du label havrais Din Records, Oumar, jusqu'à présent assez discret, semble vouloir entamer une nouvelle phase depuis quelques semaines. Nous avons voulu en savoir plus sur ce MC plutôt avare en communication, et qui semble pourtant promis à un avenir musical des plus intéressants.

Plus de deux ans après le clip "Dans ma bulle" qui annonçait son arrivée au sein du prestigieux label, Oumar n'a, dans l'intervalle, offert que quelques clips à ses auditeurs, entretenant donc le mystère autour de sa personnalité, de son travail et de ses projets. Puis vint sur les réseaux sociaux une publication des plus explicites de la part du MC. À compter de la sortie de son dernier clip "Cobra", Oumar se concentrera sur la musique, délaissera toute communication via les réseaux, n'offrira donc plus de clips à ses auditeurs et dévoilera un nouveau morceau tous les quinze jours : un son le premier du mois et un deuxième le 15 du mois.

Ce pari des plus risqués, à une époque où les clips prennent souvent le pas sur la musique en elle-même, a de quoi surprendre, mais a le mérite de remettre la musique au centre des débats. Vous ne pourrez donc juger le travail de MC uniquement sur son flow, son travail d'écriture et sur les prods choisies. Une sorte de retour à la base du rap en quelque sorte.

C'est cette démarche qui a attisé notre curiosité et nous a poussé à demander à Din Records de bien vouloir nous en dire plus sur l'homme, son univers et son projet musical. Zoom sur un MC qui bouscule les codes du rap jeu.

Un MC qui cultive le mystère

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu'Oumar entretient une image plutôt discrète, un mystère entretenu pour mieux mettre en valeur la personnalité du MC. Mais que doit-on retenir de cet artiste dans ce désert d’information ? Tout d’abord qu’il est originaire du Havre, plus précisément de Bois de Bléville. Comme beaucoup de jeunes de son âge, c’est par un album mythique qu’il tombe dans le rap. Dans son cas ce sera le fabuleux Enter The 36 Chambers du Wu-Tang Clan. Puisant son inspiration dans des groupes US comme Mobb Deep ou français comme Time Bomb ou la Mafia k’1fry, il intègre officiellement Din Records en 2015.

Une identité visuelle des plus sombres

Ce qui frappe à l’écoute du travail d’Oumar, c’est la cohérence musicale globale de ses morceaux depuis le début. Une cohérence qui puise sa force dans la noirceur et la froideur d’un univers qui lui est bien propre. Les productions signées par l’orfèvre musical du label Proof viennent souligner toute la puissance du flow du MC et contribuent à la force générale dégagée par sa musique. Mais l’identité sonore n’est pas la seule caractéristique d’Oumar. En effet, sa plume si particulière associée à sa voix puissante, aisément reconnaissable, en font un artiste à part entière. Chez Oumar, aucune rime n’est là par hasard et rien n’est fait dans la légèreté. Un style qui rappelle parfois un gars comme Médine :

“J'suis prêt au pire, pas au meilleur
Laisse-les être les meilleurs dans le pire
L'art de la guerre, c'est être soi-même la guerre
Même si j'veux juste un cœur en paix pour empire”

Soul Trap

OUMAR

Des morceaux forts qui annoncent un projet important

Comme annoncé, après avoir offert à son public son ultime morceau clippé "Cobra", Oumar a donc délivré un morceau par quinzaine avec dans l’ordre “Funérailles”, “Black out” et “Soul Trap”. Tout est là pour souligner la noirceur du projet. Des titres évocateurs aux visuels impactants réalisés par Maxime Masgrau, graphiste auteur de nombreuses covers pour le label mais aussi dessinateur pour nos compères de Booska-P.

https://thebackpackerz.com/wp-content/uploads/2017/11/covers.jpg

Chaque morceau résonne alors comme un pamphlet, véritable oeuvre unique mais s’inscrivant dans un projet plus global. Il est donc raisonnable de s'interroger sur la suite qui va être donnée à la démarche artistique d’Oumar. Selon nos informations, un projet regroupant les différents titres sortis tous les 15 jours (et peut-être des inédits) devrait sortir courant février 2018. Affaire à suivre.

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply