The Brooklyn Tape, notre ultimate mix de Masta Ace

masta-ace-brooklyn-mix-cover

Dans la longue liste des légendes du Hip-Hop New-Yorkais, Masta Ace occupe une place indéniable. Depuis ses débuts avec le Juice Crew de Marley Marl en 1988 et jusqu'au 13 Mai dernier, date de sortie de son dernier album solo intitulé The Falling Season, le Brooklynite affiche près de trente ans de rap au compteur. C'est dans le but d'honorer cette glorieuse carrière que nous vous présentons aujourd'hui The Brooklyn Tape, notre ultimate mix consacré à Masta Ace.

Tout commence en 2004, à la sortie de l'album A Long and Hot Summer, un classique incontournable du rap US des années 2000 avec lequel je découvre le talent de storyteller hors norme de Masta Ace, sur des beats dans un style boombap ultra moderne signés 9th WonderKhrysis, Marco Polo mais aussi par d'illustres inconnux tels que le beatmaker croate Koolade. L'album est une vraie claque et rythmera mes soirées d'été durant de nombreuses années. "Da Grind", "Beautiful", "Brooklyn Masala", retenus dans le mix ci-dessous, sont de véritables bijoux de rap east-coast : urbains à souhait, bourrés de référence à la culture populaire new-yorkaise. En somme, l'équivalent musical d'un Do The Right Thing ou Crooklyn de Spike Lee.

Si à mon sens A Long and Hot Summer est assurément l'album le plus marquant de la discographie de Masta Ace, de nombreux fans lui préfèrent le concept album Disposable Arts, de trois ans son cadet. Il faut dire que ce disque marque également un tournant dans la carrière du Music Man puisqu'il signe avec, son retour après six ans d'absence (son dernier album en date était Sittin On Chrome en 1995). Dans cet album-fiction, on suit l'odyssée d'un Masta Ace retrouvant sa ville natale de Brooklyn métamorphosée à sa sortie de prison, puis ses différentes aventures au sein de l'Institute of Disposable Arts. Un disque qui met, là encore, en avant les talents de conteurs du rappeur et qui est également le théâtre d'un de ses plus gros bangers : le diss "Acknowledge" adressé au groupe The High & Mighty, à l'époque signé sur Rawkus Records.

Dans The Brooklyn Tape, je tenais également à mettre en valeur les meilleures apparitions de Masta Ace en featuring. Vous retrouvez donc notre sujet du jour invité sur des morceaux des CunninLynguists, de R.A. The Rugged Man mais aussi des locaux Bekay et Marco Polo dont le vibrant "Nostalgia", qui vient clôturer le mix. Impossible également de ne pas parler d'eMC, le supergroupe que Masta Ace forme avec Wordworth, Stricklyn et Punchline et dont l'album The Show, sorti en 2008, est un classique underground que tout Hip-Hop head se doit d'avoir écouter.

Enfin, bien que ce mix soit particulièrement focalisé sur la discographie post-2000 du rappeur de Brooklyn, il était nécessaire de rappeler que ce bon vieux Ace "was rappin before Preem learned the art of the chop" comme il l'explique dans "Seasons". Pour ce faire, j'ai retenu deux titres emblématiques de la période 90 de Masta Ace. Tout d'abord "The I.N.C Ride" du groupe Masta Ace Incorporated, que Ace formati avec Lord Digga, Paula Perry et Leschea entre 1992 et 1996. Mais aussi "Crooklyn", la bande originale du film du même nom de Spike Lee, qui est à mon sens un des plus gros banger du rap new-yorkais des années 90.

Découvrez sans plus attendre The Brooklyn Tape ci-dessous et n'hésitez pas à télécharger gratuitement le mix.

Télécharger le mix

Masta Ace - The Brooklyn Tape tracklist

  1. Masta Ace - "I Did It" (from MA_DOOM: Son of Yvonne)
  2. Masta Ace - "Da Grind" Feat. Apocalypse (from A Long Hot Summer)
  3. Masta Ace - "Brooklyn Masala" feat. Leschea (from A Long Hot Summer)
  4. CunninLynguists - "Seasons" (Feat. Masta Ace) (from Southernunderground)
  5. Masta Ace - "I Like Dat" (from Disposable Arts)
  6. R.A. The Rugged Man - "The Dangerous Three" (featuring Masta Ace and Brother Ali) (from Legends Never Die)
  7. Bekay - "Brooklyn Bridge" (Feat. Masta Ace) (Prod. By DJ Babu) (from Hunger Pains)
  8. Masta Ace - "Son of Yvonne" (from MA_DOOM: Son of Yvonne)
  9. Masta Ace - "Ninteen Seventy Something" (from MA_DOOM: Son of Yvonne)
  10. eMC - "U Let Me Grow" (from The Show)
  11. Masta Ace - "Acknowledge" (from Disposable Arts)
  12. Masta Ace - "Good Ol' Love" (from A Long Hot Summer)
  13. Masta Ace - "Beautiful" (from A Long Hot Summer)
  14. Crooklyn Dodgers - "Crooklyn (Baseball Mix)" (from Crooklyn Vinyl 12'')
  15. eMC - "Leak It Out" (from The Show)
  16. Masta Ace - "The I.N.C Ride" (from Sittin On Chrome)
  17. Marco Polo - "Nostalgia" Feat Masta Ace (from Port Authority)

Et pour les plus chanceux, rappelons que Masta Ace sera en concert à Nantes vendredi 27 mai prochain sur une belle initiative de nos partenaires de Pick Up Prod. Plus d'infos sur l'event Facebook.

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

4 comments

  1. Franswizzle

    Sympa, et ton texte et ta tape… Tu vas au concert parisien le 12 ?

    • 2one

      Hello Franswizzle,
      Merci pour ton com’ et ravi que la tape t’ait plu !
      On est partenaires du concert de Masta à Paris, on fera gagner des places semaine prochaine sur le site et certain de la team y seront sûrement oui.
      A bientôt sur le site, ou à un concert 😉

  2. Julio Mendieta

    Thanks for the album bro. Have any link to download thi mix? Thanks!

    • 2one

      Hi Julio.
      There’s actually a download button right below the Mixcloud player on the article. The one that says “Télécharger le mix”.
      Here’s the link : http://bit.ly/DLMastAceMix
      Thanks for listening.
      2one

Lire les articles précédents :
bad-boy-reunion-diddy-jay-z
Bad Boy Reunion : Diddy invite Jay-Z et Nas sur scène

En prélude de son grand Bad Boy Reunion Tour (26 dates prévues à partir du mois d'août prochain), Puff Daddy...

Fermer