Ivan Ave – Every Eye

Every Eye

Ivan Ave

Jakarta Records

Novembre 2017

15/20

Retour sur le dernier opus d’Ivan Ave, Every Eye sorti la semaine passée. Mais cette fois, on va la faire différemment en vous proposant un format de chronique allégé. L’idée ici est de faire ressortir quelques points notables qui caractérisent cet opus et d’aller à l’essentiel pour vous donner un aperçu des caractéristiques de l’œuvre. Le format de chronique habituel et celui-ci continueront à cohabiter mais disons que ces chroniques "Trois points sur …" nous permettront de parler de davantage d’albums et de s’éviter la frustration de s’apercevoir que les journées n’ont que 24 heures et nous, deux oreilles.

Ivan Ave sort avec Every Eye son cinquième album studio sur le label berlinois Jakarta Records. Seuls quelques mois auront suffi au natif d’Oslo pour donner une suite à Helping Hands, son précédent projet qui jouissait d’une popularité suffisante pour sortir le MC norvégien des playlists lo-fi et obscures des chineurs de SoundCloud. Qu’en est il avec l’album de la confirmation ?

1. Chaque morceau kické comme un courrier

Ivan Ave insiste dans son opus sur la difficulté de s’extraire de son prisme et de ses repères pour avoir une vision plus large du monde. Chacun réagit en fonction de ses expériences, éducation, ambition. Il y relate cet aspect qui régit la vie de chacun.

2. Sortie de zone de confort à la production

Si l’ambiance sonore de cet opus ne brise en rien le cercle vertueux dans lequel s’inscrive les rimes d’Ivan Ave, c’est en convoquant des producteurs avec lesquels il avait jusqu’ici  peu travaillé que réside l’originalité. En plus des compères traditionnels FredFades (avec qui il forme le duo Mutual Intentions) et MNDSGN, Ivan Ave a convié Kaytranada et Dam-Funk sur le single "Steaming", Kiefer et Like sur "Running Shoes" ou encore DJ Harrison en collab avec MNDSGN sur "Fast Forward".

3. Ses yeux et ses chaussures au coeur des débats

Pourquoi ces thèmes récurrents ? Concernant les yeux, nous l’évoquions dans le premier point : c’est le centre de l’affaire et le support de la trame narrative. Concernant ses chaussures, il en fait en fait l’allégorie de sa stabilité et de sa clairvoyance en expliquant qu’il sait d’où il vient et qu’il tente de garder les pieds sur terre.

Verdict

L’opus d’Ivan Ave est plutôt réussi. En évoquant des sujets complexes et en adoptant un point de vue original, il parvient, avec l’aide de productions lo-fi et funky à créer une ambiance vraiment particulière et agréable. Un de ces albums qu’on prend plaisir à écouter en "chillant" chez soi. La musique nous porte et les plus attentifs y trouvent même quelques remarques pertinentes teintées d’une approche philosophique du rapport à l’autre. Bref, un album qui méritait sa tribune et qu’on vous incite à déguster avec les oreilles grandes ouvertes.

Ivan Ave - Every Eye

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
alltta
Le projet ‘Facing Giants’ d’AllttA est désormais complet

Après en avoir dévoilé un morceau chaque semaine, le projet Facing Giants d'AlttA (20syl & Mr. J. Medeiros) est désormais...

Fermer