ONYX : “on va faire le plus grand film de l’histoire du Hip Hop”

interview-onyx-2015

Dans le cadre du festival Détonation, la Rodia (Besançon) recevait Fredro Starr et Sticky Fingaz, épine dorsale du légendaire combo le plus énervé du Hip Hop: ONYXAprès un show trop court mais assez bluffant d'énergie pour des ados attardés à la quarantaine bien tassée, les représentants de South Jamaica Queens (NYC), accompagnés par l'impeccable Strasbourgeois Deejay Nelson et warm-upés (du franglais warm-uper...je warm-up, tu warm-up etc...) par le canadien Snak The Ripper ont bien voulu, après quelques péripéties dont eux seuls ont le secret, se prêter au jeu des questions/réponses.

The BackPackerz : Un documentaire récent intitulé Founding fathers : the untold story of Hip Hop affirme que le Hip Hop n'est pas né dans le Bronx sous l'impulsion de Herc ou Bambaata mais ailleurs dans New York, et que les « vrais » pionniers s'appellent Grandmaster Flowers, Charisma Funk ou encore Disco Twins. Est-ce que vous en avez entendu parlé ? Qu'en pensez- vous ?

Fredro Star : Ok, laisse moi te dire, la seule personne à l'origine du Hip Hop...Qui tu as dit déjà ?

Sticky Fingaz : Herc !

TBPZ : Grandmaster Flowers, Charisma Funk...

F.S : Jamais entendu parler... Honnêtement, à cette époque beaucoup de gens faisaient plus ou moins la même chose...Mais Kool Herc est l'inventeur du truc.

S.F : Sans Kool Herc, le Hip Hop n'aurait pas vu le jour. Mais de toute façon c'est des conneries parce que je l'aurais inventé dix ans plus tard. C'est tout !

Comment percevez-vous l'évolution du mouvement depuis ses débuts ?

F.S : L'évolution du Hip Hop c'est comme l'évolution des singes mec: le truc est solide maintenant. Mais l'évolution c'est aussi des hauts et des bas. Tu vas aimer les vieux sons parce que les trucs nouveaux te parlent moins puis tu vas écouter un mec qui sera influencé par ceux qui nous ont influencé, Rakim, Slick Rick...tout ce « real hip hop », et qui va incorporer ça dans la musique qu'il créé aujourd'hui...C'est vraiment un cycle. Peu importe l'époque dans laquelle on est, il y'aura toujours des trucs pourris et des trucs qui défoncent. Même à nos débuts il y'avait des trucs nazes.

S.F : C'est important qu'il existe du mauvais rap parce que sans mauvais rap tu ne pourrais pas juger ce qui est fort donc on a besoin de trucs "wack".

Snak The Ripper : Est-ce que je peux poser une question dans ton interview ?

F.S : Oh merde...

STR : Fredro Star, qu'est ce que tu as personnellement apporté à l'évolution du Hip Hop ? Quelle a été ton influence sur d'autres rappeurs ?

F.S : J'ai été biberonné aux Run DMC, Jam Master Jay...Les rois du Hip Hop mec ! Donc voilà d'où on vient. On est issu de l'école Def Jam, Redman, LL Cool J... donc on a mélangé ces influences...

STR : ..Et maintenant vous faites partie de ces légendes.

F.S : Maintenant on collabore avec des nouveaux: Dope D.O.D, Snak The Ripper...Snowgoonz...

Comment s'est faite la connection avec Snowgoonz ?

F.S : J'ai entendu parlé d'eux au moment de leur album avec M.O.P. Je crois que les M.O.P ont été dans les premiers à faire ce genre de collaborations groupe/producteur...Enfin, peut-être pas les premiers puisque ça faisait déjà longtemps que Marley Marl le faisait, mais les premiers à en faire un concept, une rencontre entre deux équipes. Et pas seulement musicalement mais aussi au niveau des réseaux sociaux et du business, et donc pour nous cela avait du sens de faire quelque chose avec eux. On faisait déjà pas mal de shows ensemble et donc ça nous a paru naturel d'aller plus loin et de faire des disques ensembles.

Vous allez continuer à collaborer ? A quoi ressemble le futur d'Onyx ?

F.S : Ouais, ouais... Espérons qu'on va rester en vie. On a des enfants, Sticky viens d'avoir un bébé, Onyx...

S.F : Ouais c'est marrant, mon fils s’appelle Onyx ! Mais le futur d'Onyx c'est maintenant: on est en tournée, on prépare un nouvel album, on a fait un album avec Dope D.O.D., mon solo, celui de Fredro, et le plus gros truc c'est le bouquin que Fredro écrit et le script qu'on écrit ensemble et qui va s'appeler Slamboyz. Ça raconte l'histoire de la création d'Onyx à l'époque de Bacdafucup et en plus de ça on va faire le plus grand film de l'histoire du Hip Hop. Ça va s'appeler Cain and Abel  et sera produit par Russel Simmons sur une idée d'Omar Epps. J'ai écrit le script et je réalise le film. Mickael K Williams joue Caïn, Omar Epps joue Abel, Fredro joue le rôle le plus dingue du film, un personnage nommé Messiah. Je ne parle pas trop des autres acteurs parce que tout n'est pas encore fait...

F.S : Vous en entendrez parler...On ne va pas trop vous en dire...

S.F : J'en ai déjà trop dit...Mais ça va vraiment un film qui fera date.

F.S : Et tous tous les dialogues sont rappés !

Onyx live

Photos : BDSM & Hotnewhiphop.com

Merci à l'équipe de La Rodia et big up spécial à Simon.

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
LeFtO présente ses archives du rap en trois volumes

Pour ceux qui ne le connaissent pas, LeFto est présent dans le game depuis déjà 20 ans, un anniversaire qu'il a d'ailleurs fêté...

Fermer