Behind The Beat : JIM Beatmaker, quand le beatmaking fait son cinéma

jim-beatmaker-interview-quand-le-beatmaking-fait-son-cinema

J.I.M. 3 lettres pour le beatmaker qui m'a presque fait découvrir le beatmaking. Un abordage de questions sur Facebook, et les réponses du musicien. Chers lecteurs, JIM a accepté de se prêter au jeu et ça fait plaisir.

Surnom qu'on lui a donné depuis l'enfance JIM a commencé dans la musique il y a une dizaine d'années. Issue de courants musicaux allant de la House/Techno à la jungle/Drum&bass, il trouve finalement le Hip Hop en 2009. L'artiste se découvre alors beatmaker, persiste, et apprivoise "le monde du sample jusqu'à en faire [sa] religion." Amen.

Inspiration très variée, le passionné de musique recherche et découpe les trésors du passé. Années 60' 70' peu importe ce qui compte c'est de chercher et dénicher des perles sur vinyle, travaillées par la suite en studio. C'est ainsi que naquit le Projet Short Stories. Et là attention. Des tracks de type interlude qui racontent chacune leur propre histoire.

Pourquoi pas les rassembler et en faire un petit projet ?

La réponse dans la question! Après la sortie du premier volume, l'état d'esprit du musicien est sans calculs : "Tenez un petit projet qui est une suite d'interludes, trouvez celle qui vous parle le plus et glissez la dans votre playlist afin d'avoir 1minute 30 un peu évasive et abstraite au milieu de vos autres titres".

En réalité les interludes s'enchainent très bien, gardez vos playlists pour plus tard ! "Chacune avait son univers, souvent assez visuel, alors j'ai décidé de les renforcer en les habillant d'ambiances ou d'extraits de film".

9 volumes plus tard le décor est planté, l'emprunte reconnaissable et le concept inépuisable, car toujours de qualité, mais fini par prendre fin, comme toutes les bonnes choses.

Plus récemment, le monsieur s'attaque à Chilly Gonzales, et alors que le projet est « produit et diffusé en à peine plus d'une semaine », SOLO SP, est entièrement tiré de l'album référence Solo Piano de C. Gonzales. « Véritable bijou et mine de sample »

Déjà plus d'une vingtaine de projets et pas d'album ?

"Si ! Et il est même prêt ! Même qu'il est dans le prolongement des Short Stories... J'espère que je pourrai bientôt le sortir car pour moi ce sera vraiment mon premier vrai projet mais dont je ne souhaite pas accoucher n'importe comment..."

Retour sur le 36th studio : 20 projets beatmaking gratuits, incluant toutes les Short Stories. Vous y trouverez également des projets plus proches du rap avec les Mine Street (Volume 1 et 2), puisque oui, JIM est aussi producteur, il l'a encore démontré récemment sur "Dommages collatéraux" taillé sur mesure pour Dooz Kawa.

20 projets gratuits donc contre 3 payants « comment lutter contre son temps ? » On comprend bien les contraintes pour un artiste même si après tout, les auditeurs que nous sommes s'y retrouvent ... Et bien qu'il soit vecteur d'un passage obligatoire pour se faire découvrir « Youtube fait oublier que la musique s'écoute avant de se regarder »

Chez The BackPackerz on a régulièrement la chance de pouvoir vous inviter aux concerts des artistes qu'on apprécie (le prochain étant le concert des Doppelgangaz à Paris), hélas impossible de voir JIM sur scène actuellement.

Une lueur d'espoir pour son public puisque « c'est une chose qu'il garde en tête ». Mais pas de quoi être pessimiste : il y a des choses à surveiller prochainement : Instrumental Escape « un LP instrumental dans la pure tradition Hip-Hop, du bon gros boom-bap sélectionné et mis de côté depuis plus de deux ans »

Ah merde on va encore prendre des baffes alors ? Oui « Même si j'ai déjà sorti quelques beat tape, ce projet me définira tel que je l'entend sur le plan du gros Beat HH! »

Mais encore ?

« Un petit EP dédié aux sample de soul US devrait voir également le jour très prochainement! » En fait il est sorti pendant la rédaction de cet article. Une vraie mine d'or...jugez-vous même:

Et ensuite ?

« Pour la suite un EP qui ravira les amateurs de son « dark » avec des beat tout droit sortie d'un film de Science-Fiction angoissant mais je n'en dis pas plus! »

Pas besoin d'en dire plus on reste attentif : Comme plusieurs milliers de personnes, retrouver la page Facebook de JIM (pour les actualités, les nouveaux sons, tout ça)

Et Jim au fait tu veux quoi pour Noel ?

« Beaucoup de vinyles et un baiser de Roberta »

Habile ! Le mot de la fin ?

« Pas encore »

Merci JIM !

En bonus de cette interview, je vous ai concocté une petite sélection des tracks de l'intéressé. N'hésitez à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires.

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

2 comments

  1. Ely

    superb dénicher! superbe leture!!

  2. thegoodman

    Beau texte et belle présentation de l’artiste.

Lire les articles précédents :
interview-olivier-cachin-the-backpackerz
[Interview] Olivier Cachin : rencontre avec un B-Boy en costard

Lorsque nous avons lancé The BackPackerz en début d'année,  notre ambition, plus que de créer un énième blog ou autre...

Fermer