10 artistes pour découvrir le Hip-Hop made in Danemark

rap-danois-danemark-hip-hop

Si métal et musique électronique règnent en maître sur le continent scandinave depuis des années, le rap n’a pourtant pas dit son dernier mot ! Bien qu’il soit loin d’être le genre musical majoritaire chez nos amis les vikings – le Ministère de la Culture déclarait d’ailleurs en 2016 que seulement 16 % de la population danoise écoutait du Hip-Hop – de nombreux talents issus de ces contrées gagnent à être connus. En voici un léger aperçu avec un Top 10 des rappeurs venus du Grand Nord.

Ostkyst Hustlers

Véritables précurseurs du style musical, les Ostkyst Hustlers ont su imposer la tendance Hip-Hop dans ce pays. Actifs depuis 1993, Nikolaj PeykBossy Bo et Jazzy H se démarquent grâce à des textes aux forts penchants humoristiques et des productions entraînantes, si bien qu’ils sont rapidement devenu un phénomène. Bien que, ne possédant pas spécialement la tenue ni l'attitude du « rappeur type » auquel nous sommes habitués, le groupe a su conquérir tout un public et remporta même plusieurs équivalents danois du Grammy. Faisant figure de référence dans tout le pays, ils peuvent aujourd'hui se vanter d'avoir apporté une des premières pierres à l'édifice et d'influencer toute une nouvelle génération de rappeurs.

L. Ron Harald

Petite péninsule isolée au nord du Danemark, le Jutland, peuplée seulement de 2 500 000 habitants, abrite pourtant l’un des pionnier du Hip-Hop danois. L. Ron Harald s'attèle donc à représenter la culture singulière de son île et, bien que ressemblant à ton oncle essayant de poser un 16 au dernier repas de famille, ce vétéran du rap jeu nordique découpe les beats sur fond de snares poussiéreuses, renvoyant les nostalgiques à une époque tant aimée et – parfois même – regrettée. Nous gratifiant également de visuels d'une qualité qui ferait facilement jalouser Chris Macari (notamment dans le clip Mae A Min Kadett) L. Ron Harald fait parti de ces ovnis du rap danois ayant réussit à séduire un large public, notamment grâce des textes de qualité et à une productivité sans faille, probablement causes de sa longévité.

Pede B

Pede B (attention à la prononciation) est un Emcee originaire d'Hellrup, dans le nord de Copenhague. Grattant sur ses cahiers depuis tout petit, ce rappeur a la particularité d'avoir participé au MC's Fight Night, une battle légendaire sur ce territoire et est le seul à ce jour à avoir remporté 3 fois le titre. Le concept de cet évènement annuel est simple : deux rappeurs s'affrontent sur un ring pour une joute verbale sur un sujet prédéfini. En total freestyle pendant des rounds d'une minute, c'est à celui qui réussira le mieux l'exercice que revient la victoire, proclamée par un arbitre, comme dans un véritable combat de boxe. La tension et l'atmosphère assez particulières rendent la performance prenante, mais attention, si le cadre dépasse les mots et part en duel physique, c'est disqualification (politesse nordique oblige).

Jokeren

Jokeren – ou le Joker en français, vous l'aurez deviné – de son vrai nom Jesper Dahl a quant à lui grandi à Hillerod, dans le nord-est de l'île de Seeland (plus grande île du Danemark). Il débute en créant le groupe Madness For Real accompagné de Rasmus BergNicoloas Kvaran et Blaes Bukki. Ce groupe sera un des premiers du pays à toucher les côtes américaines, et, dès 1992, ils partent à Los Angeles dans l'espoir de se faire une place dans ce milieu. Après 3 ans de travail aux Etats-Unis, ils peuvent se vanter d'avoir produit des artistes tels que Ice CubeEazy-E ou encore Rakim. Ils repartent donc au Danemark en 1996 et après quelques années couronnées de gloire avec son groupe, Jokeren se lance en solo et sort son album Alpha Han en 2003. S’en suivent alors plusieurs succès marquants dont le morceau "Havnen", qui s’écoulera à pas moins de 34 000 exemplaires, véritable tremplin pour les 3 autres albums solos qui suivront, dont le dernier Dansker date de 2014.

MC Clemens

MC Clemens est un rappeur, producteur mais aussi acteur/dramaturge danois. Il débute sa carrière musicale en 1989 en tant que DJ puis se dirigera vite vers les battles. Il participe notamment aux DM i Freestyle Rap où il décroche la seconde place de l’événement en 1993. Il sort son premier album en 1997 puis travaille dès le début des années 2000 avec le rappeur suédois Petter (souvent considéré d'ailleurs comme le meilleur MC de son pays). L’écriture hip-hop lui ouvre les portes du théâtre où il écrira et réalisera par exemple différentes adaptations de casse-noisette en 2007. Aujourd'hui âgé de 37 ans, le rappeur certifié plusieurs fois disque d'or et de platine reste une référence dans son art et prouve encore plus que la prose du MC et du dramaturge peuvent être intimement liées.

Mund De Carlo

Mund De Carlo, originaire du quartier de Nørrebro au nord de la capitale, est souvent considéré comme le « Eminem de Copenhague », notamment suite au succès de ses tracks « Rap Godt 1 » (2015) et « Rap Godt 2 » (2016). Membre du crew Stuglaz, le Emcee est fortement influencé par la culture des battles et les performances underground. Caractérisé par des lyrics puissantes et un flow ultra-précis, le style de Mund De Carlo est unique, à la fois ancré dans la culture américaine tout en portant fièrement le drapeau danois. Après avoir sorti son premier album Ordene Først en 2015, le rappeur reviendra en mars prochain dans les bacs avec un prochain opus produit par Milad Genius à suivre de très près.

Annelise

Annelise est également un des prodiges du crew Stuglaz (le même que Mund De Carlo). Sur des prods boom-bap, l’artiste est dotée d’un flow à tout épreuve. Après avoir backé les morceaux de son acolyte Mund De Carlo, elle se lance timidement en solo depuis peu. Rare femme de la scène hip hop danoise, cette dernière revendique son engagement pour la cause féministe et sort notamment en janvier dernier le morceau "Kvinde", véritable hymne à la femme. Collaborant également avec le producteur Genius, il ne nous reste plus qu’à suivre de très près le parcours de cette talentueuse rappeuse !

Gilli

De son vrai nom, Kian Rosenberg Larsson, Gilli est une des plus grosses stars de la scène hip hop danoise actuelle. Après avoir débuté au sein du crew underground BOC, il s’illustre par la suite dans l’écriture en rédigeant notamment des textes pour Apollo, autre grosse pointure du milieu. Puis vient le morceau « C’est la vie » en 2015 qui lui offre la consécration et il atteint la première place sur Tracklisten, classement officiel des singles du pays. Immense succès rap, cette track lui offre une place de choix sur le podium des rappeurs danois où il apparaît depuis comme indétrônable.

S!VAS

Originaire d’Iran, Sivas Torbati est un des kings de la trap au Danemark. Après deux premiers EPs salués par la critique, Dauda (2013) et Dauda II (2014), il sort son premier album Familie Før Para en 2016. Né à Téhéran, l’artiste est énormément influencé par la culture perse et rap dans différentes langues  : le danois, l’anglais, le persan, l’arabe ou encore le turc. Décrivant la vie de cité au coeur de la banlieue de Brøndby Strand – au sud de la capitale – sur des prod hypnotiques, son style est aérien et incisif.

Xtra Naan

Pour conclure ce top, rien de tel que Xtra Naan, véritable OVNI de la scène danoise, et internationale. Fruit de la rencontre entre Tue Track, Simon Bonde et Peder Pedersen en 1996, le groupe est caractérisé par un univers complètement déjanté. Collectant malheureusement peu de projets à leur actif, Xtra Naan sort cependant un premier album en mai 2015 dans lequel s’illustre l’incroyable "Malk Mig", aux lyrics délirantes et au clip encore plus indescriptible. On vous laisse le découvrir ici et prendre une sacré claque.

Classement non exhaustif, ces 10 artistes sont un premier pas dans l’univers rap Danois dont la scène est souvent délaissée mais ne cesse d’évoluer et s’agrandir au fil des mois. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous pencher de plus près sur ces différents artistes et de renouveler vos playlists au plus vite !

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
Retour réussi pour Noname avec le titre “Part 1”

https://www.youtube.com/watch?v=y1PJBb6gK6w&feature=share Après l'avoir découvert sur les projets de ses compères chicaogans, Noname nous a finalement béni de son premier projet...

Fermer