Ton futur rappeur préféré est au festival Hip Hop is Red #5

hip-hop-is-red

On ne cache plus toute notre affection pour le festival Hip Hop is Red, qui nous permet chaque année de découvrir un nombre impressionnant d'artistes prometteurs. 2017 marque la 5e édition de HHiR, remplie jusqu'à la gueule de concerts. Et le tout reste totalement gratuit.

On ne change pas un modèle qui séduit. Les 25, 26 et 27 janvier prochains, les soirées se dérouleront dans 3 lieux différents, FGO — Barbara, New Morning et La Place, à un tarif unique : tout le monde est invité. Cette année encore, la programmation du festival HHiR a un temps d'avance et privilégie les jeunes rappeurs, ce qui n'est pas plus mal alors que les concerts parisiens se suivent et ont tendance à un peu trop se ressembler.

Place aux newcomers

Si le festival aura pour têtes d'affiche Taipan et Gros Mo — on connaissait ce dernier pour ses concerts en duo avec Némir —, la découverte règne sans partage. Le mercredi 25 janvier, rendez-vous avec Jiddy, membre du crew Set & Match, pour entrer de plein-pied dans sa Training Tape 2, sur laquelle le rappeur reprend rarement son souffle et s'illustre aux côtés d'A2H, Rimcash, Didai et Take a Mic. Bradley prouvera quant à lui qu'il est encore possible de faire un rap de qualité sur les sapeurs, tandis que SlimKa viendra porter les couleurs de la Suisse, sans doute l'autre pays d'où viendra bientôt le meilleur rap francophone.

Le lendemain, la DJette Andy4000 fera en sorte que les crampes de la veille disparaissent bien vite avec un mix hip hop, afrobeat, funk et électro. Avec Pepper, du collectif Grande Ville Records, ils mesureront leur aptitude à faire danser le public, tout en reflétant au mieux les influences qui innervent le rap d'aujourd'hui. Haristone, rappeur complet qui cumule écriture lyricale et musicale, viendra jouer du vocoder dans des ambiances tantôt r'n'b affolant, tantôt rap menaçant, au sein de son Bates Motel. Enfin, pour clore la soirée, Josman, que l'on avait découvert avec son projet Matrix, viendra défendre son titre de rappeur le plus prometteur de 2017.

La soirée finale du vendredi 27 ne laissera pas sur sa faim, avec Taipan et Gros Mo, donc, mais aussi Gracy Hopkins, probablement l'artiste le plus étrange de cette édition de Hip Hop is Red, qui rappe à la fois en anglais et en français, sur des productions de styles et d'origines les plus variés possible.

Pour vous préparer à ces 3 jours de concerts et de découvertes, retrouvez notre sélection ci-dessous.

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
pete-flux-parental
DJ Spinna remixe « What They Need » de Pete Flux et Parental

https://www.youtube.com/watch?v=XZXZmCsDzQg&feature=youtu.be 3 ans après la sortie de l'excellent LP Traveling Thought le duo franco-américain Pete Flux et Parental sont de retour avec un...

Fermer