Tu sais que tu es un hip-hop head quand…

hip-hop-head

Dans le jargon, un hip-hop head désigne un passionné acharné de hip-hop, qui vit sa passion de manière intense, s'investit et participe pleinement à la promotion de sa culture, et en connaît les aspects sur le bout des doigts. Si tu te reconnais dans les propositions ci-dessous, il y a de fortes chances que tu en sois un. Tu sais que tu es un hip-hop head quand...

...les booklets d'albums sont tes livres de chevet
Tu ne te contentes pas d'écouter les albums, non...tu veux tout savoir de chaque morceau: featurings, auteurs, producteurs, background vocals, samples crédités, mixeur, ingénieur du son...C'est comme ça que tu découvres par exemple que Nas a participé à l'écriture de "Gettin' Jiggy Wit It" de Will Smith.

...tu connais un tas de chansons non-hip-hop grâce aux samples
Du coup, grâce notamment aux booklets, tu connais tous les samples utilisés par les producteurs, et quand tu entends "Parce Que Tu Crois" de Charles Aznavour, tu ne peux t'empêcher de dire à tes potes "tu savais que Dr. Dre l'avait samplé sur "What's The Difference" ?"

...tu te retrouves dans des concerts improbables
Les rappeurs US underground que tu apprécie passent rarement rarement à Bercy ou au Stade de France, tu as donc tout fait: sous-sol de péniche, sous-sol de bar...tous les sous-sols en fait. C'est souvent petit, étriqué, mais l'avantage, c'est que tu es (très) proche des artistes.

...et souvent tout seul
Oui, parce que tu es souvent le seul de ton groupe de potes à avoir envie d'aller voir un rappeur de Detroit que personne ne connait à 22h un mardi soir de janvier dans une salle située à l'opposé de chez toi, le tout pour 20 euros. Mais toi, tu veux absolument le voir, donc tant pis pour les potes.

alone

...tu te sens aussi seul (musicalement) en boite de nuit
Quand il t'arrive de sortir en boite avec tes amis, il t'est difficile de supporter la programmation musicale. D'autant plus qu'arrive toujours, à un moment ou à un autre, le fameux "quart d'heure de rap". Mais attention, pour les DJs résidents, le "rap" se résume en fait à Pitbull, Flo Rida et Drake. Mais bien sûr, pour ne pas passer pour le relou de service, tu ne dis rien, même si au fond de toi tu as envie d'emplâtrer le mec qui vient te dire "ah c'est pour toi ça !"

...tu as l'air d'un autiste dans le métro
Les gens dans le métro (ou le bus, ou le train, ou au bureau) te regardent souvent bizarrement parce que tu ne peux pas t'empêcher de bouger la tête sur les beats meurtiers d'Apollo Brown, DJ Premier ou 9th Wonder joués à fond dans ton casque qui t'isole du bruit extérieur.

arnold-headnodding-hiphop

...oublier ton casque te rend fou
Tu ne peux pas considérer une journée entière sans hip-hop. JA-MAIS.

...tu peux citer les villes de naissance de la plupart des rappeurs
Mais aussi les quartiers, au moins pour New York et Los Angeles. Parce que voilà, les racines c'est important. Et au fait, non, Eminem n'est pas né à Detroit, désolé.

...tu ne visites pas New York comme tout le monde
Central Park, Empire State Building, Statue de la Liberté...très peu pour toi. Enfin bon, tu y fais un tour pour la forme, mais ce qui t'intéresse toi, c'est justement d'aller dans les quartiers de naissance de tes rappeurs préférés et de plonger dans les décors de leurs clips. Du coup, tes circuits touristiques deviennent de suite plus folklo quand tu passes par Harlem, le Queens, le Bronx sans oublier Brooklyn bien sûr.

nas-queens

...tu parles anglais depuis longtemps
...mais pas vraiment le "Cockney English" par contre. Forcément, tu as appris la langue de Shakespeare grâce au rap US, donc ta prof d'Anglais de 3ème C faisait une drôle de tête quand tu écrivais dans ta rédaction "I ain't mad at cha tho, I don't want no trouble with y'all nah mean ?"

childish

...tu te prends sans arrêt la tête sur ton top 10 des meilleurs albums de tous les temps
Illmatic d'accord, mais après ? En plus, le dernier Kendrick Lamar vient de niquer toutes tes convictions.

...mais aussi sur ton top 10 des meilleurs rappeurs de tous les temps
Nas d'accord mais après ? En plus Kendrick Lamar vient de niquer toutes tes convictions.

kendrick-lamar-i

...pareil pour les producteurs
Les fameux 2P 2D : Preemo, Pete Rock, Dre, Dilla. Et après ?

...tu connais tous les différents styles de hip-hop 
Boom-bap, trap, grime, abstract, big beat, future beat, trip hop, nu-jazz, nu-soul, etc..."Le rap c'est toujours pareil" ?

...tu encadres des lyrics mythiques en guise de tableaux chez toi
"It was all a dream", "Sleep is the cousin of death", "Peace, Unity and Having Fun"...ce genre de rimes historiques écrites avec une typo sympa et/ou bien illustrées, ça passe hyper bien sur le mur de ton salon, juste au dessus de ton étagère à vinyle. C'est de l'art ! Et puis bon, c'est quand même sacrément moins cher qu'un Magritte ou un Manet.

Si vous en voyez d'autres, n'hésitez pas à les partager en commentaires.

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

14 comments

  1. nak

    SO DAMN TRUE!! Et ça me fait bien plaisir de me reconnaitre dans cette description! Peace!

    • H2O

      Haha ça fait plaisir on se sent moins seul !

  2. Garrista

    Haha pas mal c’est tellement vrai !
    Et je vois que je suis pas le seul a déjà considérer Kendrick et TPAB a leurs juste valeur, quel choc quand même ce dernier album!

  3. Karim

    Si t’as acheté tes premiers vinyles avant d’avoir une platine.

  4. Feuillebois

    True True !!
    Si tu collectionnes tous tes tickets de concerts depuis le premier tel des reliques comme tes vinyles d’ailleurs 😉

    -1
  5. j.

    … quand tu vas au concert de ce rappeur de Detroit … non seulement t’es seule, mais tu prends un bain de testostérone, parce que t’es la seule meuf dans le public.

  6. wolstag

    il y a vraiment des gens comme moi cool

    -1
  7. Yoo' Tekass

    “Only god can judge me”
    Historique !!!
    J’hallucine mec, je vien de lire mon quotidien, ma base, tu décrit ma life …
    je me sent comprise sa fait un bien 😉
    a tt les passionnés si sa vous interesse d’échanger niveau Son je laisse mon face c “yoo Tekass”.

    • H2O

      Merci pour le feedback Yoo, ça fait plaisir, et c’était le but que les passionnés se retrouvent dans cet article 😉
      Keep it real !

  8. PSYCHO

    ” Tu ne supportes pas qu’une personne te fasse écouter un bon morceau de HIP HOP via les enceintes de son téléphone … ” 😉 ( Comment apprécier le BASSSS ? )

  9. Kesta

    Tu fais des reves Hip Hop, ou tuvtrouves des sampleurs mythiques dans des brocantes a 10 balles, ou tu découvres le visage de Doom en lui piquant son masque…
    C est presque une maladie ce truc!

Lire les articles précédents :
[Découverte] Quand Arte nous fait découvrir le Hip-Hop de Cuba

"Nous partons à l’autre bout de l’échelle sociale dans un pays où le hip-hop ne rime pas avec bling bling...

Fermer