Découvrez le premier EP du jeune rappeur nantais Coelho, ‘Philadelphia’

Avec la vulgarisation du rap et la montée en puissance des plateformes de streaming, de nombreux artistes indépendants émergent et tentent de se frayer une place dans un rap game de plus en plus exigeant et compétitif. Le 15 mai dernier, deux nouveaux noms se venus se frayer un chemin jusque dans nos boites mail : Coelho et son frère Be Dar, dont le premier EP  Philadelphia est saisissant de qualité et de maturité.

A travers leurs parents, Coelho et Be Dar ont tout deux baigné dans la musique qui est devenue partie intégrante de leur vie. Cette passion les pousse à pratiquer durant leur jeunesse des instruments divers et variés comme le djembé et la guitare, Be Dar s'orientant plus tard vers la batterie et le piano. Ce dernier concrétise sa passion en commençant dès 2007 à produire des mélodies funky tandis que son frère sillonne les scènes nantaises freestylant à la recherche de son identité artistique. En 2015 Be Dar s'associe à son ami Sear Cabe et fondent le groupe Workers qui amènera les prods aux influences jazzy vers un univers plus underground. C'est également à cette période que Be Dar développe ses skills de DJ et se produit régulièrement lors de festivals dans toute la France. Coelho sollicite alors son frère pour qu'il le produise, le duo est né.

En 2016 naît l'idée d'un projet en commun pour lequel les deux frères s'investiront corps et âmes. Inspiré par des artistes plus renommés notamment J.Cole, Sampha ou bien encore la cadette Knowls, Solange, le duo s'inscrit dans une mouvance hip-hop mi-rappé mi-chanté à la manière d'artistes comme Nekfeu, Roméo Elvis, etc... Sur un fond spirituellement puissant, Coelho livre un rap chargé d'émotions et de sincérité traitant de sujets aussi vastes que complexes comme la chance, l'amour et le hasard.

Coelho

Du banger d'opening qu'est "Aloha" jusqu'au son introspectif de fin "Longue Vie", Coelho et son frère nous accompagnent découvrir leur univers sur un air planant mais fortement ancré dans la réalité. Parfois tragique et inquiet, parfois rêveur et naïf, le voyage à leurs côtés s'avère être des plus agréable et des plus instructif. "Fahrenheit" témoigne de cette légèreté d'apparence. Sur une production virevoltante de Be Dar ou s'entremêlent loops de piano et douces basses, Coelho nous parle de sa vie, de ses probèmes de cœur et de ses inquiétudes quant à son éloignement de la réalité.

La diversité de l'EP se retrouve également dans les interludes. Dans la première, c'est de manière théâtrale que Coelho s'exprime sur ce qu'est l'amour pour lui et joue passionnément son propos poétique sur une instru uniquement composée de vents. C'est ensuite sur quelques notes de guitare que le rappeur nantais traite du hasard, thème rarement abordé dans le rap. A travers un monologue qui paraît presque comme une discussion avec un psychologue, il explique sa définition de la chance, complexe, personnelle et extrêmement spirituelle.

La force de cet EP réside donc dans sa diversité et la fluidité avec laquelle il s'écoute. Entremêlant parfaitement bangers, douceur chantée et interludes donnant une vraie profondeur à l'EP, Philadelphia se présente comme une oeuvre complète, de qualité ou l'approximation n'a pas sa place. La carrière du jeune rappeur démarre, pleine de promesses et remplie d'espoir, en espérant que la chance lui sourisse et qu'un avenir prospère s'offre à lui.

Vous pouvez écouter gratuitement Philadelphia ci-dessous ou récompenser le travail du MC et de son frère en achetant l'album ici pour la somme qu'il vous plaira de mettre.

Ecouter Philadelphia de Coelho

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
Obasi Shaw, l’étudiant d’Harvard qui a proposé un album de rap pour sa thèse

Le rap poursuit sa vulgarisation, jour après jour, année après année, le style de musique qui fait battre nos cœurs...

Fermer