MoRuf – Love, Over, Everything

portrait-moruf-love-over-everything-cover

Certains l’aiment Dirty, d’autres Old School ou encore électronique, MoRuf Adewunmi lui l’aime romantique. Je parle évidemment du Hip-Hop. Cet artiste originaire du New Jersey reste assez discret dans le game et pourtant son talent méritait d’être mis en lumière. Originaire du Nigéria, les parents de MoRuf ont posé à la fin des années 70 leurs valises aux États Unis avec l’espoir d'y trouver une vie meilleure. Fier de ses racines africaine, MoRuf s'est construit tout au long de sa jeunesse grâce à cette culture nigérienne. Un héritage qui a aussi bien influencé sa musique que sa façon de vivre. Des valeurs inculquées dès son plus jeune âge qui ont sculpté sa personnalité : respect et partage, voilà ce qui a rythmé la jeunesse de MoRuf.

Moruf

S’en suit une enfance heureuse où MoRuf, petit dernier d’une famille de quatre enfants découvre la musique à travers ses soeurs. Seul garçon, le petit chouchou de la famille traine beaucoup avec ses frangines. C'est d'ailleurs elles qui lui font découvrir ses premiers groupes de musique. En infériorité numérique, MoRuf se contente dans un premier temps d’écouter la musique préféré de ses sœurs, à savoir du R&B (SWVJodeciSilkR. KellyEscapeBiggieAnita Baker).

Par la suite, dès que MoRuf rentre un peu d’argent, il en profite pour acheter deux- trois mixtapes de double H et tombe immédiatement amoureux de cette musique. L’amour, voici un thème qui inspire énormément l’artiste du New Jersey. Le MC a même lancé une gamme de produits intitulés L.O.E (love over everything). Le fait d'être prévenant et bienveillant compte beaucoup pour le jeune MC. Cette marque est bien plus qu’un coup marketing, il s’agit là d’une vraie démarche personnelle :

You see the logo. That’s what it’s all about. Spread love, show love and it come back to you. It’s a mentality. It’s not trying to be cool. I’m not trying to [just] make money off of this merchandise. It’s just something tangible. This is love.

Un logo qui d'ailleurs a toute une signification car il a été inspiré par la société de production 40 Acres & A Mule de Spike Lee (ndlr :40 Acres & A Mule Filmworks). Moruf est un grand fan du réalisateur New Yorkais et de toutes les valeurs qu'il véhicule.

Logo LOE / 40 Ancres and Mule

Logo LOE / 40 Ancres and Mule

Cette philosophie de MoRuf se retranscrit dans sa musique. Pour son dernier projet Shades.of.Moo l’amour est l’un des thèmes central avec des titres comme "Togetherness"  ou "Her". Loin des clichés du Hip Hop, l’artiste se rend vulnérable et se confie. Contrairement à ses collègues qui préfèrent jouer les gros bras et gonfler leurs muscles, MoRuf joue en délicatesse et subtilité. L'amour est une source d'inspiration inépuisable pour le MC. L'amour est partout, il est à la fois cruel et magnifique :

Love is a challenge. Love is not easy, but there’s nothing better than love. That’s the best drug, and it’s free. I don’t gotta buy that in a bag for $10. Love is free!

Largement inspiré par des artistes comme Madlib ou encore le légendaire J Dilla, le son de Moruf se veut apaisant et mélodieux. Bien sûr des mecs comme Just Blaze ou même Kanye West restent pour lui des références mais un projet comme Quasimoto ne peut laisser l’amoureux de Hip Hop indifférent.

Moruf2

MoRuf souhaite laisser une trace, un héritage. Lors de la mort de son père, le MC s'est encore plus impliqué dans sa musique :

At his funeral I found out so much shit about him that I never knew. It made me take music serious, because it made me realize that this shit is temporary. I don’t like to be that nigga, but we are not gonna be here forever, right? So it’s like, what am I gonna leave behind? Am I gonna be known as that nigga that’s fly? Nah, I want to create the music. And along with the music, a movement that’s positive so when I’m not here it can still live on an d help other people, you know?

Le dernier projet de MoRuf date de 2013 et s'intitule Shades​.​Of​.​Moo. Il est disponible en écoute gratuite ci-dessous.

Il semblerait que MoRuf prévoit également un nouveau projet pour 2015 ! Mais, pour le moment, la seule chose que l'on puisse se mettre sous la dent est cet extrait, "Fallen" sorti en Décembre 2014

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
chronique-diamond-d-diam-piece-cover
[Chronique] Diamond D – The Diam Piece

Pour le junky de rap New-Yorkais que je suis, un album de Diamond D est toujours un mini évènement. Alors...

Fermer