Fel Sweetenberg – The Invisible Garden

fel-sweentenberg-the-invisible-garden-chroniquefel-sweentenberg-the-invisible-garden-chronique

The Invisible Garden

Fel Sweentenberg

Effiscienz

Avril 2014

12/20

On vous parlait il y a quelques semaines de Fel Sweetenberg et son morceau "The Name Itself" produit par DJ Brans. Séduit par ce premier extrait, on a écouté l'album The Invisible Garden,  sorti  hier sur le label Effiscienz.

Comme l'avait laissé présager le très bon premier extrait, The Invisible Garden, est un album dans la plus pure tradition du boombap undergound. Très "street oriented" comme dirait les anglo-saxons, ça parle des affaires du quartier sans langue de bois et sur des instru qui font bouger la tête. Ce quartier, Fel Sweetenberg semble d'ailleurs y être très attaché puisque l'album débute avec la présentation de sa ville d'origine, Camden dans le New-Jersey, la ville la plus pauvre et la plus dangereuse du pays d'après le journaliste qui prête sa voix pour cette sombre introduction. Le décor est planté et Fel nous livre, sur une boucle de piano lancinante, ses aspirations pour une autre réalité, dans laquelle sa ville serait connu pour autre chose que son taux de criminalité. Vient ensuite, le temps de l'introspection avec "Drinkin' Again" puis on repart dans des ambiances un peu moins dépressives avec le triptyque très efficace composé de "The Name Itself", "The Corrupt" et "Tomorrow's In The Stars".

Côté production, DJ Brans impressionne par le choix de ses samples et la capacité à modeler des ambiances quasi cinématiques pour chaque morceau. Atmosphère voyou à la Mobb Deep pour "The Corrupt" ou sample mélancolique de violon pour "Good = Love", Brans vise toujours juste. On notera également la présence de DJ Djaz, qui apporte aux six morceaux sur lesquels il est présent une touche 90s avec des refrains scratchés super bien sentis.

Mention spéciale pour le ghetto anthem "The End Of The Book" avec les potes du label Effiscienz: Dirt Platoon, le duo de Baltimore venu lâcher quelques salves sur un beat enivrant.

Pour conclure, avec The Invisible Garden, il n'y a pas tromperie sur la marchandise. Fel Sweetenberg et DJ Brans nous servent un street rap Américain de qualité et qui fonctionne toujours bien en 2014. La recette est simple: un DJ et ses instrus qui samplent les vieux disques de Soul des 70s, un emcee et des textes sans concession. C'est la marque de fabrique du label Français, Effiscienz qui, après l'album de Union Blak en Février, livre un autre bel album avec The Invisible Garden.

Et en plus les mecs du label font ça bien puisque l'album est dispo en Vinyl, CD, Digital et même en streaming ci-dessous.

STREAMING

LE BON PLAN !

Recevez la discographie complète de Fel Sweetenberg en achetant le vinyl de The Invisible Garden avant le 28 Avril !

LINKZ

Effiscienz:  Facebook | Site Officiel Bandcamp

Fel Sweetenberg: Twitter

DJ Brans: Twitter Facebook

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
Onra - An Introduction To Rap Français
[Mix] Onra – An Introduction To Rap Français

Le webzine Music Is My Sanctuary à eu la bonne idée d'inviter Onra aux platines pour un mix en forme...

Fermer