Alphabeats : l’émission web qui met au défi les beatmakers

alpha-beats

Parce que The BackPackerz défriche pour vous, nous sommes heureux de vous faire découvrir une petite trouvaille web bien frenchie ! Le webshow de MassAppeal, Rhythm Roulette, n’a plus de secrets pour vous ? Ca tombe bien, on vous propose de suivre la version française qui s’en inspire, Alphabeats, conçue et proposée par Ledsfilm, boîte de production audiovisuelle basée à Marseille.

Sur un format un peu plus long que sa cousine américaine, Alphabeats met un coup de projo, en un peu moins de 20 minutes, sur un beatmaker français en le soumettant à un jeu autour de la création musicale.

Les règles sont simples : un beatmaker, une sacoche remplie d'un "abécédaire" de samples, 3 samples tirés au hasard, 4 heures pour faire un morceau/instru original. Pour le reste tout leur est permis.

Le premier épisode est sorti il y a quelques jours et c’est le DJ producteur marseillais, Creestal, qui lance la saison.

Membre du groupe CM Jones qu'il fonde avec MoShadee, il a sorti son dernier LP, Difference, en mai dernier. Entièrement composé d’une mosaïque de vieux sons 70’s et 80’s, cet album renoue avec la plus pure tradition du carte diggin'. Le beatmaker s’aventure donc en terrain connu pour l’exercice imposé par Alphabeats. Découvrez si le tirage au sort lui a été favorable et écoutez le résultat !

Et parce qu’en plus de nous rendre plus abordable le travail du beatmaker, l’équipe d’Alphabeats soutient nos faiseurs de sons français tout en nous régalant les oreilles. Longue vie à eux !

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
black-milk-if-there-s-a-hell-below-chronique
[Chronique] Black Milk – If There’s A Hell Below

L’ami Black Milk est maintenant loin d’être un nouveau-né de la sphère hip-hop indé. Trentenaire stylé originaire de Detroit, Curtis...

Fermer