Cozz inverse les rôles sur le morceau “Questions”

Signé sur le label Dreamville Records et sur Interscope, Cozz offre en 2014 un premier projet Cozz & Effect. Percutant et déjà très bien entouré, le rappeur originaire de LA poursuit avec sa première mixtape Nothin Personal en 2016.

Présent sur la tournée de J. Cole 2014 Forest Hills Drive Tour et sur le projet de Dreamville Revenge of the Dreamers II il nous livre ici un premier extrait de son futur projet : "Questions"

Bien que l'on ne doute pas du talent de chaque signature Dreamville, Cozz a soif de reconnaissance et est déterminé à le faire savoir. Sur une prod composée d'une boucle de piano instaurant une atmosphère sérieuse et d'une grosse batterie pour venir appuyer le propos du emcee, le moins que l'on puisse dire est que Cozz got a lot of fucking questions.

"Niggas be pussy, they looking Kirby pink
That's why niggas be shooting, but not how Curry be
It's an emergency, rap need a savior
And I think that I can save it
But look, ain't no one heard of me
Yea, ain't no one heard of me
But I'm gon' be what I deserve to be"

Il accompagne ce morceau d'un clip dans lequel il inverse les rôles d'un phénomène que l'on croise bien trop souvent Outre-Atlantique. Ici, la roue a tourné et c'est Cozz qui parcourt les rues de la ville et arrête des flics avant de leur faire passer un interrogatoire. Symbole de la persécution policière que subissent les afro-américains, il offre ici un concept à la fois intéressant, sensibilisateur et quelque peu satisfaisant à une situation bien trop commune.

Premier extrait marquant pour un projet intitulé Effected que nous attendons courant 2018, si vous passez encore à côté du disciple de Cole, on vous laisse une chance avant qu'il devienne un essentiel de vos playlists. A suivre de très près donc.

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply