Revivez le concert hommage du Rap Français à Adama Traoré

Six mois déjà . Six mois sans que lumière n'ait été faite sur cette histoire tragique où un jeune garçon de 24 ans, Adama Traoré, a perdu la vie le jour de son anniversaire, étouffé lors de son interpellation devant ses amis impuissants. Six mois. C'est donc six mois de plus que le temps qu’il n'aura fallu à ce jeune ado qui a giflé Manuel Valls lors de l’un de ces déplacements pour être jugé. The BackPackerz n'a aucune vocation politique ou militante si ce n'est l'amour du hip-hop. Mais le hip-hop c’est aussi des valeurs, de l’engagement, prônés par des slogans comme "Peace, Love and Having Fun" ou encore "Each one teach one". Et quand ses enfants meurent injustement, le Hip-Hop se mobilise pour réclamer le minimum que l'on peut exiger dans ces conditions: que justice soit faite.

Qui prétend faire du rap sans prendre position?

Au-delà des clichés parfois auto entretenus que véhicule le rap, force est de constater qu'une partie de ce mouvement démontre une capacité de mobilisation et de solidarité qui mériterait de faire école. C'est le cas de Youssoupha, qui a organisé hier avec la famille d’Adama Traoré, un concert en son nom à la Cigale à Paris. Plus qu'un hommage, ce concert réunissant sur scène des MCs comme Medine, Kery James ou encore Tito Prince se voulait être un cri retentissant dans les oreilles de nos politiques, de nos médias et de notre système judiciaire. Un cri hurlant aussi fort que faire se peut : « sans justice vous n'aurez pas de répit, vous n’aurez pas de paix » .

medine-hommage-adama-exchng

Le concert n'eut aucun mal à afficher complet en quelques jours seulement. Là encore, force est de constater qu'il n'y a pas que Jul qui soit capable de ce genre de prouesse. Une noble et juste cause peut également mobiliser les foules. Sans voicer, mais avec le cœur.

L'affiche en dit long sur l'implication et la volonté de marquer les esprits : Mac Tyer, Kery James, Medine , Sofiane, Arsenïk, Dosseh, Tito Prince et bien sûr le parrain de la soirée Youssoupha. D’autres rappeurs, comme Tiers Monde, non invités sur scène ont tenu à être présent pour l’occasion, dans le public, en citoyen.

L’ambiance se veut dès le début bon enfant, aucune tension dans le public mais des sourires, des larmes et des gens résolument prêts à faire du bruit pour que justice soit rendue. Arborant fièrement le t-shirt rendu célèbre notamment par Black M dans son clip malheureusement censuré à la télé, chaque artiste donnera sur scène le meilleur de lui, ne s'attardant pas en discours inutile ou maladroit, privilégiant l'effet produit par ce rassemblement inédit. Kery James se jettera même dans la foule et y passera un bon moment durant son interprétation de "Musique nègre", comme pour montrer qu'avant tout nous sommes ici pour nous unir, nous rendre plus fort.

dosseh-hommage-adama-exchng

"Justice et vérité"

Chaque prestation est entrecoupée d’une interlude qui retrace les faits à travers les différents reportages des médias tournés alors, puis apparaissent un florilège en guise de contraste, des déclarations de soutient à la famille d’artistes comme Nekfeu, Dosseh, Mokobe ou encore de l’acteur Omar Sy, comme pour montrer le manque d'humanisme des premiers face à la générosité des seconds.

La famille Traoré apparaît alors sur scène, une de ses sœurs lit la gorge serrée par l'émotion un mot de remerciement: "je vous remercie encore pour tout ce que vous avez fait". Les larmes ne peuvent êtes retenues , la foule soutient comme elle peut la famille à force d'applaudissements et des cris "justice et vérité ". Un des grands frères d'Adama se veut fort et fier, appelant à la résistance face à cette injustice qui fait échos à tant d'autres, prenant le temps de citer les noms d'autres jeunes tombés sous les coups des forces de l'ordre.

kery-james-hommage-adama-exchng

Assa Traoré, une autre sœur d'Adama qu'on a souvent vu dans des médias, aux côtés de Youssoupha lira un texte digne et fort en hommage à son frère parti trop tôt : "mon cœur est tourné vers le souvenir de mon petit frère Adama, il avait la vie devant lui, je pense à tout ce qu'il aurait pu devenir " et annoncera la création d'une association permettant d'offrir l'accès au droit pour chacun.

Mourir le jour de sa naissance ou naître le jour de son décès, tout ceci n'a aucun sens, comme cette histoire qui n'en finit plus de faire souffrir famille et amis, qui n'en finit plus d'être injuste. Alors ce soir encore, cette mobilisation ne permettra vraisemblablement pas à la justice de rebrousser chemin sur des décisions prises trop hâtivement, mais elle aura au moins permis de rassembler autour d'une famille endeuillée, une génération pacifiste, remplie d'avenir et de bonne volonté, aimant la musique et la vie, en la mémoire de l'un de ces enfants. Et le Hip-Hop c'est aussi fait pour ça.

Ce texte et ce live report sont dédiés à la mémoire d'Adama Traoré et à celle de toutes les victimes de violences policières et plus largement d'injustices, quelles qu'elles soient.

Vidéo: Alexinho Mougeolle (EXCHNG Productions) pour The BackPackerz.

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
pumpkin-vins-da-cuero-chimiq-album
Pumpkin et Vin’s Da Cuero au septième ciel avec ‘Chimiq’

Dans un rap game où les productions orientées trap et les flow saccadés s'épanouissent, Pumpkin et Vin's Da Cuero nous...

Fermer