Après 20 ans de galère, le classique de Pete Rock et InI est enfin autorisé à sortir

pete-rock-classic-center-of-attention-ini

Plus de vingt ans après leur enregistrement, les classiques de Pete Rock, InI et Deda connus sous le nom de Center of Attention et The Original Baby Pa sont enfin disponibles en streaming. L'occasion pour nous de revenir sur la folle épopée d'un des plus gros actes manqués de l'Histoire du rap US. 

C'est une des anecdotes que les fans de rap 90s aiment se raconter, telle une légende passée par les anciens aux nouvelles générations. Il faut dire que l'affaire ne manque pas de rebondissements. Imaginez, en 1995, alors que sa carrière est en train de prendre un réel tournant suite au succès international du titre "The World is Yours" produit pour Nas sur Illmatic, Pete Rock s'enferme en studio et produit coup sur coup deux de ses meilleurs albums jusqu'alors, et certainement jusqu'à aujourd'hui..

Le premier (et le meilleur) a pour nom Center of Attention et est partagé avec le groupe InI. Composé de Rob-OGrap Luva (le frère de Pete Rock), Ras G, Marco Polo (à ne pas confondre avec le producteur canadien) et DJ Boodakhan, le groupe, originaire de Mount Vernon (une ville au nord de New York dont Pete Rock est également originaire), avait rejoint la structure Soul Brother Records fraichement crée par Pete sous l'égide du label Elektra Records. Le second projet est celui de Deda, un rappeur dont on sait finalement peu de chose et qui a totalement disparu des radars suite à cet essai avorté. Ces deux albums sont de véritables petits bijoux de rap new-yorkais de l'époque mettant en scène des rappeurs au talent indéniable (InI et Deda donc mais aussi Q-Tip, Large Pro, Vinia Mojica ou encore Ex Cons) et démontrant l'incroyable maitrise de la production d'un Pete Rock déjà au sommet de son art à l'époque.

Et oui, car il s'agit bel et bien d'un avortement opéré par le label Elektra qui, suite à un désaccord avec le Soul Brother #1 sur la propriété des masters de ces deux projets, décidera purement et simplement d'annuler leur sortie. Non content de se retirer simplement du projet, le label interdira formellement à Pete Rock de sortir les morceaux enregistrés via un autre label. Ceci marque le début d'un bras de fer judiciaire qui n'aboutira que huit ans plus tard, en 2003, lorsque Pete Rock réussira finalement à sortir "officiellement" ses deux précieux sous la forme d'une compilation : la célèbre Lost & Found: Hip Hop Underground Soul Classics.

pete rock Lost and Found- Hip Hop Underground Soul Classics

Pete Rock - Lost and Found- Hip Hop Underground Soul Classics (2003)

 

Fort heureusement pour tous ses fans de l'époque, qui étaient déjà nombreux, Pete Rock trouvera bien évidemment le moyen de faire en sorte qu'une version non officielle de ces deux disques arrive entre les mains des "backpackers" de l'époque qui se feront une joie de "bootleger" (c'est-à-dire réaliser des copies pirates sur cassette puis CD) ces deux bijoux de rap underground et ce dès 1996. Ceci étant, on peut légitimement se poser la question de savoir si cet acte manqué n'aura pas eu un impact significatif sur la carrière de Pete Rock. Alors que son rival de l'époque Dj Premier enquillait les tubes et les albums classiques pour KRS-One, Group Home, la Gang Starr Foundation, Jay-Z ou encore Nas entre 1995 et 1997, Pete Rock devait se contenter de quelques productions éparses et on devra attendre 1998 pour voir le Chocolate Boy Wonder sortir un nouvel album, l'énorme Soul Survivor.

pete-rock_soul-survivor

Pete Rock - Soul Survivor (1998)

 

Au delà de l'impact sur Pete Rock qui a tout de même su retrouver la motivation et poursuivre la brillante carrière à laquelle il était pré-destiné, c'est en revanche un tout autre destin que connaitront les pourtant très talentueux membres du groupe InI, maudits jusqu'à l'os et sûrement démoralisés d'avoir laissé passer leur moment, à une époque où des labels tels que Columbia ou Loud Records signaient des rappeurs east coast à tour de bras...

Si cet avortement aura sûrement stoppé net la carrière d'InI et Deda, cela leur aura en revanche permis d'être considérés comme de véritables légendes du rap underground des années 90 tant ces deux albums sont devenus des pièces de collection indispensables pour tout fan de cette période. Quelques versions bootleg avaient ainsi été pressées en vinyl depuis 1995 mais l'objet commençait à se faire rare au début des années 2000. Une pénurie qui a bien entendu été vite comblée lorsque le label londonien BBE sortit les deux sésames sur sa compilation Lost & Found: Hip Hop Underground Soul Classics. A noter que les circonstances dans lesquelles le label avait réussi à mettre la main sur les masters restent assez mystérieuses puisque Pete Rock lui même affirme que la compilation a été distribuée sans son accord.

Quatorze après cette compilation, ces deux classiques vieux de vingt deux ans renaissent de leurs cendres avec l'annonce ce vendredi 7 mars d'une nouvelle sortie physique, cette fois-ci sous la forme de deux disques séparés via le label allemand Vinyl Digital. Pete Rock annonçait aussi sur sa page Facebook que les deux albums étaient enfin disponibles sur les plateformes de streaming (Spotify, Apple Music) et de téléchargement (iTunes, Bandcamp) pour la toute première fois !

Vous pouvez donc réserver sans plus attendre votre copie de Center of Attention sur le site www.vinyl-digital.com. Pour les non collectionneurs, vous pouvez découvrir ou vous remémorez les bons souvenirs de ces deux albums mythiques via les liens de streaming Spotify ci-dessous mais aussi sur Deezer ou Bandcamp.

Ecoutez Center of Attention de Pete Rock et InI

Ecoutez The Original Baby Pa de Pete Rock et Deda

PETE_ROCK_INTERVIEW_THE_BACKPACKERZ_QUOTE2

A lire également : INTERVIEW | Pete Rock

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

3 comments

  1. Shocker

    Après 20 ans de galère, toujours pas de version original pour « Center of Attention » de InI, ni pour le Deda, normalement « Everyman For Himself » (et non « The Original Baby Pa »). Ce ne sont que des ré-éditions de « Lost & Found: Hip Hop Underground Soul Classics » (même contenu, même pochette), donc rien de nouveau.

    -1
    • 2one

      Hello Schocker,
      Non en effet pas de grande nouveauté à part le fait que l’album est enfin dispo en digital.
      Ca nous ait apparu commme une bonne occasion de reparler de l’histoire un peu folle de ces 2 albums 😉
      Merci de nous lire,
      2one

  2. Ed

    Une réédition bienvenue! Évitez à tout prix les versions bootleg sorties sur vinyle transparent commercialisées chez certaines grandes enseignes dont je tairai le nom. L’objet est sympa mais le son est très mauvais!

    -1
Lire les articles précédents :
easter-sounds-festival-paris
Easter Sounds Festival : 3 jours pour célébrer jazz, funk et disco à Paris

Amis de la musique sur sillon et de belles sonorités groove bonsoir. Si vous n'avez pas encore de plan pour le...

Fermer