Flying Lotus – You’re Dead!

flying-lotus-youre-dead-cover

You're Dead!

Flying Lotus

Warp

Octobre 2014

17/20

Steven Ellison, l'artiste qui se cache derrière Flying Lotus a passé en 2006 un contrat tacite avec la masse toujours grandissante de ses fans. Chaque année paire, il lâche dans la fosse aux lions le fruit de son travail récent sous la forme d'un album commercialisable. Nous sommes en 2014 et ce n'est plus une surprise mais bel et bien une attente. Depuis le 22 juillet et l'annonce de la sortie de You're Dead! pour le mois d'octobre, Flylo a su ponctuer l'effervescence des internets de quelques miettes de l'album à venir. C'est d'abord le travail d'illustration de Shintaro Kago qui a été mis en avant. À chaque titre de You're Dead! correspond une illustration de l'artiste japonais. On peut y voir une multitude de corps humains mutilés de toutes les façons possibles et imaginables. Trois extraits ont ensuite été dévoilés au public. "Moments Of Hesitation" enregistré avec l'aide de Herbie Hancock, véritable légende du jazz, a très tôt affirmé le ton expérimental de l'album. Ont suivis "Never Catch Me" en featuring avec le très à la mode Kendrick Lamar puis l'envoûtant "Coronus, The Terminator".

Flying Lotus avait placé la barre très haut en 2010 avec Cosmogramma, le disque qui l'a propulsé de la beat scene underground californienne au statut de gourou avant-gardiste. Difficile donc de satisfaire les attentes toujours plus élevées de ses admirateurs comme de la presse musicale. On se souvient que Until The Quiet Comes n'avait pas impressionné autant que son prédécesseur.

Un artiste toujours plus inclassable

Qu'en est-il de You're Dead! ? C'est bien simple, on tient là un des meilleurs albums de 2014 tous styles de musiques confondus. Il est de toute façon impossible de correctement classifier la musique du très versatile Steven Ellison. Electro? Il utilise le même matériel que de nombreux seigneurs de la techno mais laisse la part belle aux instruments analogiques. Jazz? Son héritage familial expliquerait un penchant naturel pour cette musique (Flylo est le neveu d'Alice et John Coltrane). Il ne franchit cependant jamais tout à fait le pas vers la note bleue. Hip-hop? De moins en moins. Si son album Los Angeles pouvait clairement être affilié à la beat scene de la ville du même nom, c'est beaucoup moins le cas pour You're Dead!. Flying Lotus à prit un malin plaisir à brouiller les pistes sur son nouvel opus. On pouvait s'attendre à voir émerger de l'oeuvre quelques morceaux de rap plus "classiques" en s'attardant sur le line-up. En effet Ellison invite au mic son double maléfique Captain Murphy, le vétéran Snoop Dogg et Kendrick Lamar. Une écoute de "Dead Man's Tetris" suffit à se rendre compte de sa capacité à sans cesse innover.

6 feet under

You're Dead! peut être vu comme un concept album centré sur la mort. Pas besoin d'être un génie pour s'en apercevoir, me direz-vous. Mais attention la musique de Flylo n'en devient jamais déprimante pour autant. Il porte un regard apaisé sur la mort. On discerne même un trait d'humour dans son approche de ce concept habituellement source d'angoisse et de tristesse. Pour s'en persuader il suffit de regarder le clip de "Never Catch Me" dans lequel on peut voir des gens danser et jouer à saute-mouton pendant une messe d'enterrement. Même Kendrick semble attendre la faucheuse sans crainte:

"I can see the darkness in me and it's quite amazing / Life and death is no mystery and I wanna taste it / Step inside of my mind and you'll find curiosity, animosity / High philosophy, hyper prophesied meditation."

L'écoute de You're Dead! est une expérience infiniment plaisante. La musique de Flying Lotus oscille en permanence entre frénésie défricheuse et douceur enveloppante. Il prend un malin plaisir à malmener son auditoire à grand renfort de jazz fusion ("Tesla", "Cold Dead", ou "Moment Of Hesitation") avant d'assener le coup de grâce, une délivrance lumineuse et mélodieuse. Cette tendance se vérifie à l'échelle de l'album, qui s'ouvre sur le "Theme" turbulent et indécis et se clôt sur "The Protest", résolution positive de ce voyage musical qui clame sans hésitation:

"We will live on / Forever, and ever."

You're Dead! ne contient pas de temps fort, c'est un disque plutôt homogène et bien équilibré. La courte durée des morceaux laisse également peu de place au déchet. Pas de superflu, pas de répétition non plus. On aurait parfois aimé voir Flylo s'attarder un peu plus sur quelques thèmes. Il n'exploite pas toujours à fond toutes ses bonnes idées ce qui peut laisser un arrière-goût de trop peu.

Vous l'aurez compris, You're Dead! est un disque qui se place en marge de la musique hip-hop. Flying Lotus explore ses régions frontalières avec le jazz et les musiques électroniques, et il le fait avec une remarquable constance, une véritable identité sonore.  Il accomplit encore une fois un quasi sans faute. On espère bientôt le voir mettre en application ses trouvailles musicales dans un nouvel opus de son alter ego Captain Murphy. À en croire la rumeur, c'est dans les tiroirs. Pour le prochain Flylo, rendez-vous en 2016!

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
lost-found-street-smartz-feat
[Lost & Found] Street Smartz – Problemz / Metal Thangz

1996. L’âge d’or. Année sacrée. Une petite pépite de cire noire apparaît dans les bacs new-yorkais sous le nom de...

Fermer