Dave B & Sango – Tomorrow

daveb-sango-tomorrow

Tomorrow

Dave B & Sango

Indépendant

Juillet 2016

15/20

Quand on évoque la ville de Seattle, c'est généralement pour parler de Microsoft, la multinationale qui s'est érigée en emblème international de la ville et sa région depuis le début des années 80. Mais la ville de l'État de Washington possède également une riche scène artistique en plein boom ces dernières années. Aujourd'hui, c'est l'oeuvre de deux natifs de l'ancien fief des Sonics que nous sommes ravis de vous présenter. Sango et Dave B en sont les géniteurs et Tomorrow est le nom de ce projet de 12 titres sorti le 15 Juillet 2016.

Plus de deux décennies après le succès retentissant de Sir Mix-A-Lot (auteur du tube poétique "Baby Got Back" pour les plus jeunes), c'est Macklemore qui était devenu le porte drapeau artistique de Seattle suite au carton international de son album The Heist, en collaboration avec Ryan Lewis . Plus confidentiel mais d'autant mieux représenté dans nos colonnes, la "Rainy City" est également la ville natale de l'excellent producteur Jake One qui officie sous la maison Rhymesayers (Atmosphere, Dilated Peoples, Brother Ali ou encore The Alchemist). C'est d'ailleurs Jake One qui a permis au jeune Dave B (24 ans) de disposer de l'attention des premiers observateurs en produisant l'excellent "Leaves" extrait de son précédent projet PunchDrunk.

Dave B - "Leaves" (Prod. Jake One)

A l'image d'un Chance The Rapper - dont l'influence est palpable - la musique de Dave B est au moins aussi chantée que rappée. Il faut croire que les longues années passées par le jeune David Bowman en tant que choriste d'église lui ont permis de développer la voix et la sensibilité gospel qui semble être le véritable game changer de ces nouveaux rappeurs. On pense à Chance évidemment, mais également à GoldLink, Pell, Allan Kingdom ou l'immanquable Anderson .Paak.

Ne vous y méprenez pas, si le chant est une composante notable de ce Tomorrow, le projet comporte tout de même sa dose de 16s bien ficelés nécessaires pour être gratifié de l'étiquette rap. De ce côté, l'influence est à aller chercher du côté de Drake (dans ses meilleurs jours, je vous rassure). Un rap technique qui fait la part belle à la variation rythmique et à l'alternance rap / chant (le vocoder en moins), notamment sur les refrains, qui se révèlent diablement efficaces tout au long de l'album, comme en témoigne l'excellent "Got It From" ci-dessous.

Dave B & Sango - "Got It From"

Mais cet album n'aurait certainement pas mérité autant d'éloges sans la présence d'une production d'aussi bonne facture signée par un de nos beatmakers favoris : Sango. Natif lui aussi de Seattle, le producteur dont le nom est régulièrement associé à l'écurie beat music Soulection, a d'abord fait ses classes dans les méandres des Soundcloud et Bandcamp à coup de beat-tapes et d'unfinished, distillés au plus grand bonheur des "beat nerds" aux quatre coins de monde.

Ses premiers faits d'armes remontent à 2012 avec la parution de Da Rocinha, une beat-tape qui fusionnait baile funk, 2-step et une trap aérienne, à l'époque des plus innovantes. Rapidement, les productions lourdes et chaloupées de Sango avaient séduit plusieurs artistes rap et R&B, donnant ainsi naissance à divers projets et collaborations (SPZRKT,  Tinashe, JMSN...). S'il ne fallait en retenir qu'un seul, on vous recommande très chaudement Until Then, un sublime EP en collaboration avec le rappeur Waldo, dont voici un aperçu.

Waldo - "SNS"

Sur Tomorrow, Sango déroule une production riche et innovante, usant de bruitages et autres artifices sonores généralement délaissées par les producteurs Hip-Hop. Sur "Zonin" par exemple, l'intro de l'album, l'auditeur est accueilli par le bruit des vagues et des fameux seagulls de Seattle, ces cormorans qui peuplent la ville côtière, annonçant d'entrée l'ancrage local du projet.

L'alchimie entre Sango et Dave B semble complète. On imagine aisément les sessions studios durant lesquelles les deux artistes ont façonné la matière sonore pour aboutir au résultat d'un rap moderne, éclectique et puissamment envoutant. Seul invité à la fête, le rappeur Key Niata, qui vient poser un très bon couplet sur le morceau "Do Not Disturb", un des bangers de l'album qui semble être un véritable exutoire post-rupture.

Dave B - "Do Not Disturb" feat. Key Niata

Malgré les thèmes parfois sombres et l'univers gris et brumeux (car fidèle à la grisaille qui recouvre la ville de Seattle) créés par les productions de Sango, l'atmosphère générale qui se dégage de ce court album est étonnement très positive. On se laisse aisément porter par le flow chantant et versatile de Dave B qui, malgré son jeune âge, semble contempler la vie avec une certaine sagesse  et aborder sa carrière avec la détermination des plus grands. Une carrière qu'on suivra en tout cas désormais de très près.

Ecoutez Tomorrow de Dave B & Sango

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
adidas-Kanye-West
Pourquoi Adidas mise tout sur les rappeurs

En quelques années, Adidas s’est constitué une véritable armée d’ambassadeurs issus du milieu du hip-hop. Une stratégie loin d’être due au...

Fermer