Bordeaux : l’I.Boat en mode Hip Hop cet automne

i-boat

Pour beaucoup de jeunes (et de moins jeunes) bordelais, passer une soirée sur "le bateau" est synonyme d'une véritable évasion musicale, grâce à une programmation très pointue. La réputation de L'I.Boat s'est solidement bâtie sur les musiques électroniques, accueillant dans sa cale certains des plus grands producteurs et DJ internationaux. Le plus festif des bateaux bordelais propose également de nombreux concerts très variés, pour amateurs de musique aventureuse. Ce lieu désormais incontournable de la nuit bordelaise fête en septembre ses 4 ans, et s'ouvre un peu plus à la culture Hip Hop. La preuve en 5 concerts de haute volée.

jeru-i-boat

Jeru The Damaja + Keurspi

Mercredi 23 septembre

Les amateurs de boom-bap à la new yorkaise se réjouiront de la venue de Jeru The Damaja, véritable légende vivante originaire du quartier de Brooklyn. On lui doit des albums incontournables du rap tels que The Sun Rises In The East et Wrath Of The Math, produits par DJ Premier himself. Jeru s'est toujours revendiqué malgré tout du Hip Hop underground, en opposition aux artistes plus mainstream tels que Jay-Z ou Notorious B.I.G. Son rap est à visée politique et consciente, il est un peu considéré comme "The Prophet". Ce n'est pas pour rien qu'il faisait partie des proches collaborateurs du regretté Guru. Actif depuis 1992, le vétéran de la Gang Starr Foundation n'a pas l'air décidé à jeter l'éponge. Pour cette soirée organisée à l'occasion des 4 ans de l'I.Boat, Kendrick Jeru Davis (de son vrai nom) partagera la vedette avec le rappeur bordelais Keurspi.

Acheter mes billets

 

blackalicious-i-boat

Blackalicious

Jeudi 8 octobre

Derrière ce blaze un peu étrange se cache l'un des duos les plus atypiques du Hip Hop west coast. Gift Of Gab et Chief Xcel sont entrés dans le game en 1994 avec l'EP Melodica en partie produit par DJ Shadow. Aux côtés des autres membres du collectif Quannum MCsBlackalicious a su réellement créer une identité musicale propre. Sans être tout à fait en rupture avec le reste de la scène Hip Hop américaine, on sent chez le duo un goût certain pour l'exploration, l'expérimentation. Ils invitent sur leurs albums des artistes aussi variés que Cut Chemist, George Clinton, Ben Harper ou Chali 2na. Vous l'aurez compris, Blackalicious ce n'est pas du g-funk, ce n'est pas du boom-bap. Mais soyez rassurés, pour ce qui est du flow, celui de Gift Of Gab est d'une très grande technicité. Pas question non plus pour Blackalicious de négliger l'écriture, le duo se veut à la fois conscient et positif, un peu à la manière de A Tribe Called Quest ou The Pharcyde.  Si vous deviez n'écouter qu'un seul de leurs albums, optez pour le superbe Nia sorti en 1999.

Acheter mes billets

 

lords-of-the-underground

Lords Of The Underground

Jeudi 22 octobre

Lords Of The Underground, c'est la rencontre de DJ Lord Jazz avec les deux emcees Mr. Funke et DoItAll. C'est à Newark que le trio s'est formé au début des années 90, à l'âge d'or du rap. Le son east coast ne se limite pas à New York, et ces rappeurs découverts par Marley Marl se sont attachés à le prouver. Leurs deux premiers albums, Here Come The Lords (1993) et Keepers Of The Funk (1994) leur ont permis d'asseoir leur réputation au niveau international. Leur rap survitaminé et festif a très tôt traversé l'Atlantique, s'invitant dès 1994 sur les mythiques cassettes de Cut Killer. Leur venue à Bordeaux sera l'occasion d'entendre en live des classiques comme "Faith" et "What I'm After".

Acheter mes billets

 

dlights

D.Lights

Vendredi 30 octobre

Il serait un peu facile de n'inviter sur scène que des vétérans du rap game. Fidèle à sa réputation de défricheur, l'I.Boat accueille le collectif D.Lights, rapprochant des artistes de Lyon et de Détroit. Le Label Jarring Effects (souvenez vous de la compile Cape Town Effects...) a réuni Miz Korona, Finale, Intricate Dialect, Charles Trees et le producteur français YoggyOne le temps d'un album et d'une tournée qui débute le 25 septembre. Le projet est ambitieux et musicalement exigeant. La ville de Détroit constitue une véritable pépinière de jeunes rappeurs aux dents longues. D.Lights rassemble en un même groupe cette nouvelle génération issue de "Motor City". Le show sera également agrémenté de la projection de Résilience, documentaire qui dépeint l'émergence d'une nouvelle scène Hip Hop dynamique dans les décombres de la ville post industrielle.

necro

Necro

Mercredi 25 Novembre

Necro est sans aucun doute l'un des phénomènes le plus étrange du rap américain underground. Son univers se nourrit de cinéma gore façon "giallo" italien et de porno extrême. Il est à la fois producteur, rappeur, et patron de Psycho+Logical-Records, sa maison de disques. Pour dresser un parallèle avec le cinéma, Necro est au Hip Hop ce que le cinéma d'exploitation est au 7ème art. Malgré l'aspect peu séduisant de son esthétique, il a su se construire une carrière plus qu'honorable dans la sphère du Hip Hop underground. C'est notamment lui qui a produit The Future Is Now de Non Phixion, le groupe de son grand frère Ill Bill. Très Productif, il a à son actif plus d'une quinzaine d'albums, mixtapes ou compilations. Musicalement, Necro sait quand même flatter le canal auditif de son auditoire, grâce à des instrus entrainantes, voire dansantes. L'ambiance sera chaude sur le bateau! Ne ratez pas l'occasion de découvrir cet OVNI du Hip Hop, entre porno rap et horrorcore (il est tout de même déconseillé d'y amener vos parents).

Acheter mes billets

 

 

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
interview-dj-premier-2015-paris
[Interview] DJ Premier : « j’ai envie de faire de nouvelles choses »

Dans la foulée d'une performance avec son nouveau live band qui a électrisé une Grand Halle pleine comme un œuf...

Fermer