Blitz The Ambassador à la Maroquinerie

Blitz The Ambassador, un artiste qu'on suit beaucoup sur The BackPackerz, était de passage à Paris pour fêter la sortie de son nouvel album Afropolitan Dreams, mais aussi pour ambiancer notre lundi soir.

Dès son entrée en scène, Blitz The Ambassasor donne le ton de la soirée, annonçant un grand voyage concocté pour le public de la Maroquinerie à la façon d'un pilote d'avion. Comme tout pilote, Blitz a sous ses ordres un fidèle équipage, en l'occurrence un band survitaminé, composé d'un batteur, un guitariste, un bassiste et trois horn players. Chacun d'eux fut d'ailleurs mis en valeur à un moment ou un autre du concert via des solos (mention spéciale au trompettiste avec ses dread et sa casquette Cincinnati, au top du style).

L'image du voyage utilisée par Blitz est loin d'être usurpée. Tout au long du show, le public navigue en effet entre le Ghana, son pays d'origine, et les États-Unis son pays d'adoption. Ce métissage des cultures est ce qui fait la valeur ajoutée de Blitz, lui donnant ainsi la possibilité de s'amuser autant sur un medley de classics Hip-Hop US ("Rapper's Delight", "N.Y. State of Mind", "T.R.O.Y.") que sur des rythmes traditionnels africains, enseignant au passage quelques pas de danse au public parisien, assez réceptif.

En plus des pays et des styles musicaux, le rappeur nous a également transporté à travers sa discographie, interprétant aussi bien des morceaux de son premier album Stereotype ("Breath") que de son dernier très bon EP The Warm Up ("Dikembe", "African in New York"). Jour de sortie de son nouvel album Afropolitan Dreams oblige, Blitz a aussi offert plusieurs titres inédits tels que "Make You No Forget", "Love On The Run" et, cerise sur le gâteau, "Africa Is the Future" avec un invité surprise sur scène qui n'était nul autre que...Oxmo Puccino ! Grosse classe.

En guise d'adieu, on découvre le poignant "Dollar and a Dream", véritable déclaration d'amour au Hip-Hop du rappeur ghanéen, repris a cappella pour être sûr de se faire comprendre par l'auditeur parisien.

Il suffisait de regarder les sourires collés jusqu'aux oreilles des spectateurs de la Maroquinerie pour comprendre que Blitz The Ambassador avait réussi à nous emporter dans son univers et à nous donner la pêche pour toute la semaine grâce à ce show rempli d'énergie positive et communicative.

Si vous l'avez loupé en live, vous pouvez toujours vous consoler en écoutant Afropolitan Dreams en streaming ci-dessous :

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
[Mix] DJ Green Giant – Crème de la Crème

 Comme vous avez par exemple pu le constater à travers notre dernier Top 10, les Etats-Unis et la France ont...

Fermer