Les 10 producteurs Rap US les plus bankable de 2016

Vous ne connaissez pas forcément leurs noms, mais ils se cachent derrière la plupart des tubes Rap US qui vous ont fait bouger cette année. Entre révélations, confirmations et vétérans, ces dix producteurs ont parfaitement su façonner, imposer et sublimer les lourdes tendances musicales d'une des années les plus riches pour le hip-hop. Pour ceux qui ne passent pas leur temps à décortiquer les crédits de tous les albums sortis en 2016, The BackPackerz vous offre un petit tour d'horizon de ces hommes de l'ombre (ou pas) à qui les plus grands rappeurs font systématiquement appel pour s'assurer une bonne place dans les charts américains. 

METRO BOOMIN

metro-boomin

Highlight 2016 : Kanye West - "Father Stretch My Hands Pt. 1"

Un "drop" devenu une vraie marque, des tubes à la chaine... Metro Boomin est clairement LE producteur le plus bankable en 2016. Cette année, il était dans tous les bons coups, de Drake ("Child's Play") à ScHoolboy Q ("Dope Dealer") en passant par les fidèles Future, Young Thug et Gucci Mane. Mais c'est sûrement le carton "Father Stretch My Hands Pt. 1" de Kanye West qui lui a permis d'accéder à un public encore plus large, qui a repris en coeur toute l'année le désormais célèbre 'If Young Metro don't trust you I'm gon shoot you'.

SOUTHSIDE

southside

Highlight 2016 : DJ Khaled - "I Got the Keys" (ft. Jay-Z & Future)

Il est le Lex Luger 2.0. C'est d'ailleurs avec lui que Southside a fondé le collectif 808 Mafia, qui est en train d'inonder tout le trap game, en compagnie de Metro Boomin (voir plus haut), avec qui il collabore régulièrement sur les projets de Future, 21 Savage ou encore Gucci Mane. Comme son compère, il a également réussi cette année à s'incruster sur les blockbusters de Drake ("Grammys"), Kanye West ("Highlights" et "Facts"), avec pour point d'orgue "I Got The Keys", le single phare du dernier album de DJ Khaled, "I Got The Keys", qui réunissait Jay-Z et Future.

KAYTRANADA

kaytranada

Highlight 2016 : Mick Jenkins – "Communicate"

L'année de la confirmation pour le DJ et producteur canadien. En plus d'un énorme premier LP solo bourré de tubes, classé dans les meilleurs albums de 2016, Kaytranada a continué d'imposer son style unique, entre beat music, RnB et hip-hop, dans tout le rap game. Il a ainsi produit, entre autres, pour Chance The Rapper ("All Night"), Mick Jenkins ("Communicate"), GoldLink ("Fall In Love") ou encore Anderson .Paak ("Lite Weight").

MIKE DEANmike-dean

Highlight 2016 : Travis Scott – Birds in the Trap Sing McKnight

C'est le doyen de notre classement. Mais même à 51 ans, Mike Dean continue de mettre à l'amende la grande majorité des jeunes producteurs. Véritable légende du rap, pionnier du Dirty South, celui qui a épaulé Kanye West depuis The College Dropout continue de mettre ses innombrables compétences (producteur, ingénieur du son, musicien...) au service de la nouvelle génération. Cette année, c'est Travis Scott et le phénomène Desiigner qui peuvent particulièrement le remercier, puisqu'il a quasi entièrement produit leurs projets respectifs Birds in the Trap Sing McKnight et New English, deux énormes succès de 2016. Et comme si cela ne suffisait pas, Mike Dean est aussi largement crédité sur Lemonade de Beyoncé, Blonde de Frank Ocean et bien sûr, The Life of Pablo de Yeezy. On n'oublie pas les potes.

CARDO

cardo

Highlight 2016 : ScHoolboy Q – "THat Part"

Le producteur basé au Taxas est en train de se faire une sérieuse place au soleil dans le rap game. Année après année, il enchaîne les gros bangers avec les plus grands, et 2016 ne fait pas exception à la règle, loin de là. Souvent accompagné de son binôme Yung Exclusive, Cardo a ainsi brisé un maximum de nuques avec Dave East, D.R.A.M., A$AP Mob, Snoop Dogg ou Drake. Mais on retiendra surtout deux immenses singles : "Levitate" de Kendrick Lamar et surtout "THat Part" de ScHoolboy Q, qui en a notamment rendu fou plus d'un lors de notre TDE Party. Mention spéciale également à "goosebumps", une sublime production qui, pour l'anecdote, a pourtant d'abord été rejetée par plusieurs rappeurs avant de tomber dans les mains de Travis Scott, selon les récentes révélations de Cardo lui-même. On se demande encore comment cela est possible.

NINETEEN85

nineteen85

Highlight 2016 : Drake – "One Dance"

Avec 40, il est l'autre gars sûr de Drake. C'est simple, à chaque fois que les deux artistes de Toronto collaborent, il en résulte un tube planétaire. Après "Hold On, We're Going Home" en 2013 et "Hotline Bling" en 2015, Nineteen85 a livré cette année "Too Good", "For Free" et surtout "One Dance", certifié quadruple disque de platine. Mine de rien, il est peut-être l'un de ceux qui a le plus participé au passage progressif de Dreezy vers la sphère pop/mainstream. Fidèle à l'écurie OVO, le producteur de 31 ans a également participé en 2016 aux projets de PartyNextDoor, dvsn et Majid Jordan.

KARRIEM RIGGINS

riggins

Highlight 2016 : Common– "Pyramids"

Batteur et jazzman, celui qui a fréquemment bossé pour des groupe tels que Slum Village et The Roots est en train de se faire un nom en tant que producteur à part entière. Après avoir aidé Kaytranada sur "Bus Ride" et Big K.R.I.T. sur "$30", produit les sons "Two 16s" d'Elzhi et surtout "30 Hours" de Kanye West pour l'album The Life Of Pablo, Karriem Riggins (41 ans) a ensuite façonné quasiment à lui tout seul le grand retour au sommet de Common, avec le très réussi Black America Again. On retiendra en particulier le magnifique "Pyramids", qui nous a bien obsédé pendant plusieurs semaines.

FRANK DUKES

frank-dukes

Highlight 2016 : Mac Miller – "We" (ft. CeeLo Green)

Sûrement le plus discret de notre classement. À 33 ans, le producteur de Toronto est désormais l'un des plus gros hitmakers de l'industrie, sans que l'on connaisse vraiment son nom. Pourtant, après avoir explosé en 2015 aux côtés de Drake et Future principalement, Frank Dukes a pu élargir son spectre en 2016. À son impressionnant palmarès, on trouve ainsi "M.F.T.R" de Pusha T, "Real Friends" de Kanye West, "Pop Style" de Drake, "We" de Mac Miller, "lose" de Travis Scott ou encore "Immortal" de J. Cole, pour ne citer qu'eux. Son CV lui a même ouvert les portes de la pop, puisqu'il a aussi placé des productions sur les albums de Rihanna et The Weeknd. Un mec à suivre, donc.

VINYLZ

vinylz

Highlight 2016 : Travis Scott – "pick up the phone" (ft. Young Thug)

Après avoir pendant longtemps fait ses gammes aux côtés de Boi-1da, l'élève est en train de doucement dépasser le maître. Sans l'aide de son mentor, Vinylz (27 ans, originaire de New York) a ainsi signé en 2016 les tubes "pick up the phone" de Travis Scott et "Fake Love" de Drake, mais est également crédité sur les récents "Redbone" de Childish Gambino et "Deja Vu" de J. Cole. parmi ses autres collaborations, on peut citer pêle-mêle Mac Miller, Post Malone, Tinashe, Fetty Wap ou encore Rihanna.

CAM O'BI

cam-obi

Highlight 2016 : Isaiah Rashad – "Free Lunch"

Membre de la fameuse J.U.S.T.I.C.E League, Cam O'Bi (26 ans) opère depuis quelques temps en solo, et cela ne lui réussit pas trop mal. En 2016, le producteur originaire de Las Vegas est ainsi derrière beaucoup de coups de coeur de la rédaction, que ce soit Saba ("G.P.S."), Bas ("Too High To Riot"), Domo Genesis ("Wanderer"), Chance The Rapper ("Blessings"), Isaiah Rashad ("Free Lunch") ou bien Mick Jenkins ("Angles"). Il a enfin produit la grande majorité de Telefone, le magnifique premier album du dernier phénomène venu de Chicago : NoName. En résumé, un sans faute absolu.


Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

4 comments

  1. DeRose

    C’est incroyable,vous avez oublié Zaytoven qui produit beaucoup de morceaux de Future,Migos ou encore Lil Uzi Vert.

    • HakeemTheDream

      C’est sur, mais après c’est pas du tout le genre de musique de la rédac j’ai l’impression

  2. DLABOI

    Vous êtes pas sérieux les gars!!!???… Ou sont Zaytoven & MikeWill?

    • H2O

      Ils ne sont pas là car il n’y a que 10 places et qu’on t’avoue que leur style (musical) correspond un poil moins à ce qui nous touche, mais on va dire qu’ils sont juste derrière, 11 et 12e 😉

Lire les articles précédents :
heavy-rotation-playlist-rap-us-decembre-2016
[Playlist] Heavy Rotation #114 : Les 10 morceaux rap de la semaine

Avec une actualité musicale si chargée, la playlist de la semaine ne peut qu'être riche et au moment de sélectionner les...

Fermer