Les 10 plus gros bangers de 20syl

20syl-10-bangers

Même si 20syl a démontré qu'il était un véritable homme à tout faire (DJ, rappeur, designer...), nous, on a toujours eu un faible pour le beatmaker. Depuis ses débuts avec Hocus Pocus jusqu'à ses plus récents projets en solo, le Nantais a toujours excellé dans l'art du rythme, des samples découpés au scalpel et des kicks bien claqués. C'est pourquoi, pour fêter les 37 ans du bonhomme, on vous propose aujourd'hui une petite sélection de ses 10 plus gros bangers, i.e. ses prods qui donnent le plus envie de bouger frénétiquement la tête. Pour que ce soit plus drôle, on a choisi de se concentrer uniquement sur ses productions en solo ou pour d'autres artistes, ainsi que sur ses fameux remixes. Pas d'Hocus Pocus ni de C2C donc.

10. Ledeunff - "L.A.D.Y"

Avant de se lancer en solo en 2013 avec un premier EP intitulé My Storm, Ledeunff faisait partie du groupe Hocus Pocus - célèbre premier amour musical de 20syl - en tant que guitariste et chanteur. Avec le single "L.A.DY" pour lancer son nouveau projet, David Le Deunff (son vrai nom) tenait ici un vrai petit tube, entre la voix suave du protagoniste, le flow de Phoenix Troy et la prod' groovy de 20syl.

9. Sully Sefil - "Putain d'journée"

Oldie but goodie : en 2001, le rappeur / producteur / styliste français Sully Sefil se lance en solo - après l'aventure Koalition - avec un premier album intitulé Sullysefilistic, porté par le succès du single "J'voulais" vendu à plus de 400 000 exemplaires. Parmi la liste de producteurs assez prestigieux qu'il invite sur le projet (Sulee B Wax, JoeyStarr & DJ Spank, Drixxxé, DJ Shean, Kpone...), Sully fait confiance au jeunot 20syl pour le titre "Putain d'journée", qui joue sur le contraste entre le récit déprimant d'une sale journée et la prod' plutôt enjouée du beatmaker nantais.

8. Raashan Ahmad - "No No No (ft. Homeboy Sandman)"

On le sait, 20syl est un homme carrément polyvalent. Aussi à l'aise sur du boombap à l'ancienne que sur de l'electro, le membre de C2C est aussi par exemple capable de s'aventurer sur des beats aux accents de bossa nova, comme sur ce "No No No", produit pour Raashan Ahmad et figurant sur son album Ceremony (2013). De plus, Raashan a eu la très bonne idée d'inviter le très bon Homeboy Sandman, créant ainsi une forte concentration de talents sur un même track. Certes, l'instru n'est pas ultra complexe, mais son rebond nous amène tout droit vers Copacabana avec une efficacité remarquable.

20syl-cat

Agressif sur la MPC mais doux avec les chats

7. Fabe - "Stupéfiants (feat. Koma)"

Fabe fait partie de ces nombreux rappeurs français pour lesquels 20syl a produit quelques sons au début de sa carrière avant de connaître le succès avec Hocus Pocus. En 2000, Fabe, ancien membre de la Scred Connexion, sort son quatrième et dernier album solo La Rage de dire, avant de décider d'abandonner le rap game. Au milieu d'un grand nombre de prods assurées par le regretté DJ Mehdi, 20syl décroche le titre "Stupéfiants" sur lequel Fabe invite son ex-collègue Koma. Sans surprise, le son rappelle fortement l'ADN d'Hocus Pocus, à savoir du bon boombap qui fait remuer la tête allié à des influences jazzy, le tout pour un groove maximal.

6. Fashawn - "Copycat"

Un peu à l'image de "Ongoing Thing" avec Oddisee sur Motifs (voir plus bas), le titre "Copycat" peut être vu comme "le banger avec un rappeur US underground" de son second EP solo, Motifs II, sorti l'an dernier. Et il fonctionne tout aussi bien, avec cette fois-ci Fashawn au mic. Le protégé de Nas signé sur Mass Appeal incite les auditeurs à suivre leur propre voie et ne pas copier les autres, donc. Le beat était tellement bon que 20syl avait proposé à ses fans Facebook de poser sur l'instrumental, avec un shout out du maître à la clé pour les meilleurs.

Lire aussi : 20syl, des projets plein la MPC (interview)

5. ScHoolboy Q - "The Purge / Rapfix Cypher" (Remix)

En 2014, 20syl adopte une stratégie assez maligne pour se faire un peu mieux connaître outre-Atlantique, consistant à balancer de manière spontanée des remixes de poids lourds du Rap US new school sur Soundcloud. Ici, le Frenchie est allé chercher un freestyle de ScHoolboyQ lâché sur le plateau de l'émission RapFix Live, qui reprend en fait un couplet du morceau "The Purge", extrait de son album Oxymoron. La prod' de 20syl est folle, mêlant samples soul, ad-libs de Sway (l'animateur du show) et morceaux du couplet de Q. La stratégie n'a pas tardé à porter ses fruits puisque ce remix, comme d'autres, fut relayé par l'ensemble des gros médias Hip-Hop américains. Well done.

4. Oddisee - "Ongoing Thing"

Quand il sort son premier EP solo en 2014, Motifs, 20syl choisit (au milieu des pistes instrumentales) d'inviter quelques rappeurs à poser, dont Oddisee. Le rappeur / producteur américain signé sur Mello Music Group sort ainsi un couplet de haute volée sur le titre "Ongoing Thing", et ce avec une facilité déconcertante. Ce n'est d'ailleurs pas pour rien si 20syl nous avait confié dans notre interview avoir été impressionné par le talent du lyriciste originaire de Washington D.C.

20syl-bangers-2

Une écharpe probablement soufflée par les basses de ses prods

3. Kendrick Lamar - "Sing That Shit" (Juicy Remix)

Dans la série des remixes Rap US (voir ScHoolboy Q) de 2014, on retrouve bien sûr celui consacré à Kendrick Lamar, qui avait lui aussi fait beaucoup de bruit. Pour ce track, 20syl s'est appuyé sur le couplet relativement peu connu de K-Dot sur le morceau "The City", issu de l'album The R.E.D. Album de The Game (2011). Comme d'habitude, le Français réalise un puzzle musical impressionnant entre le couplet de King Kendrick, des voix distordues et un beat très dense et varié à la fois, qui nous donne vraiment envie de "sing that shit", respectant ainsi le titre. Le résultat est tellement bon que certains Américains (en lisant les commentaires) pensaient qu'il s'agissait d'un réel nouveau morceau de Kendrick Lamar, regrettant même parfois les répétitions dans les paroles !

2. Fixpen Sill - "Obsession"

En 2014, le célèbre festival HIP OPsession fêtait ses 10 ans. Pour marquer le coup, les organisateurs faisaient appel au régional de l'étape, 20syl. Celui-ci a ensuite choisi le duo Fixpen Sill (Keroué & Vidji, eux aussi Nantais) pour kicker sur une prod' énormissime qui a rapidement donné des frissons à tous les amoureux de Hip-Hop : base boombap, sample soul de Lenny Williams ("Let's Talk It Over"), refrains scratchés, petites touches electro... Une recette parfaite sublimée par le bon boulot de Keroué et Vidji au micro.

1. Grems - "Room Bang"

En 2013, deux artistes aux facettes multiples se rencontrent lorsque le rappeur français Grems fait appel à 20syl sur son album Vampire. Le membre de C2C lâche alors encore une fois une grosse claque, qui marque par ailleurs le début d'un tournant nettement plus electro dans ses productions pour les années suivantes, jusqu'aujourd'hui. Cerise sur le gâteau, le Nantais y va aussi de son couplet, qui parvient à se hisser au niveau du beat (et de Grems) : On s'croyait dans les bons plans, on n'était que du plancton / Poissons-clowns dans un banc d'thons / Des proies à la chair insipide / Retour de bâton dans les incisives. Bref, trop de talents sur un seul morceau. Et le pire c'est qu'il ne s'agissait que d'un bonus track...

Pour retrouver ces 10 titres en une seule playlist, suivez The BackPackerz sur Soundsgood.

Illustration / cover image by Bjorn Linsin.

Commentaires

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
the life of pablo kanye west
[Chronique] Kanye West – The Life of Pablo

La bande-son du dernier défilé de mode de Kanye West vient de sortir : comme à chaque album, les mêmes crieront...

Fermer