Lost & Found : Ghetto Concept – E-Z On The Motion

ghetto-concept-e-z-on-the-motion-cover

En parlant un peu vite, on aurait rapidement tendance à diviser le monde du hip-hop entre rap US et rap français. Je dis "un peu vite", car il ne faudrait tout de même pas faire l'impasse sur les scènes anglaise, allemande ou canadienne (pour ne citer qu'elles). Ghetto Concept, le groupe qui nous intéresse aujourd'hui est un duo originaire de Toronto.

Kwajo Cinqo et Dolo se réunissent en 1989 avec des rimes plein les poches et l'espoir de faire carrière dans le hip-hop. Les premières années sont difficiles. À la fin des années 80, le rap n'est pas encore entré dans les moeurs canadiennes et reste une niche. Les deux gamins des quartiers nord de Toronto végètent dans l'underground, on est très loin du rêve américain. Il a fallu une bonne dose de persévérance au duo pour enfin être signé sur le label indépendant Groove-A-Lot Records. On est déjà en 1993 quand sort Certified, le premier single de Ghetto Concept. Ce disque marque un tournant pour la carrière du groupe qui est récompensé par un prix Juno (équivalent des Victoires De La Musique au Canada).

Le duo confirme son statut de meilleur espoir du rap canadien en 1994, année miraculeuse pour le hip-hop mondial. Ils invitent le rappeur Infinite (qui était jusque là le DJ du groupe) à les rejoindre et Ghetto Concept devient alors un trio pour une courte période. Le premier titre enregistré par le groupe sous sa nouvelle configuration tape dans le mille. "E-Z On The Motion" est un de ces classiques instantanés qui s'écoutent toujours aussi facilement en 2015. Ce morceau très calme et planant peut rappeler "No Pain, No Gain" de Buckshot Lefonque remixé par Salaam Remi. "E-Z On The Motion" a permis à Ghetto Concept d'obtenir un deuxième Juno consécutif dans la catégorie "meilleur disque de rap".

Les trois emcees se relaient au mike pour raconter leur fulgurante ascension de 1993 à 1995. Ce single ne serait sans doute pas allé aussi loin sans l'aide de Da Grassroots, trio de producteurs très en demande à Toronto qui a notamment travaillé avec Choclair et Dream Warriors. Le beat, construit sur un sample de Quincy Jones, fait mouche et se hisse au niveau des meilleures productions américaines de l'époque. Un clip vidéo est enregistré pour la promotion de la chanson. Il est filmé dans le quartier de Rexdale (d'où sont originaires Kwajo et Dolo), mais aussi à Brooklyn. "E-Z On The Motion" est le single qui a ouvert les portes des États-Unis à Ghetto Concept qui a alors eu l'occasion de jouer devant un public curieux de découvrir la scène rap de son voisin canadien.

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
liqid-et-tcheep-imbeciles-heureux-mutant-ninja
[Découverte] Liqid & Tcheep – Imbéciles Heureux

Liqid & Tcheep, le duo qui s'auto-proclame 'le moins confiant du rap game', a pourtant tout pour vous réconcilier avec...

Fermer