On a imaginé le prochain album de Jay-Z

jay-z-imagine-new-album

Comme le confiait son ami Swizz Beatz il y a quelques jours, Jay-Z s'est mis en "mode album". Il est donc probable que la superstar nous prépare quelque chose pour bientôt, d'autant qu'il vient d'être annoncé à l'affiche de plusieurs festivals cet été. Son dernier LP datant déjà de 2013 avec Magna Carta Holy Grail, on est tous plutôt curieux de savoir à quoi pourrait ressembler son prochain bébé, surtout vu comment le rap game a considérablement changé depuis quatre ans. Du coup, pour s'amuser un peu, on s'est lancé dans une petite fiction musicale. À l'aide des différents indices lâchés ces derniers mois, des rumeurs et d'un peu d'intuition, on a donc imaginé tous les détails (titre, cover, tracklist, featurings et producteurs, etc, voir fin d'article) du prochain album de Hova, que l'on a intitulé (spoiler alert) Living America.

Un album plus personnel

Même s'il ne résiste pas à la tentation de parler de ses deux sujets préférés, à savoir sa richesse ("Used to This", "Another Level") et son passé de drug dealer ("Earn It"), Hov se veut néanmoins plus personnel sur ce nouvel album. Il y a bien sûr la politique et l'état post-Trump de son pays, qui inspire d'ailleurs le titre de l'album et le track d'ouverture ("Living America"), ainsi que "Better Days". Il y a aussi l'amour ("What You Love"), la famille ("Family First"), la spiritualité ("God Talk"), sa place dans le game ("Many of Us") ou encore son attachement éternel à son quartier d'origine sur "Brooklyn Til' I Die".

Plus businessman et peut-être moins créatif que certains de ses concurrents, Jay Z a par contre coché toute la checklist des formats clés d'un album rap taillé - en théorie - pour le succès, avec par exemple le club banger ("King of the Summer"), le crossover pop ("What You Love") ou bien le street anthem ("Try Me"). En terme de style, Living America navigue entre influences trap et morceaux plus mélodieux ou boom bap moderne. Un album plutôt court (13 titres), dense et exigeant.

La crème des collaborateurs, forcément

Pour modeler ce nouveau projet, on a logiquement imaginé que Jay ne solliciterait que la crème des collaborateurs. Côté featurings, le rappeur de 47 ans fait ainsi appel à l'héritier du trône Kendrick Lamar ("Many of Us" sonnant comme un passage de flambeau), aux leaders de la hype Travi$ Scott et Future, au compatriote de Brooklyn Joey Bada$$, mais aussi aux vétérans Nas, Jadakiss et DMX (sur le même track, "King of the Summer"). La gent féminine est également représentée, avec les présences prévisibles de la sister Rihanna et, bien sûr, de sa femme Beyoncé, accompagnée de sa fille Blu Ivy sur le dernier morceau de l'album, "Family First".

Côté production, exit Timbaland, et bonjour Zaytoven, Jake One ou encore Frank Dukes. Comme K-Dot, Jay-Z confie deux morceaux à Mike WiLL Made It, le hitmaker le plus bankable du game en ce moment. Pour le reste, il renouvelle sa confiance à ses gars sûrs historiques tels que Swizz Beatz (dommage...), No I.D., 9th Wonder, Just Blaze ou encore Pharrell. Bon, y'a pire, c'est sûr. Pour compléter cette fine équipe, on trouve aussi Hit-Boy, Vinylz, Boi-1da ainsi que le signee Roc Nation DJ Mustard.

Mais trêve de blabla, découvrez donc ci-dessous la cover, le titre et la tracklist détaillée (avec featurings et producteurs) du prochain album (imaginaire) de Jay-Z.

Living America
Jay-Z

Sortie : 23 juin 2017
℗ 2017 S. Carter Enterprises

Tracklist

1. Living America (prod. Just Blaze)
2. How Come? (prod. Boi-1da, Vinylz)
3. Many of Us (ft. Kendrick Lamar) [prod. Mike Will Made It & DJ Dahi]
4. God Talk (prod. Hit-Boy & Mike Dean)
5. Earn It (prod. Pharrell)
6. King of the Summer (ft. Nas, Jadakiss & DMX) [prod. Swizz Beatz]
7. Try Me (prod. Mike Will Made It)
8. What You Love (ft. Rihanna) [prod. DJ Mustard & The-Dream]
9. Better Days (ft. Travi$ Scott) [prod Vinylz, Allen Ritter, Mike Dean]
10. Used To This (ft. Future) [prod. Zaytoven]
11. Brooklyn Til' I Die (ft. Joey Bada$$) [prod. 9th Wonder & Khrysis]
12. Another Level (prod. No I.D.)
13. Family First (ft. Beyoncé & Blu Ivy) [prod. Jake One & Frank Dukes]
 
La photo utilisée pour cette cover fictive a été gentiment empruntée au photographe français Arnaud Montagard.

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
Gagnez vos places pour le concert d’Allan Kingdom à Paris

Dans l'ombre du mastodonte médiatique Drake, de nombreux rappeurs tentent de porter le flambeau canadien comme City Fidelia, Jazz Cartier ou encore Allan Kingdom que...

Fermer