Deen Burbigo – Grand cru

Grand cru

Deen Burbigo

Maison Grand Cru

Mars 2017

15/20

Avec Grand cru, Deen Burbigo signe un premier album attendu et franchit une étape importante dans sa carrière. A la fois exigeant et passionné, il a pris son temps pour livrer un album riche et complet.

Grand cru, le premier album de Deen Burbigo, débarque enfin mettant ainsi fin à l’attente suscitée par deux EP remarqués, Inception et Fin d’après minuit. Ce temps n’a pas été pris au hasard, c’est ce qu’il fallait au rappeur sudiste pour soigner au mieux ses écrits et le choix de ses prods pour que l’ensemble soit harmonieux. Et il avait aussi besoin de cela pour réussir à réunir et combiner ses différentes influences afin que le projet ressemble vraiment à ce qu’il avait en tête. Résultat, ce disque mixe des egotrips brûlants dignes des plus grands moments des Rap Contenders, des réflexions plus profondes et un peu de second degré dans une harmonie toute en souplesse, à l’image de son auteur.

Une part d’histoire

Mais Grand cru, ce n’est pas que de la musique, c’est aussi une partie de la vie de Deen Burbigo passé en quelques années de bagagiste à la gare de Toulon à grand espoir du rap français. Et il faut bien avouer que de son enfance marseillaise et toulonnaise à son arrivée dans la capitale, simplement animé de sa passion pour le rap et de quelques économies, Deen Burbigo a parcouru un sacré chemin, de sa découverte du rap à la formation de l’Entourage avec Nekfeu, Jazzy Bazz ou Alpha Wann. Ce foisonnement, cette vitesse se ressentent dans Grand cru qui revient sur ses années folles où l’histoire a pris un grand coup d’accélérateur. En revenant sur cette partie de sa vie, Deen Burbigo y a puisé tous les ingrédients pour réellement réussir un "Grand cru".

Ce titre n’est donc pas qu’un simple nom. Alternant entre dureté et légèreté, l'album contient du travail, de la sueur, un discours, du plaisir. Le résultat est plus que plaisant avec différentes ambiances comme autant de moments vécus, avec tout ce que cela représente comme espoir, travail, folie, coups durs… Malgré tout, le sentiment dominant reste tout de même l’ambition, celle qui l’a guidé dans la construction de ce disque mais aussi la volonté de s’imposer comme un artiste qui compte, porté par une écriture performante et une technique sans faille.

Les saveurs d’un Grand cru

Dans cet album, Deen fait peu dans l’introspection, hormis sur le titre d’ouverture, "Retour en arrière" dans lequel il dresse un premier bilan de sa vie, et sur le dernier track, "Rêve d’ado" qui sonne comme une ouverture vers la suite avec cette phrase : "J’ai accompli mes rêves d’ado, je veux accomplir mes rêves d’adulte". Entre les deux, il alterne les egotrips en mode découpage ("On y va" et "Là gamin") et les titres matures comme "Me réveiller" ou "Freedom" et les prises de conscience comme sur "Pas une autre". Autant de morceaux sur lesquels Deen Burbigo réfléchit sur sa vie et surtout sur ce qu’elle lui propose. Il se dégage aussi une autre évidence, la force du groupe ("Ma bande"). Sans jamais se plaindre, il prend aussi acte de certaines inégalités qu’il a côtoyées durant un parcours loin d’être évident.

Bref, un Grand cru à déguster sans modération…

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
alaclair-ensemble-rap-quebec
Alaclair Ensemble drop un vidéoclip pour « Les Infameux »

https://www.youtube.com/watch?v=laxjMKZfSms&feature=youtu.be Découvert par la rédaction fin 2016 via l'énormissime vidéo "Ça que c'tait", le crew Alaclair Ensemble est sans doute...

Fermer