10 bonnes raisons de ne pas manquer le Dour Festival 2017

dour-festival-2017

Généralement très couru pour sa programmation électronique, l’édition 2017 du Dour Festival (du 12 au 16 juillet) ravira les amoureux du hip-hop avec une programmation qui mêle aussi bien légendes vivantes, stars internationales qu’étoiles montantes. Que vous soyez néophyte ou habitué de l’événement, on vous conseille de prendre connaissance des 10 raisons que l'on a trouvées pour que vous ne passiez pas à côté d’un des plus beaux festivals de l’été.

1. La crème du Rap bruxellois réunie

Terre émergente du rap francophone depuis de nombreux mois, la Belgique n’a de cesse de nous dévoiler tour à tour ses talents et c’est donc logiquement que la crème de la crème défendra les couleurs noir-jaune-rouge au Dour Festival. Damso, Roméo Elvis & Le Motel, Caballero & JeanJass, Senamo et Seyté… Les plus grands noms sont là mais le festival a décidé d’aller encore un cran plus loin, en proposant le jeudi 13 juillet un show exclusif 100% made in Belgium qui s’appellera Bruxelles arrive, supervisé par les auteurs du tube du même nom (voir ci-dessus). Une performance qui devrait réserver son lot de surprises.

2. Une belle présence des Français

demi-portion_credit-FranckBessiare

Il faudra attendre le dimanche pour profiter de la journée dédiée au rap français. A l’exception de Vald, Kalash et Kaaris qui passeront mercredi et jeudi, vous pourrez alors retrouver les poids lourds du moment : PNL, SCH (même si on avoue ne pas être leurs plus grands fans chez The BackPackerz), Alkpote, Lorenzo, Demi Portion et bien d’autres seront là pour clôturer le festival. Cocorico !

3. Une prog’ Rap US (très) solide

nas

En tête d’affiche, on retrouve la légende Nas qui nous présentera peut-être (on peut rêver) son onzième album, dont on ignore encore la date de sortie, mais qu’il a annoncé pour le courant de l’été… suspens ! Autre figure emblématique, Pusha T pourrait nous dévoiler quant à lui le très attendu King Push et, rien que pour cela, on sera content d’être sur place. Autrement, vous pourrez aussi planer sur les instrus mélancoliques de Jonwayne, réfléchir sur le hip-hop old school et conscient de Talib Kweli ou De La Soul, vous ambiancer tranquillement sur les tubes de French Montana, avant de vous lancer dans de violents pogos provoqués par le duo louisianais $uicideboy$ ainsi que le binôme new-yorkais formé par Issa Gold et AK, The Underachievers.

4. Des jeunes prêts à exploser

Le Dour Festival parie aussi sur l’avenir, avec de jeunes artistes venus de tous les horizons. La Belgique fera porter son étendard à Youssef Swatt’s, L’Or du Commun et Zwangere Guy (sous le pseudo Omar G quand il faisait partie de Stikstof). La France, quant à elle, s’en remet au prometteur et talentueux Josman qui vient se sortir son excellente mixtape 000$. Toujours dans le rap francophone, la Suisse s’en remet à la doublette DI-MEH & Slimka. Le UK n'est pas en reste avec l’Irlandais engagé Rejjie Snow et les Londonien(ne)s Nadia Rose, Little Simz et Loyle Carner. Enfin, l’Amérique du nord s’imposera avec le collectif québécois Alaclair Ensemble et le Californien Earl Sweatshirt, membre du collectif Odd Future.

5. Des DJ/producteurs sûrs

Au-delà des superstars du genre, notons aussi la présence savoureuse du producteur prodige Kaytranada, que nous avions eu la chance de voir en concert l’année dernière et qui nous avait totalement bluffé. Littéralement fan, on espère qu'il balancera une flopée de beats inédits et s'adonnera à des phases expérimentales. Le patron de la scène trip-hop française, Wax Tailor, sera lui aussi présent et nous embarquera dans son road trip musical avec By Any Beats Necessary qu’il a imaginé lors de sa tournée US. Ambiance Route 66 au programme. Enfin, le petit génie parisien Stwo (qui bosse régulièrement avec Drake) sera également de la partie.

6. Un line-up non hip-hop bien sympa

Si on compte déjà Nas, Justice ou encore Phoenix, vous aurez aussi le plaisir de voir Solange, qui se fait plutôt rare sur scène en Europe avec sa série de concerts annulés. De passage à We Love Green il y a quelques semaines, on vous conseille d’aller voir son show tout en douceur, aussi bien pour les yeux que les oreilles. Par ailleurs, vous pourrez également assister au show de l’inclassable M.I.A., qui a récemment fait parler d'elle avec le clip "Finally".

7. Une ambiance unique

Les personnes qui s’y sont déjà rendues parlent d’une atmosphère particulière : des moments empreints de folie où les festivaliers ont le sourire aux lèvres et hurlent sans raison mais surtout d’enthousiasme ! On ne peut pas vous décrire d’avantage, il faut s’y rendre pour comprendre...

8. Un site exceptionnel

Situé en plein cœur des Terrils du Borinage, le site est sans cesse repensé et amélioré au fil des ans. Pas moins de 7 scènes pour vous accueillir avec :

  • The Last Arena, la plus grande scène de Dour
  • Jupiler Boombox, le Brooklyn du festival où vous verrez les meilleurs artistes hip hop
  • La Petite Maison Dans la Prairie pour les fans d’indie rock
  • La Caverne pour les amateurs de rock, techno hardcore, de punk et autres…
  • De Red Bull Elektropedia Balzaal pour danser sur le dancefloor en continue de 15h à 3h du mat'
  • Dub Corner fera le bonheur des amoureux de dubplates
  • Le Labo fera la part belle à des artistes avant-gardistes

Un gigantesque mais confortable camping est là pour vous assurer quelques heures de sommeil avec une version green pour les plus babos d’entre-vous. Vous pourrez même acheter du matériel de camping sur place si besoin et, si c’est vraiment trop inconfortable pour vous, il y a des hôtels et des bungalows de dispo.

9. Le prix, abordable


En effet, l’accès au festival est très abordable puisque les 5 jours coûtent 155 € pour l'offre de base (avec camping, navette et parking). Des pass VIP sont également disponibles au prix de 220€ pour 5 jours avec des avantages dont vous trouverez les détails sur le site. Les pass 1 Jour sont aussi proposés par le festival, avec un ticket à 55 € pour la journée de mercredi et 65 € pour chacune des autres journées. Le Pass VIP 1 jour est également disponible au prix de 90 €. Bien sûr, cela reste un budget, mais beaucoup plus abordable que d'autres grands festivals estivaux.

10. La bouffe et la bière belge


Ça peut paraître anodin comme ça, mais on n’a pas encore trouvé plus réconfortant qu’un délicieux cornet de frites accompagnées d’une bière belge. Miam !

BONUS : notre playlist du Dour Festival 2017

On le voit dans vos yeux… vous êtes à deux doigts de vous rendre sur la billetterie du festival et de sortir votre tente Quechua du grenier.

Dour Festival 2017
Du 12 au 16 juillet
Plaine de la Machine à Feu, 7370 Dour (Belgique)
Infos et réservations sur l'event Facebook

BOOTLEGZ : LA NEWSLETTER

Toute l'actu Hip-Hop dans ta boite mail

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
kool g rap
Kool G Rap, le Don du Mafia Rap

En trente ans de carrière, Kool G Rap a su se forger une carapace en forme de gilet pare-balles contre...

Fermer